Accueil > Analytics > Data Analytics > 5 preuves que vous ne comprenez pas le Big Data
Voici 5 preuves que vous ne comprenez pas le Big Data

5 preuves que vous ne comprenez pas le Big Data

Selon Bernard Marr, expert en Big Data et contributeur de Forbes, le terme « Big Data » n’est pas suffisamment clair, et conduit à une incompréhension générale des enjeux cruciaux de cette nouvelle technologie. Pour illustrer son opinion, ce spécialiste énumère cinq malentendus fréquents liés à ce phénomène. 

Le terme « Big Data » a été inventé pour résumer un phénomène et un ensemble de technologies qui, en réalité, sont trop vastes pour être ainsi synthétisées. Souvent mal compris, confondu ou réinterprété, le terme ne permet pas de comprendre le bouleversement technique et culturel d’envergure mondiale que ce concept représente. Pour Bernard Marr, 5 malentendus reviennent fréquemment. 

I – Vous ignorez le Big Data

De nombreux chefs d’entreprises n’ont que faire du Big Data et de ce phénomène qu’ils considèrent comme une simple mode. Il s’agit là d’une erreur dramatique. Au fil du temps et des années à venir, les données et la capacité à transformer ces données en valeur ajoutée vont devenir un enjeu majeur dans toutes les industries. Dans le monde de l’entreprise, l’information est le pouvoir, et le Big Data offre l’accès à des informations qu’il n’aurait pas été possible d’espérer collecter ou analyser il y a encore quelques années. Toutes les professions de tous les secteurs, du simple ouvrier au responsable logistique, seront transformées par les données dans un futur très proche. Il est donc impensable de faire l’impasse sur ce phénomène.

big-data_incomprehension

II – Vous pensez que le Big Data est centré sur les données

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le Big Data n’est pas centré autour de la data. Collecter ou analyser des données n’est pas l’objectif final d’une stratégie Big Data. Le véritable enjeu est de parvenir à exploiter les informations obtenues grâce à l’analyse de ces données. L’amélioration des processus, la prise de décision, ou encore l’ajout de valeur sont les vrais buts de ces nouvelles technologies. Sans une implémentation bien pensée en amont, et le recrutement d’un personnel compétent, le déploiement d’une stratégie Big Data est une perte de temps et d’argent.

III – Vous pensez que le Big Data se rapporte au volume de données

Le terme « Big Data » est né lorsque les avancées technologiques ont soudainement permis de collecter et d’analyser des quantités de données bien plus importantes qu’auparavant. Toutefois, cette augmentation de volume est également liée à la possibilité d’analyser de nouveaux types de données, particulièrement les données non structurées. Auparavant, seules les données structurées stockées dans une base de données pouvaient être exploitées. Aujourd’hui, il est possible d’analyser des larges blocs de texte tels que des livres ou des journaux, mais également des vidéos, des photos, des pistes audio, ou encore des rapports de santé. De fait, le Big Data ne se résume pas au volume, mais se rapporte également à la variété de données à laquelle nous avons désormais accès. 

big-data-misunderstanding

IV – Vous pensez qu’une plus grande quantité de données est toujours bénéfique

De nombreuses entreprises tentent désormais de collecter et de stocker autant de données que possible, juste au cas où ils pourraient en avoir besoin dans le futur. Toutefois, une telle initiative se transforme rapidement en gouffre financier. Le stockage de données n’est pas gratuit, et son coût augmente de façon exponentielle, proportionnellement au volume de ces données. De plus, chercher et analyser ces vastes quantités de données devient de plus en plus complexe et nécessite davantage de ressources. Il est donc préférable de ne collecter que les données vraiment nécessaires et utiles. Il est important de comprendre les questions auxquelles vous souhaitez répondre afin de rester focalisé sur cet objectif. 

V – Vous pensez que le Big Data signifie que vous devez collecter un maximum des données de votre propre entreprise

Beaucoup de chefs d’entreprise imaginent qu’ils n’ont d’autre choix que de collecter les données de leur propre entreprise. En réalité, un marché est en train d’émerger pour la vente, l’achat et l’échange de données entre entreprises. De même, les gouvernements se lancent dans la collecte et le partage d’open data, au même titre que les organisations scientifiques et autres associations non lucratives. Ainsi, de nombreuses entreprises peuvent s’apercevoir que les données qu’ils recherchent sont déjà disponibles à moindre coût.

En prenant connaissance de ces cinq malentendus, vous pourrez également mieux comprendre la véritable définition du Big Data et mieux vous adapter au changement à venir. Cette meilleure compréhension vous offrira une place de choix parmi les entreprises de demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend