5 compétences dont un architecte cloud a besoin pour réussir

Outre une profonde compréhension des outils et technologies cloud, réussir en tant qu’architecte cloud requiert des compétences précises. On vous dit tout, à travers de ces 5 listes.

La compétence technique

La mission des architectes cloud est, en principe, de prendre des éléments se trouvant dans le réseau d’un data center. Il faut ensuite les migrer vers le cloud.  Cela dit, migrer quelque chose d’inconnu est pratiquement impossible. C’est pour cette raison que la compétence technique est un critère clé pour prospérer dans un métier d’architecte cloud. Il s’agit d’une parfaite maîtrise du réseau, des serveurs, des équilibreurs de charge, des pare-feu, du stockage et des bases de données.

Le sens des affaires

Avoir un large sens des affaires est une compétence exigée pour les architectes cloud. Au fait, ces derniers se posent tels des spécialistes de transformation numérique. Les clients les contactent pour les éventuelles améliorations d’activité. Dès lors, ils se chargent de rechercher la solution technologique appropriée pour ensuite résoudre leurs problèmes commerciaux. Pour ce faire, un professionnel du cloud doit comprendre les activités des clients, tout en étant capable de lire leurs états financiers et bilans. Il devra aussi être en position de modéliser le retour sur investissement.

Être bon en leadership

Un architecte cloud est incomplet sans ses compétences en leadership. Il est effectivement chargé de se rendre sur le site du client et de lui poser des questions. Après cela, il sera amené à effectuer une base de référence pour les systèmes actuels. Une équipe de 50 ingénieurs cloud est appelée à évaluer les systèmes du client pour cela. Quant à l’architecte cloud, il sera en mesure de gérer les personnes, qui peuvent être au nombre de 10, 20 ou même 100 selon la situation.  Sa mission est de motiver les employés dans l’accomplissement de leur travail. Évidemment, les compétences en leadership lui permettra d’inciter les employés à s’impliquer davantage dans le projet.

Des compétences en vente

Le planning d’un architecte cloud est majoritairement rempli de ventes. Cette raison est suffisante pour posséder de fortes compétences dans ce domaine. A part vendre des solutions aux clients, il vend également aux parties prenantes internes ainsi qu’à la direction. Dans ce cas, il ne s’agit toujours pas de vendre au sens propre du terme. Que ce soit demander une promotion ou effectuer des présentations, cela nécessite sans aucun doute des compétences commerciales.

Un sens solide de la communication

Il est du devoir de l’architecte cloud d’aller chez le client pour lui demander ses besoins. Le professionnel fera alors en sorte d’acquérir les bonnes informations pour assurer ses réalisations. Il reprend ces exigences commerciales pour les transférer à une équipe de professionnels en technologie. Cela implique de bien communiquer, non seulement avec les techniciens, mais aussi avec les hommes d’affaires. Parler à un directeur financier n’est pas la même chose que de discuter avec un PDG. Pareillement, faire à un  discours en public n’a rien à voir avec les petites discussions entre coéquipiers.  C’est pourquoi une architecture cloud doit être un excellent communiquant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest