Agdatahub lève 2,5 millions d’euros pour maîtriser les données agricoles

Agdatahub lève 2,5 millions d’euros de fonds propres pour mettre en place une plateforme Cloud pour faciliter l’échange et la valorisation des données agricoles en toute sécurité. La société développe sa plateforme dans la vision d’un RGPD avec comme objectif principal de favoriser le développement de nouvelles solutions numériques pour répondre aux enjeux environnementaux et de sécurité alimentaire.

Favoriser et accélérer sa transition numérique du secteur agricole

Agdatahub est une jeune société créer au sein d’API-Agro, détenue en grande majorité par des acteurs agricoles. Elle vient de lever des fonds propres de 2,5 millions d’euros auprès d’API-Agro et de la Banque des Territoires réalisée en deux fois. Une première levée de fond de 1,2 millions d’euros a déjà été finalisée. Un second levé de fond est en cours. Les fonds viennent financer un projet qui vise à opérer et commercialiser la plateforme SaaS d’API-Agro. Il s’agit de la maison mère d’Agdatahub. Celle-ci possède un catalogue de donnée de qualité provenant de source hétérogène opérant dans différentes filières.

La plateforme Cloud ainsi créée permettra de mutualiser et de standardiser les données agricoles au sein d’une infrastructure sécurisée. Cela facilitera les échanges de données entre les différents acteurs du secteur agricole. Concrètement, les agriculteurs pourront transférer leurs données sur cette plateforme et préciser l’usage qu’ils souhaitent en faire. La plateforme sera accessible moyennant abonnement bien qu’un projet d’open data soit également prévu.

pcloud black friday 2022

Agdatahub : les partenaires de l’hébergement de la plateforme

Agdatahub a fait le choix de s’associer avec des partenaires européens. Le cloud français de 3DS Outscale prendra en charge le stockage des donnéesDawex, Orange Business Services et GS1 France assurent également l’hébergement et les technologies d’échange de données. Ce choix “ répond aux enjeux de souveraineté alimentaire de l’Europe en s’appuyant sur des technologies numériques pilotées et conçues par et pour les agriculteurs français et européens” selon Sébastien Windsor, président de Agdatahub SAS.

On dénombre près de 280 000 exploitations agricoles professionnelles en France et 85 000 entreprises du secteur qui sont autant de sources de données potentielles. Mais ces sources telles qu’elles sont aujourd’hui sont totalement éclatées, d’où la nécessité d’une plateforme de standardisation et d’échange. Autrement les données disponibles restent totalement inutilisables.

Pin It on Pinterest