rgpd whatsapp

WhatsApp Rose : ne cliquez pas sur ce lien, c’est un malware !

Pour diffuser des logiciels malveillants via l’application de messagerie WhatsApp, des pirates envoient au hasard un lien URL de faux WhatsApp Pink. Cette fausse application permettrait aux utilisateurs de changer la police et l’arrière-plan vert de WhatsApp en rose.

Piéger les utilisateurs peu méfiants

Depuis quelques années, la cybercriminalité augmente de façon exponentielle et régulière. Les hackers ciblent particulièrement les utilisateurs naïfs, comme les utilisateurs qui viennent d’intégrer le monde numérique ou ceux qui découvrent tout juste les différentes fonctionnalités du smartphone (application de messagerie, OTT,  autres applications orientées services, …).

Pour diffuser des logiciels malveillants via l’application de messagerie Whatsapp, des pirates envoient au hasard un lien URL de faux WhatsApp Pink. Le lien URL redirige la victime vers un site web compromis et demande à l’utilisateur d’installer une nouvelle application : WhatsApp Pink. Une fois la  fausse application de messagerie installée, elle demandera une autorisation pour accéder à la liste de contacts.

Le lien sera transféré à des personnes peu méfiantes du répertoire. En outre, il est capable de voler des données sensibles du téléphone, a déclaré Rajshekhar Rajaharia, un expert indépendant en cybersécurité. Pour rappel, Rajaharia est connu pour avoir révélé la récente violation de données de MobiKwil et du réseau Airtel plus tôt dans l’année.

Installation de l’application WhatsApp Pink : étapes à suivre pour s’en débarrasser

Si vous avez déjà installé WhatsApp Pink, voici ce que vous devez faire.

Étape 1 : Désinstaller WhatsAppPink immédiatement.

Étape 2 : Déconnecter tous les appareils connectés à WhatsApp. 

Étape 3 : Effacer le cache du navigateur.

Étape 5 : Vérifier l’autorisation accordée pour toutes les applications.

Étape 6 : Supprimer toute application inconnue dans la liste des applications et révoquer toute autorisation qui lui est accordée. 

Par ailleurs, les experts conseillent aux utilisateurs d’appareil Android d’installer uniquement via Google Play Store et jamais à partir d’un site tiers. L’installation d’un antivirus ad hoc sur le mobile est aussi vivement recommandée.

Envoyer un rapport à WhatsApp

WhatsApp exhorte les utilisateurs à se méfier de tous les liens URL partagés sur l’application. En cas de contenu suspect ou de désinformation, l’utilisateur peut en informer l’entreprise. Selon un porte-parole de WhatsApp, tout le monde peut recevoir un message inhabituel, ou suspect sur n’importe quel service. À chaque fois que cela se produit, il est important de faire preuve de prudence avant de répondre ou de s’engager. 

Sur WhatsApp en particulier, les responsables recommandent aux gens d’utiliser les outils que fournis dans l’application spécialement développés pour envoyer un rapport, signaler ou bloquer un contact