Starlink : l'Internet mobile par satellite est là ! La fin des coupures de 5G ?

Starlink : l’Internet mobile par satellite est là ! La fin des coupures de 5G ?

Une couverture totale de l’Internet mobile ? Une utopie diront certains, mais Starlink en a fait une réalité grâce à sa technologie révolutionnaire Direct-To-Cell. La société d’Elon Musk commence à déployer l’infrastructure ad hoc et fournira à terme une couverture quasi mondiale.

Starlink a lancé des satellites équipés de modems eNodeB, l’équipement de station de base qui gère l’interface radio avec les appareils mobiles. Il s’agit dans ce cas précis d’équipements spéciaux qui agissent comme des antennes relais en orbite autour de la Terre.

La fusée Falcon 9 de Space X s’est chargée du déploiement des satellites. Celle-ci a lancé 23 satellites Starlink, dont les six premiers satellites dotés de capacités Direct-To-Cell. Le lancement a été effectué depuis le complexe 4 East (SLC-4E) de la base spatiale de Vandenberg en Californie, le mardi 2 janvier 2024 dernier.

La technologie Direct-To-Cell de Starlink peut potentiellement changer la donne, démocratisant l’accès à la communication. La technologie représente un pas de géant dans la connectivité mondiale, promettant de réduire la fracture numérique et de redéfinir la communication, en particulier dans les zones reculées et mal desservies.

Améliorer la connectivité mobile au-delà des limites des réseaux 4G et 5G traditionnels

Avec ce déploiement, nos smartphones se connectent non seulement aux antennes relais terrestres, mais également à une constellation de satellites en orbite dans l’espace. Pour la première fois, les utilisateurs peuvent connecter directement leur téléphone portable à Internet mobile par satellite sans avoir besoin d’un terminal Starlink ni de logiciel spécifique.

Grâce à son partenariat avec de nombreux opérateurs mobiles, cette couverture satellite du réseau Internet mobile sera effective dès la fin de cette année.  Les fonctionnalités initiales se concentreront sur les SMS. Les capacités vocales et IoT seront déployées ultérieurement, en 2025.

Les premiers tests directs sur smartphone utiliseront le réseau mobile du partenaire mobile américain de Starlink, T-Mobile. L’entreprise s’est également associée à des opérateurs mobiles en Australie, au Canada, au Chili, au Japon, en Nouvelle-Zélande et en Suisse.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *