sony intelligent vision sensor

Sony dévoile le premier capteur photo doté d’intelligence artificielle

Sony vient de dévoiler le premier capteur photo équipé d’une puce d’intelligence artificielle. Celle-ci va permettre d’automatiser le traitement des images, sans même avoir besoin de les transférer vers le Cloud au préalable…

Alors que les technologies d’imagerie et d’informatique convergent de plus en plus, Sony dévoile une technologie hybride particulièrement innovante. Il s’agit du premier capteur d’image doté d’intelligence artificielle.

Le système de traitement IA est directement intégré au hardware, ce qui en fait un système intégré complet. Un capteur d’image CMOS traditionnel, comme ceux que l’on retrouve sur tous les smartphones et appareils photo modernes, a été combiné avec une puce de Machine Learning capable d’analyser les pixels.

Ainsi, ce composant électronique est capable d’effectuer un traitement complet de l’image automatiquement sans que la photo ait besoin d’être transférée sur le Cloud ou même sur le GPU de l’appareil.



Le traitement des photos par l’intelligence artificielle n’est pas une nouveauté, et la plupart des smartphones récents proposent cette fonctionnalité. Cependant, jusqu’à présent, ce traitement passait par un composant tiers.

Les capteurs photo quant à eux sont équipés de processeurs compagnons, mais ces processeurs se contentaient jusqu’alors d’effectuer rapidement des tâches basiques comme la compression en JPEG.

Or, cette nouvelle puce permet des traitements plus sophistiqués. Elle sera par exemple capable d’identifier immédiatement les éléments d’une photo et de les isoler.

Le capteur photo IA de Sony va permettre un traitement des images plus sécurisé

Un tel système offre l’opportunité de supprimer toutes les données inutiles ou non désirées avant même qu’elles soient transférées sur le stockage principal de l’appareil ou le pipeline de traitement. La puissance de traitement requise sera donc fortement réduite.


De même, la sécurité et la confidentialité de l’analyse d’image pourront être accrues. Par exemple, des caméras de surveillance pourront brouiller automatiquement les visages ou les plaques d’immatriculation. Les appareils de la maison connectée, de leur côté, pourront reconnaitre leurs propriétaires sans avoir à transférer de données d’images.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, une telle puce dotée d’IA ne consommera pas forcément plus d’énergie et n’aura pas plus de latence qu’un capteur ordinaire. Même si les traitements complexes nécessiteront encore des puces plus puissantes et plus larges, ce nouveau composant pourra tout de même produire de précieuses données et se révéler plus résistant aux cyberattaques.

Pour l’heure, le ” Intelligence Vision Sensor ” n’est qu’au stade de prototype. Il est possible de le commander pour le tester, mais pas encore de le mettre en production. Cependant, en tant que principal fournisseur mondial de capteurs d’image, Sony nous offre aujourd’hui un aperçu sur le futur de la photographie…