Accueil > Cloud computing > Cloud : Google et Cisco s’associent pour surpasser Amazon
cloud google cisco partenariat amazon

Cloud : Google et Cisco s’associent pour surpasser Amazon

Afin de surpasser Amazon sur le marché du cloud computing, Google et Cisco annoncent un partenariat. Les deux firmes vont développer une offre de cloud hybride destinée aux entreprises qui souhaitent utiliser à la fois le cloud et leurs propres data centers. 

À l’heure actuelle, le marché du cloud computing est largement dominé par Amazon. Fondée en 2006, Amazon Web Services la division cloud d’Amazon génère actuellement plus de 4 milliards de dollars par trimestre. Selon Synergy Research Group, AWS accapare 34% de parts du marché du cloud, tandis que Google arrive en quatrième position derrière Microsoft et IBM avec seulement 5% de parts du marché.

Cloud : Google et Cisco annoncent un partenariat

Depuis que Diane Greene a pris la tête de la division cloud de Google en 2015, son ambition est de surpasser Amazon Web Services. Aujourd’hui, toujours dans le but d’atteindre cet objectif ambitieux, Google et Cisco viennent d’annoncer un partenariat.

Grâce à cette alliance, les deux firmes pourront à la fois profiter de l’expertise de Google dans la construction de data centers et le développement de logiciels open source, et de la force de vente massive et mondiale, du service client et du savoir-faire en matière de sécurité de Cisco. L’objectif de cette collaboration est de développer et de vendre de nouveaux services et technologies cloud.

Cloud : une offre hybride pour séduire les grandes entreprises

Il existe effectivement une opportunité pour Google et Cisco de surpasser Amazon Web Services dans le domaine du cloud hybride. En effet, les grandes entreprises qui disposent de leurs propres serveurs se refusent à transférer toutes leurs données sur le cloud d’Amazon. Elles préfèrent généralement entamer de nouveaux projets sur le cloud, et laisser la plupart de leurs données sur leurs propres Data Centers. C’est particulièrement le cas pour les entreprises soumises à des régulations très strictes telles que les banques et les hôpitaux.

Ce sont ces entreprises que Google souhaite séduire en leur proposant une offre de cloud hybride développée avec Cisco. Cette offre regroupera différents outils Google que les entreprises pourront utiliser pour travailler avec les services cloud sans pour autant se lancer tête baissée sur le cloud. De son côté, Cisco garantira la sécurité, le service client et le networking de cette nouvelle offre.

Cloud : une alliance salutaire pour Cisco

De toute évidence, cette collaboration avec Google pourrait être salutaire pour Cisco. La firme peine à poursuivre sa croissance en se contentant de vendre des routeurs, une activité qui représentait jadis la majeure partie de ses revenus. De même, ses logiciels de communication et de collaboration sont confrontés à une concurrence féroce.

La force de Cisco repose sur ses relations avec de grandes entreprises et gouvernements du monde entier. Ces entités sont actuellement à la recherche d’outils de développement d’applications et de plateformes dédiées au Machine Learning. De fait, les services Google pourraient permettre à Cisco de retenir cette précieuse clientèle.

Tout particulièrement, les produits Open Source Kubernetes et Istio semblent correspondre aux besoins de ces clients. Kubernetes permet de développer et de déployer des applications au sein de containers digitaux. Istio permet de gérer des microservices ou des petits logiciels en les combinant pour effectuer différentes fonctions. Ces deux technologies permettent aux programmeurs de développer des logiciels plus rapidement avec flexibilité.

Selon Chuck Robbins, CEO de Cisco depuis 2015, la clientèle de la firme convoite la vitesse et la flexibilité du cloud, mais souhaite conserver la possibilité de lancer ses applications à la fois sur des data centers privés et sur le cloud public. Cette nouvelle offre de cloud hybride répond donc parfaitement à ces exigences.

La nouvelle offre de cloud hybride de Google et Cisco sera disponible pour une première vague de clients à partir du premier semestre 2018, et sera accessible à tous dans le courant du second semestre. On ignore pour l’instant comment seront divisés les revenus générés par cette collaboration. Robbins précise par ailleurs que la firme ne s’interdit pas un partenariat similaire avec un autre fournisseur de services cloud si l’opportunité se présente.

Send this to a friend