Accueil > Sécurité > Vol de données : le gouvernement français lance un kit de sensibilisation
vol de données

Vol de données : le gouvernement français lance un kit de sensibilisation

Le vol de données personnelles est un danger constant sur le web et lors de l’utilisation d’outils numériques. Afin d’éduquer les Français face à ce risque et aux autres menaces liées à l’usage des nouvelles technologies, le gouvernement lance un kit de sensibilisation sur le site cybermalveillance.gouv.fr.

Les cyberattaques sont de plus en plus nombreuses, et de plus en plus redoutables. A l’heure où les outils numériques et l’usage du web sont devenus omniprésents dans nos quotidiens, il n’est plus possible d’ignorer cette menace.

Afin d’informer les Français sur ce danger croissant, le gouvernement lance un kit de sensibilisation destiné aux particuliers ainsi qu’aux PME ou aux associations. Le kit se divise en quatre catégories : mots de passe, usage pro-perso, appareils mobiles, et hameçonnage.

Vol de données : un kit de sensibilisation divisé en quatre catégories

Pour chaque catégorie, une vidéo explicative et un mémo sont proposés afin de comprendre le danger et d’adopter de meilleures pratiques de cybersécurité. Pour les mots de passe, il est expliqué de façon claire et imagée pourquoi il est important d’utiliser différents mots de passe complexes.

Au sujet de l’usage pro-perso, le gouvernement explique pourquoi il est important de distinguer sa vie professionnelle et sa vie personnelle sur le web. En ce qui concerne les appareils mobiles, le kit recommande de recourir au chiffrement des données pour les protéger en cas de contournement du mot de passe. Enfin, la partie sur l’hameçonnage explique, par le biais d’une mise en scène, comment et pourquoi éviter de se faire prendre au piège par les mails frauduleux.

Notons que ces quatre premières catégories ne sont que la première étape d’une stratégie visant à améliorer la prise de conscience des risques liés aux usages individuels et collectifs des outils numérique. A l’avenir, d’autres sujets seront traités de la même façon sur le site cybermalveillance.gouv.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend