Accueil > Business > Blockchain > Les vendeurs Cloud doivent faire face à la Blockchain
Les vendeurs de Cloud doivent faire face à la Blockchain

Les vendeurs Cloud doivent faire face à la Blockchain

L’essor de la Blockchain menace aujourd’hui les fournisseurs de Cloud. Cette technologie disruptive risque de rendre les vendeurs inutiles en permettant aux entreprises d’acheter directement de l’espace de stockage Cloud. 

Depuis 7 ans, la nouvelle génération d’entreprises spécialisées dans le Cloud est parvenue à s’approprier l’industrie tech. Aujourd’hui, toutefois, ces entreprises doivent faire face à la technologie disruptive de la Blockchain. Si ces fournisseurs de Cloud ne parviennent pas à développer une offre plus attrayante que la Blockchain, ils risquent de voir à leur tour des jeunes vendeurs prendre leur place.

C’est ce que révèle une analyse publiée par EY, détaillant la menace de la Blockchain sur les vendeurs tech verticaux. Selon cette étude, les entreprises qui ont répondu trop lentement aux disruptions du mobile ou du Cloud ont payé le prix fort. Le même sort pourrait attendre les firmes qui ne réagissent pas à l’essor de la Blockchain.

Qu’est-ce que la Blockchain ?

blockchain-schema

Cette technologie élimine le besoin d’un intermédiaire dans les transactions, les contrats et les échanges de données, en les automatisant grâce à une mise en réseau numérique des différents partis. Elle a le pouvoir d’accélérer et de fluidifier les business processes, d’augmenter la cybersécurité et de réduire ou d’éliminer le rôle des intermédiaires de confiance dans toutes les industries.

Les Blockchains servent de bases de données distribuées publiques ou privées, enregistrant chaque transaction effectuée au sein d’un réseau, chiffrée dans des blocs datés. La technologie propose une fonctionnalité de contrats intelligents permettant de valider les transactions si les deux parties sont d’accord avec les termes.

De nombreux obstacles s’opposent à la Blockchain, en termes de perceptions et de problèmes techniques. La révolution Blockchain n’est pas encore déployée, et son impact sur l’industrie tech reste à déterminer.

Une technologie apte à bouleverser toutes les industries

blockchain-mains

Selon l’analyse d’EY, les logiciels verticaux et les SaaS et autre service sont les plus vulnérables à cette technologie disruptive. Les entreprises qui fournissent des technologies à des industries spécifiques comme la finance, l’énergie, la santé ou l’agriculture sont menacées par cette innovation. Il en va de même pour les fournisseurs d’infrastructure Cloud. Les Blockchains se prêtent particulièrement bien à la distribution informatique. Ainsi, une startup propose d’ores et déjà un stockage Cloud distribué. Le rapport envisage également l’influence que pourrait avoir la Blockchain dans les différentes industries :

Finance

La Blockchain permet d’augmenter la vitesse et l’efficacité des transactions financières. Cependant, à long terme, l’objectif est que les marchés puissent fonctionner de manière autonome, et que la finance soit directement intégrée dans les activités naturelles survenant au sein de ces marchés.

blockchain-network

Automobile

L’analyse d’EY suggère que la Blockchain pourrait héberger toutes les étapes d’un écosystème automobile. La propriété, le financement, l’enregistrement, l’assurance et les transactions de service pourraient être pris en charge et permettre aux constructeurs de placer leurs véhicules directement dans la flotte d’une entreprise. Chaque fois qu’une voiture serait louée pour un trajet, un contrat intelligent avec finance intégrée permettrait de délivrait une part de revenu au constructeur.

Santé

La Blockchain enregistre les paiements entre l’assureur, le patient et le fournisseur de soins de santé. Même sans l’intervention d’une tierce partie contrôlant l’information, les contrats intelligents pourraient définir les circonstances dans lesquelles les informations privées sont partagées, comme lorsque des informations médicales sont transmises aux urgences en cas d’accident.

Droit numérique

Selon EY, la Blockchain pourrait réguler le droit numérique partout dans le monde. Par exemple, chaque fois qu’une personne ouvre un fichier musical quelque part dans le monde, la Blockchain publique enregistre automatiquement l’action et la transaction peut être validée. Il n’y aura plus de vol de droit numérique.

Nouveaux marchés du crédit

Beaucoup de prêts sont refusés à cause des coûts de transaction. La Blockchain pourrait fortement réduire ces coûts, et ouvrir les marchés du crédit à de nouvelles classes sociales.

Internet des objets

blockchain-iot

Les Blockchains pourraient former la fondation de l’Internet des Objets industriel. Des réseaux basés sur la Blockchain permettraient de connecter les ensembles industriels, incluant l’envoi des containers, les machines MRI, l’équipement de construction, en marketplaces numériques optimisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend