18,8 milliards de données en fuite au premier semestre 2021

Data Breach : 18,8 milliards de données en fuite au premier semestre 2021

Des rapports indiquent que le taux de violation de données a baissé au premier semestre 2021. Néanmoins, ces violations ont exposé près de 18,8 milliards de données durant cette même période de l’année. 

Une baisse de violation de données au premier semestre 

Pour le premier semestre de l’année 2021, le rapport de Risk Based Security révèle des changements importants au niveau des violations de données. Une baisse de 24% a en effet été constatée sur cette période de l’année. Il y a eu 1 767 violations signalées publiquement au cours des six premiers mois de 2021. Celles-ci ont exposé un total de 18,8 milliards de données. Cependant, la baisse des violations de données signalées ne signifie pas que la sécurité s’est améliorée, notamment pendant la pandémie.

Selon Inga Goddijn, vice-présidente exécutive de Risk Based Security, les attaques de ransomware se poursuivent à un rythme alarmant. Celles-ci infligent de graves dommages aux organisations victimes. Elle ajoute : « La lenteur des rapports provoquée par les longues enquêtes sur les incidents ne s’est pas améliorée, et les attaquants continuent de trouver de nouvelles opportunités pour tirer parti des circonstances ».

Émergence de nouvelles tendances

18,8 milliards de données en fuite au premier semestre 2021

L’analyse des activités de violation est devenue particulièrement intéressante et importante au cours des deux dernières années. Alors que certaines tendances restent largement intactes, de nouvelles tendances émergent. La méthode utilisée par les attaquants pour monétiser leurs efforts s’est diversifiée. Dans le même temps, les erreurs évitables dépassent les hackers en ce qui concerne la quantité de données exposées par les organisations. La quantité de données compromises reste obstinément élevée

Les experts prévoient d’ailleurs une hausse importante des violations au deuxième trimestre. Il est possible que ce nombre dépasse prochainement les 19 milliards de données en fuite. Le rapport QuickView sur les violations de données  du premier semestre 2021 évoque également ces mêmes tendances observées pendant la pandémie. Ce rapport qui couvre les violations de données divulguées publiquement entre le 1er janvier 2021 et le 30 juin 2021, souligne les changements temporaires et les situations qui représentent un changement plus permanent. 

Pin It on Pinterest