Accueil > Analytics > WhatsApp : le PDG quitte Facebook, inquiet pour vos données
jan koum pdg whatsapp facebook données

WhatsApp : le PDG quitte Facebook, inquiet pour vos données

Le PDG de WhatsApp, Jan Koum, vient d’annoncer son départ de la maison-mère Facebook. Selon le Washington Post, cette soudaine démission serait liée à un désaccord autour de l’exploitation des données personnelles des utilisateurs…

En apparence, la séparation semble cordiale. Le co-fondateur et CEO de WhatsApp, Jan Koum, vient d’annoncer son départ de l’entreprise sur Facebook. Si l’on se fie à sa publication, Koum souhaite prendre ses distances après dix années à la tête de WhatsApp pour se concentrer sur ses passions telles que l’automobile et le frisbee. Un post auquel le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a d’ailleurs répondu poliment en adressant ses remerciements et ses encouragements à l’intéressé.

Toutefois, selon le Washington Post, le départ de Jan Koum serait en réalité lié à un désaccord avec Facebook autour de la confidentialité des données et le modèle économique de l’application de messagerie. Pour rappel, Facebook a racheté WhatsApp en 2014 pour 19 milliards de dollars. A l’époque, les deux fondateurs de l’application de messagerie avaient promis aux utilisateurs qu’ils ne partageraient jamais les données avec leur nouvelle maison-mère.

En effet, l’un des principaux points forts de WhatsApp aux yeux de ses utilisateurs est sa confidentialité. Les conversations sur l’application sont d’ailleurs devenues totalement chiffrées de bout en bout en avril 2016. Cependant, en 2017, Facebook a forcé WhatsApp à changer ses conditions d’utilisation pour lui permettre d’accéder aux numéros de téléphone des usagers.

WhatsApp et Facebook : un désaccord idéologique lié aux données personnelles

whatsapp vs facebook

Le rachat par Facebook a aussi conduit à la création de profils unifiés entre les deux services, permettant le Data Mining et le ciblage publicitaire. Un système de recommandation permettant de suggérer des amis Facebook en se basant sur la liste de contacts WhatsApp a aussi été mis en place.

Le cumul de ces changements aurait provoqué une mésentente entre Koum et Zuckerberg. De plus, Facebook a pris la décision de supprimer les frais d’inscription annuels de WhatsApp (0,99 dollar) afin d’étendre le nombre d’utilisateurs. En remplacement, Facebook aurait suggéré de recourir à un modèle économique basé sur la publicité. Ce changement de business model n’était pas du goût de Koum, d’autant que Facebook souhaitait affaiblir le chiffrement de WhatsApp pour permettre aux entreprises de lire les messages des utilisateurs.

Selon le Washington Post, ce désaccord idéologique entre Facebook et WhatsApp aurait fini par convaincre Koum de faire ses valises. Cette hypothèse semble crédible. En effet, en mars dernier, le second fondateur de WhatsApp, Brian Acton, invitait dans un Tweet à quitter Facebook en réponse au scandale Cambridge Analytica. Il semble fort probable que les deux fondateurs de l’entreprise partagent le même point de vue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend