wifi voir travers mur

Vous avez une box WiFi ? Les hackers peuvent voir à travers vos murs

Une équipe de chercheurs de la Carnegie Mellon University a créé un système permettant de voir les personnes à travers les murs d’une maison grâce aux signaux du routeur WiFi. Découvrez son fonctionnement, et quels sont les risques pour la vie privée…

Comment réagiriez-vous en découvrant que les hackers peuvent voir à travers les murs de votre maison ? Malheureusement, c’est peut-être déjà le cas.

Les chercheurs de la Carnegie Mellon University ont découvert une méthode permettant de détecter la forme et les mouvements des corps humains dans une pièce, en utilisant simplement des routeurs WiFi.

Ils ont exploité le système DensePose, permettant de cartographier tous les pixels sur la surface d’un corps humain dans une photo. Cet outil est développé par les chercheurs en IA de Facebook.

À partir de ce système, l’équipe de Carnegie Mellon a développé un réseau de neurones artificiels capable de cartographier la phase et l’amplitude des signaux WiFi envoyés et reçus par les routeurs, afin de les coordonner avec les corps humains.

Selon ces chercheurs, les signaux WiFi pourraient « servir de substitut omniprésent » aux caméras RGB classiques pour percevoir les personnes dans une pièce. Le modèle IA est capable d’estimer la position de multiples objets avec des performances comparables aux approches basées sur l’image.

D’après eux, l’utilisation du WiFi permet de surmonter les obstacles posant problème aux objectifs de caméras classiques, tels qu’un mauvais éclairage ou l’occlusion.

Le fruit de longues années de recherche

Depuis de nombreuses années, les chercheurs tentent de « voir » les personnes à travers les murs à l’aide de caméras ou d’équipement LiDAR. En 2013, une équipe de chercheurs du MIT y est parvenue en utilisant les signaux d’un téléphone portable.

Puis, en 2018, une autre équipe du MIT a réussi à détecter des personnes dans une autre pièce grâce au WiFi. Elle a ensuite pu retranscrire leurs mouvements sur des personnages virtuels en fil de fer.

Une « avancée pour la vie privée » ?

Notons que les chercheurs présentent leurs découvertes comme un progrès pour le droit à la confidentialité. Selon eux, cette technologie pourrait être utilisée pour surveiller le bien-être des personnes âgées, ou pour identifier les « comportements suspects » dans les foyers.

Toutefois, aucune précision n’est donnée sur le type de comportement concerné. Il pourrait s’agir de détecter la présence de cambrioleurs dans une maison…

Ces scientifiques sont optimistes, mais on peut aussi craindre qu’une telle technologie tombe entre de mauvaises mains et soit détournée à des fins malveillantes.

De toute évidence, les cybercriminels pourraient s’en servir pour vérifier si une maison est occupée avant de s’y introduire. De même, les paparazzis pourraient épier les faits et gestes des célébrités pendant qu’elles sont chez elles.

Cette innovation démontre que les murs de votre propriété ne sont qu’une frontière illusoire, alors réfléchissez à deux fois avant de vous balader en peignoir dans votre salon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest