hacker anonymous ukraine russie

L’Ukraine demande l’aide des hackers contre la Russie, Anonymous répond présent

L’Ukraine fait appel aux hackers du monde criminel pour assurer la cyberdéfense face aux Russes. En parallèle, le collectif Anonymous déclare la cyber-guerre à la Russie.

L’invasion russe se déroule sur le sol ukrainien, mais aussi via internet. Face à une vague de cyberattaques, le gouvernement fait appel aux hackers underground de l’Ukraine pour aider à protéger les infrastructures essentielles et mener des missions de cyberespionnage contre les troupes russes.

Des requêtes sont diffusées depuis le jeudi 24 février 2022 sur les forums de hackers : «  Cybercommunauté ukrainienne ! Il est temps de s’impliquer dans la cyber défense de votre pays « .

Le message a été rédigé par Yego Aushev, fondateur d’une entreprise de cybersécurité basée à Kiev, sur demande du ministère de la Défense. Le ministère de la Défense n’a toutefois pas souhaité s’exprimer officiellement à ce sujet.

Les hackers et autres experts en cybersécurité sont invités à présenter leur candidature via Google Docs, en listant leur spécialité et leurs expériences. Les volontaires seront divisés en unités offensives et défensives.

L’unité défensive aura pour rôle de défendre les infrastructures comme les centrales électriques et les systèmes d’eau. Lors d’une cyberattaque menée en 2015, plus de 225 000 Ukrainiens avaient été privés d’électricité. L’unité offensive aider l’armée ukrainienne a mené des opérations d’espionnage numérique contre les forces russes.

Anonymous déclare la cyber-guerre contre la Russie

En parallèle à cet appel aux armes, le célèbre collectif Anonymous a décidé de venir en aide à l’Ukraine en déclarant une cyber-guerre contre la Russie.

Plusieurs sites web du gouvernement russe ont été pris pour cible et désactivés, notamment le service d’actualités Russia Today. Les sites web du Kremlin, du gouvernement russe et du ministère de la défense russe ont également été neutralisés brièvement.

Depuis le début de la crise, RT couvre la situation sous un prisme pro-russe en montrant notamment des feux d’artifice et des célébrations dans les territoires occupés. C’est la raison pour laquelle cette chaîne a été attaquée par Anonymous.

Une attaque DDoS impliquant de nombreux appareils a été menée contre le site web de RT, afin de surcharger le trafic. Ce type d’attaque est très facile à mener et tout particulièrement quand de nombreuses personnes participent et contribuent avec leurs appareils.

Outre RT.com, des attaques DDoS ont été lancées contre les sites web des fournisseurs internet russes Com2Com, Relcom, Sovam Teleport et PTT-Teleport Moscow.

Il est probable que d’autres actions soient menées par le collectif. Le 15 février 2022, une vidéo postée par Anonymous menaçait de prendre les systèmes de contrôle industriels russes en otage si la crise prenait de l’ampleur.

En janvier 2022, les services de renseignement américains avaient prévenu que la Russie compte lancer une cyberattaque dévastatrice contre l’OTAN en cas d’intervention pour défendre l’Ukraine. Néanmoins, Anonymous est un collectif indépendant et n’agit pas au nom de l’OTAN. Le risque d’escalade est donc nettement moindre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest