Accueil > Business > Oracle lance un accélérateur pour les startups du Cloud Computing
accélérateur oracle une

Oracle lance un accélérateur pour les startups du Cloud Computing

Oracle, le concurrent d’Amazon Web Services et de Microsoft dans le domaine du Cloud Computing, compte bien devenir l’instigateur de l’innovation sur le marché. La firme dirigée par Larry Ellison a annoncé le lundi 16 janvier l’ouverture d’un accélérateur consacré aux startups spécialisées dans les technologies du nuage informatique.

Basé à Israël, ce programme reprend le pilote initialement mis en place à Bangalore, en Inde. Ce centre d’accélération est le premier d’une longue liste selon les informations recueillies par Reuters.

Un accélérateur parmi tant d’autres

L’accélérateur israélien d’Oracle proposera 6 mois de mentoring pour des startups proposant des applications dans le Cloud. L’équipe de recherche et développement de la firme américaine gérera le programme en donnant accès au portefeuille clientèle, aux investisseurs, aux partenaires et aux technologies d’Oracle pour les jeunes entreprises sélectionnées. L’accélérateur permet également d’avoir des conseils en provenance des prévisionnistes du groupe.  

Oracle vs Microsoft SQL Server : quel est le meilleur RDBMS ?

Toujours selon Reuters, le programme d’accélération d’Oracle est le résultat d’un investissement de plusieurs millions sans précision sur les sommes alloués aux différents centres qui verront le jour. En revanche, la branche israélienne de la firme avait déjà construit un centre d’excellence pour les startups du pays en 2003. Ce sont 36 entreprises qui avaient été épaulées en collaboration avec le gouvernement du pays. Ce centre sert évidemment de base pour le nouvel accélérateur d’Oracle.

Oracle : innover pour dépasser les concurrents

Cette politique d’innovation de la part de la compagnie américaine se combine à une série d’acquisitions réalisée en 2016. En effet, la firme avait notamment racheté pour un montant non dévoilé, mais estimé à 600 millions de dollars, le célèbre fournisseur de DNS DYN. Elle a également racheté la compagnie Nestsuite pour 9,3 milliards de dollars.

Ce dynamisme s’accompagne d’une certaine agressivité envers les concurrents comme Salesforce. Marc Benioff, le CEO de cette compagnie, a lancé une compétition avec son concurrent  en déclarant atteindre 10 milliards en chiffre d’affaires pour la fin de l’année. Ellisson avait répondu en décembre que sa compagnie avait toutes ses chances de vaincre Salesforce à ce jeu, même si cela n’était « pas facile ».

Dans cette même veine, Oracle a profité de la conférence CloudWorld de New York se déroulant le 17 janvier pour annoncer l’ouverture de trois nouvelles régions Cloud afin de concurrencer AWS et Azure. Les centres de données seront installés à Reston en Virginie, à Londres, et en Turquie d’ici mi-2017.

 

Sources & crédits Source : Reuters, Investopedia - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend