Accueil > Cloud computing > Huawei investit dans des infrastructures Cloud en Nouvelle-Zélande
huawei wellington new zealand

Huawei investit dans des infrastructures Cloud en Nouvelle-Zélande

L’équipement chinois Huawei a annoncé hier sa volonté de réaliser de nouveaux investissements dans les infrastructures de Cloud Computing et dans des partenariats de Recherche et développement en Nouvelle-Zélande. Il engagera 400 millions de dollars sur cinq ans.

Plus connu pour ses smartphones, le constructeur chinois intensifie ses activités sur le marché du Cloud Computing. Le géant technologique a annoncé le mardi 21 mars qu’il allait investir en Nouvelle-Zélande afin d’équiper le pays d’infrastructures adéquates.

Le contrat entre le gouvernement et Huawei a finalement été dévoilé par Paul Goldsmith, ministre de l’Enseignement supérieur et de l’Emploi et Simon Bridges, le ministre du Développement économique. L’équipementier dédiera 400 millions de dollars au total sur 5 ans. 250 millions de dollars seront consacrés à des acquisitions de parts dans les entreprises du pays, et 150 millions de dollars serviront à conforter les infrastructures de Cloud Computing.

Huawei veut faire grandir l’écosystème IT en Nouvelle-Zélande

Huawei a choisi de ne pas s’implanter seul et se reposera sur des partenaires locaux pour un construire un nouveau Data center et un laboratoire d’Open Innovation cette année dans l’archipel. Ce dernier sera installé à l’Université Victoria de Wellington et aura pour mission de concentrer les recherches concernant le Big Data, l’Internet des Objets, ainsi que le déploiement de la 5G dans ce pays à 15 heures de vol de la Chine.

L’équipementier compte installer un autre laboratoire consacré à l’innovation à Christchurch, la troisième plus grande ville du pays. L’objectif est de chercher des partenariats R&D localement. Par ailleurs, Huawei ouvrira un bureau à Wellington, la capitale pour faciliter les achats locaux et aider les entreprises néo-zélandaises à gagner en visibilité en les intégrant dans son réseau mondial d’approvisionnement.

L’ouverture commerciale de la Nouvelle-Zélande encourage Ren Zhengfei, le fondateur et Président de Huawei a poursuivre sa politique d’investissement dans le pays. La transformation numérique des activités majeures du pays que sont l’agriculture, le tourisme et le commerce nécessite de renforcer les infrastructures de Cloud Computing afin d’héberger les données produites jusqu’aujourd’hui et celles qui seront produites demain en provenance des capteurs présents dans les cultures et dans les usines.

Sources & crédits Source : NBR, South China Morning Post - Crédit : Photo : wikipedia

A lire également

top meilleures startups fintech

Fintech : top des meilleures startups combinant finance et technologie de pointe

La Fintech compte parmi les buzzwords de cette année 2017. La finance et la technologie …

Send this to friend