Accueil > Analytics > Data Analytics > Comptable : une profession menacée par le Big Data ?
Le Big Data va remplacer les comptables

Comptable : une profession menacée par le Big Data ?

Face à l’essor du Big Data et de l’intelligence artificielle, la profession de comptable est aujourd’hui menacée par les logiciels de comptabilité. L’automatisation menace ce métier dans sa globalité, et les professionnels doivent rapidement s’adapter pour conserver leur travail. 

Les comptables ont toujours eu pour rôle de traiter de vastes quantités de données. Il n’y a pas si longtemps, il s’agissait de s’occuper de nombreux billets de banques et autres reçus sur papiers. De nos jours, toutes ces données sont numérisées. L’argent, les reçus, les taxes sont stockés de manière informatique.

Des logiciels de plus en plus performants

quickbooks

Cette numérisation, orchestrée par le comptable lui-même, pourrait paradoxalement signer la fin de la profession. Au fil des années, les logiciels de comptabilité sont devenus de plus en plus faciles à utiliser. Proposant au départ une simple feuille numérique pour noter les transactions, ces outils permettent désormais d’enregistrer automatiquement chaque transaction, de garder un suivi des différents reçus et du paiement des taxes.

Les logiciels accessibles et abordables basés sur le Cloud connaissent un véritable essor depuis les dernières années. L’industrie est principalement dominée par QuickBooks, FreshBooks, Xero, Mint et Wave. Chacun de ces logiciels permet aux particuliers et aux petites entreprises de tenir leur comptabilité en toute simplicité. De plus, les nouvelles fonctionnalités ne cessent de s’ajouter à la liste.

La comptabilité est désormais en passe d’être entièrement automatisée, en déléguant la tâche fastidieuse de l’enregistrement des transactions, jadis réservée au comptable, aux machines. Seules les transactions effectuées en liquide ou par chèque doivent être entrées manuellement. Étant donné que ces transactions en question deviennent de plus en plus rares, tout sera bientôt enregistré automatiquement.

Les tâches complexes du comptable automatisées à leur tour

La véritable nouveauté concerne l’automatisation de tâches plus complexes. Ainsi, les ordinateurs excellent pour réaliser des audits structurés et rigoureux. Les machines sont également capables de vérifier la conformité des transactions et faciliter les rapports. Elles peuvent transformer les reçus en données lisibles par des ordinateurs pour les associer avec les données de transactions.

De même, les programmes informatiques sont en mesure de gérer les risques et de détecter ou même de prévenir les tentatives de fraudes que les humains auront tendance à ne pas voir. Enfin, l’analyse de tendance permet d’automatiser les tâches pour lesquelles les comptables et conseillers financiers sont payés le plus cher, à la seule condition de fournir les bonnes données aux ordinateurs.

L’automatisation pourrait créer de l’emploi

comptable-big-data-ai

De prime abord, on pourrait craindre que ces nouvelles technologies fassent disparaître de nombreux emplois. Cependant, elles pourraient également permettre de créer de nouveaux métiers. Pour cause, sur le court terme, les entreprises et les particuliers auront probablement du mal à faire entièrement confiance à un ordinateur pour effectuer les tâches complexes et primordiales. Il sera nécessaire d’engager des humains pour superviser les machines et orienter leurs décisions.

Toutefois, sur le long terme, il est probable que la comptabilité soit entièrement automatisée par des algorithmes de Machine Learning. Les humains n’auront qu’à choisir des options pour laisser aux machines le soin de gérer l’argent et payer les taxes. Les audits seront effectués par des outils d’intelligence artificielle, tandis que les comptes et les paiements seront vérifiés par les systèmes de Machine Learning des autorités responsables.

Il est important pour les comptables d’aujourd’hui de se focaliser sur des compétences difficiles à automatiser, comme les conseils aux entreprises. Il est également nécessaire d’apprendre à travailler aux côtés des logiciels et des algorithmes intelligents. Une telle approche est plus intelligente que de tenter de rivaliser avec l’automatisation pour trouver une sécurité de l’emploi pour le futur.

A lire également

snap cloud

Snap investit 1 milliard de dollars dans les infrastructures d’AWS

Snap investit 3 milliards de dollars dans ses infrastructures Cloud. Le dernier milliard mis dans …

Send this to friend