adblock stop ad

Qu’y a-t-il à savoir sur le logiciel AdBlock ?

AdBlock est un logiciel open source conçu en 2009 par Michael Gundlach. Depuis, c’est un des bloqueurs de publicités les plus utilisés dans le monde.  À ce titre, il compte à ce jour une dizaine de millions d’utilisateurs répartis de part et d’autre de la planète. En évolution perpétuelle, ce programme est désormais disponible en 30 langues internationales.

En quoi ce logiciel est-il utile ?

Cet outil est excellent en plusieurs points. En effet, à ce jour, de nombreuses entreprises capitalisent sur les publicités et vont jusqu’à traquer les activités en ligne d’une personne. AdBlock épargne cela aux internautes, ce qui contribue à la protection de leur vie privée. L’absence de distraction via les bannières, vidéos publicitaires et pop-ups permet, par ailleurs, de se suffire à l’essentiel. Résultat, on devient naturellement plus productif dans nos missions respectives. Un autre avantage d’AdBlock, c’est qu’il optimise le temps de chargement des pages, ce qui permet une connexion internet plus rapide.

Focus sur le fonctionnement d’AdBlock

Comme son nom l’indique, AdBlock se présente comme un bloqueur de publicité. Cet outil se base sur un certain nombre de règles de filtrage. Il autorise, bloque ou même cache des pages Web.

Par ailleurs, son principe se révèle simple : AdBlock compare une liste de filtres avec la requête HTTP. Si l’URL correspond à l’un des filtres auxquels vous avez souscrit, cette requête n’est pas autorisée.

Pour faire apparaître les publicités, il faut généralement coder l’image avec data:image/png. Grâce à cette méthode, il n’y a aucun risque que la publicité soit bloquée. Cependant, AdBlock insère une « feuille de style », contenant des sélecteurs réglés sur display : none ! important. Cela a pour effet de masquer la publicité sur la page.

Quelle est la provenance des filtres de masquage et de blocage ?

EasyList. Cette collection d’annonces présente sur plusieurs sites anglophones rassemble la majorité des règles de filtrage. Il s’agit d’ailleurs de la principale liste de filtres de blocage de publicités utilisées par les bloqueurs.

En fait, s’abonner à des listes de filtres qui peuvent bloquer d’autres fonctionnalités que les publicités se révèle intéressant. Il en va de même pour certaines caractéristiques gênantes de Facebook ou pour les publicités en d’autres langues à part l’anglais.

La liste de filtres « Annonces acceptables » sera également à considérer. Celle-ci s’occupe de donner le feu vert aux affichages publicitaires jugés « non intrusifs ».

Souscrire à d’autres listes de filtres est également possible. Bien entendu, il faut connaître les URL de chacune d’entre elles.

Il convient de noter qu’AdBlock autorise des filtres personnalisés qui font l’objet de règles supplémentaires. Par exemple, leur ajout doit se faire manuellement.

Pour ce faire, il suffit de les saisir soi-même en prenant soin de respecter la syntaxe des règles de filtrage. Une deuxième solution consiste à utiliser l’assistant d’AdBlock. L’utilisateur n’aura pas à écrire lui-même afin de créer des filtres personnalisés. L’importation des filtres à partir d’autres bloqueurs de publicités et de publications se trouvant dans les forums EasyList sera une troisième alternative à envisager.

AdBlock tient à souligner, par ailleurs, qu’il n’a pas le contrôle de ce que contiennent les listes. Des bénévoles les prennent en charge lorsqu’ils ont un peu de temps pour le faire. Ainsi, si le blocage ne s’effectue pas comme prévu, il faudra penser à les joindre directement. Quant aux publicités acceptables, il est à noter que leur gestion relève d’AdBlock Plus. Celui-ci est donc sous le contrôle d’un conseiller indépendant.

Que peut-on faire avec AdBlock et comment l’utiliser ?

L’assistant de blocage AdBlock sert à supprimer toute publicité gênante qui apparaît sur une page Web. Rappelons néanmoins que cela n’est pas valable pour l’application qui porte le même nom et qui se destine au Safari Mac. Celui-ci ne considère pas le blocage effectué manuellement sur une pub.

En ce qui concerne les utilisateurs techniques, une option « utilisateur avancé » leur est dédiée. L’intéressé devra ainsi sélectionner l’icône dans la barre d’outils AdBlock, cliquer sur l’icône d’engrenage, puis sur « Général » pour finir avec « Je suis un utilisateur avancé, montrez-moi les options avancées ».

AdBlock permet deux actions qui consistent soit à dissimuler soit à bloquer littéralement une annonce.

Cacher une annonce

Dans le premier cas, il faut cliquer sur l’icône de la barre d’outils AdBlock, puis sur « Masquer quelque chose sur cette page ». Cela fera apparaître une boîte de dialogue et un curseur bleu en surbrillance. Une fois que la zone en surbrillance expose la cible à bloquer, il suffit de cliquer dessus. 

Si l’opération se déroule sans problème et que le blocage réussit, il ne reste plus qu’à confirmer. En revanche, s’il y a un problème, vous devrez peut-être ajuster la mise en évidence avant de cliquer sur « Ça a l’air bien », puis de finaliser la confirmation.

Bloquer une annonce

Avant tout, il faudra sélectionner l’annonce publicitaire à bloquer. Faites un clic droit sur celle-ci puis optez pour le menu AdBlock. La prochaine étape sera de choisir « Bloquer cette annonce ». Si tout se déroule comme prévu, on pourra terminer en cliquant tout de suite sur « Confirmer ». Le cas échéant, un ajustement de la zone de surbrillance devra avoir lieu. Durant la manipulation, il faudra veiller à ne pas exagérer sur le blocage. Cela risque d’entraîner une complication au niveau de la page. Après avoir enchaîné sur « Ça a l’air bien », les utilisateurs peuvent confirmer à leur tour.

Que faire si le blocage manuel n’est pas possible ?

Malgré les manipulations précédentes, est-ce que les annonces publicitaires persistent ? Il est possible que l’assistant ne puisse pas gérer l’annonce en raison de sa complexité. Il faudra, dans ce cas, veiller à ce que la liste de filtres des publicités acceptables soit désactivée. Quelques étapes seront aussi à considérer pour dépanner les annonces non bloquées. Si malgré tout, la suppression ne se fait pas, l’utilisation d’un filtre personnalisé peut être nécessaire. Bref, si ces méthodes ne marchent pas, il faudra se rendre à l’évidence. Les publicités sur site ne peuvent malheureusement pas toutes être blocables.

Installer et désinstaller AdBlock

Comment se déroule l’installation ?

En premier lieu, il convient de mentionner qu’AdBlock est compatible avec différents navigateurs (Chrome, Firefox, Edge, Safari, iOS et Android). Quel que soit le navigateur utilisé, la première étape reste la même. Il faudra, en effet aller sur le site d’AdBlock et cliquer sur « Obtenir AdBlock maintenant ». Le programme est également téléchargeable sur Chrome Web Store, Mozilla Add-ons Store, Windows Store, Mac App Store, App Store d’iOS ainsi que Google Play et Galaxy App.

L’installateur devra ensuite ajouter l’application sur son navigateur en cliquant sur « Ajouter à Chrome / Firefox », « Obtenir » ou encore « Installer » pour le cas d’Edge ou de Safari. Il suffit par la suite de suivre les instructions et facultativement, épingler AdBlock à la barre d’outils.

Procéder à la désinstallation d’AdBlock

Cette étape dépendra également du navigateur. Sur Chrome, un clic droit sur l’icône AdBlock présente dans la barre d’outils fera l’affaire. L’internaute pourra ensuite choisir « Supprimer de Chrome ». La même procédure s’applique pour les utilisateurs de Firefox sur PC. Sur mobile, la désinstallation d’AdBlock se fera à l’intérieur des « Modules complémentaires ».

Edge, lui, affiche un bouton « Plus » à l’intérieur duquel il faudra sélectionner « Extensions ». Une fois arrivé à l’icône AdBlock, le bouton « Désinstaller » se situe dans la section « Paramètres ». Pour le cas de Safari, il faut commencer par cliquer sur l’icône Launchpad à l’intérieur du Dock. Le pointeur sur le symbole AdBlock, il faudra le maintenir enfoncé puis poursuivre par « X » et ensuite « Supprimer ». Une technique similaire peut être appliquée à iOS. Quant à Android, l’intéressé pourra appuyer de manière continue sur l’icône correspondante puis choisir « Désinstaller ».

Comment AdBlock collecte-t-il les données personnelles ?

Adblock Plus collecte des informations personnelles auprès des utilisateurs via eyeo GmbH. Ces données correspondent aux caractéristiques techniques du navigateur et à la version du logiciel Adblock Plus qui a été installée. eyeo recueille aussi certaines données personnelles fournies volontairement dans les forums ou lors des signalements d’erreurs. Toutefois, ce système ne suit pas les historiques de navigation.

Il existe deux méthodes qu’eyeo utilise pour collecter des données. Quelques-unes des informations sont récoltées au moment où l’internaute accède ou parcourt la page web d’Adblock Plus. Les données sont recueillies en vérifiant les coordonnées fournies volontairement par l’intermédiaire de l’extension Adblock Plus.

Il faut noter qu’eyeo collectionne des données personnelles uniquement dans le but de proposer, évaluer ou améliorer des services spécifiques. Par ailleurs, eyeo ne les vend pas à des tiers.

En fait, eyeo respecte le Règlement général européen sur la protection des données et les lois européennes et allemandes applicables en matière de protection des données. Ainsi, eyeo dissimule les adresses IP des registres d’accès avant de procéder à l’analyse des données. Autrement dit, il code les informations fournies afin de garder secrètes les informations originales.

Après 30 jours, eyeo détruit les données suivantes notamment celles qui concernent le signalement des problèmes comme les erreurs et les pannes, les journaux des visites du site Web.

Comment Adblock gagne de l’argent ?

AdBlock continue d’exister en tant que bloqueur de publicité gratuit grâce aux dons d’une petite fraction de ses utilisateurs. Cela signifie que les utilisateurs donnent ce qu’ils peuvent, et seulement s’ils le peuvent. Ces donations récurrentes constituent l’une des meilleures sources de soutien financier. En effet, la plupart des utilisateurs font des dons mensuels pour les soutenir. 

Il faut souligner que la plateforme continue d’offrir une expérience de navigation sans distraction à tous, même à ceux qui n’ont pas d’argent sous la main.

La plateforme génère également des revenus en diffusant des publicités non intrusives aux utilisateurs d’AdBlock. Le site participe à un programme appelé Acceptable Ads, qui n’autorise que les publicités non intrusives et respectueuses. Les utilisateurs peuvent choisir d’entrer et de sortir de la liste de filtres Acceptable Ads aussi souvent qu’ils le souhaitent. 

Il s’agit d’une solution intermédiaire entre les publicités gênantes et les revenus publicitaires dont dépendent de nombreux sites Web pour fournir leur contenu gratuitement. Ce sont toutes des façons pour nos utilisateurs de soutenir le développement continu d’AdBlock.

En fin de compte, AdBlock gagne de l’argent grâce au soutien généreux de ses utilisateurs. Bien que seule une infime partie d’entre eux finissent par faire un don, les millions d’utilisateurs à travers le monde contribuent grandement au succès d’AdBlock.

Pourquoi Adblock peut parfois ralentir la connexion internet ?

Adblock a pour but de protéger votre système informatique contre les constants pop-up. Ces publicités contextuelles peuvent contenir des virus malveillants susceptibles de nuire à la confidentialité de votre ordinateur, etc.

AdBlock n’est pas censé avoir un impact négatif sur la vitesse du navigateur. Il se peut que certains retards se produisent au début de l’ouverture d’un nouveau navigateur. Cependant, Adblock ne devrait pas affecter la vitesse de votre réseau.

De plus, ces retards initiaux sont dus au fait que le logiciel récupère la liste de filtre. Dès qu’il les a récupérés, la navigation reprend son cours normal, sans autre retard.

Un autre facteur qui ralentit la vitesse du réseau est la quantité de mémoire qu’Adblock consomme. Le grand nombre de publicités qui apparaissent constamment sur le Web indique que la liste des filtres a dépassé les 100 Mo chacun. Cette dernière correspond à la source des publicités qui étaient auparavant bloquées sur le navigateur.

Lors de l’ouverture du nouveau navigateur, Adblock charge suffisamment toutes les listes de filtres ainsi que les filtres personnalisés. Comme nous en avons déjà évoqué, les pages Web commencent à être téléchargées plus rapidement après le démarrage d’Adblock.

Cependant, cela a mis l’accent sur un coup dur initial sur les ressources mémoires de l’ordinateur. Lorsque plusieurs onglets sont ouverts sur un seul navigateur, chaque onglet commence à récupérer la liste des filtres, ce qui affecte négativement votre vitesse Internet.

Sources & crédits Source : getadblock - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest