Amazon et Equinor soutiennent Electric Hydrogen

Electric Hydrogen (EH2) a obtenu un soutien financier de la part d’Amazon et d’Equinor. Les investissements valent un total de 198 millions de dollars.

A propos d’Electric Hydrogen

Electric Hydrogen ou EH2 est une startup énergétique américaine qui produit l’hydrogène vert à l’échelle industrielle. Pour ce faire, elle travaille sur une technologie d’électrolyseur d’au moins 100MW. La production de l’hydrogène se fait par électrolyse. Et ce, en séparant les molécules d’hydrogène et d’oxygène de l’eau.  Actuellement, Electric Hydrogen dispose d’une pile de tests fonctionnant à son siège social à Natick, dans le Massachusetts. Les projets de démonstration de ces derniers sont prévus pour 2023. L’entreprise a été fondée par Dorian West, le chef de l’ingénierie, un ancien employé de Tesla et Raffi Garabedian, le PDG.

Un projet à succès

Les électrolyseurs d’EH2 disposent de « progrès de l’électrochimie de base » qui produisent de l’énergie éolienne et solaire. Accompagné d’un travail à des échelles importantes, cela permettra à Electric Hydrogen d’affirmer sa réduction du coût par kg de l’hydrogène non fossile. D’après l’outil d’accès public de l’entreprise Levelized Cost of Green Hydrogen, celui-ci serait de 2,21 $ par kg. Et cela, avec une production de 4 906 tonnes métriques par an.

Electric Hydrogen a un cycle d’investissement bien tonifié

Fifth Wall Climate Tech est celui qui a mené le cycle d’investissement. Par ailleurs, son partenaire Peter Gajdoš a déclaré que c’est plus qu’un investissement pour l’organisation. C’est notamment la plus grande étape pour relever le défi urgent de décarboniser les industries difficiles à décarboniser. C’est non seulement essentiel pour la vie moderne, mais apporte aussi d’énormes sources d’émissions de GES.

Les prêteurs Silicon Valley Bank et Trinity Capital participent à ce cycle d’investissement. Cependant, celui-ci comprenait également Climate Pledge Fund d’Amazon, Cosan, Equinor Ventures, Honeywell, Mitsubishi Heavy Industries et Rio Tinto.

Selon Garabedian, l’entreprise possède maintenant le capital nécessaire pour diffuser sa technologie dans le monde et réduire les émissions. Le plus important, selon lui, c’est la participation de partenaires stratégiques à l’avant-garde des industries que l’entreprise est sur le point de décarboniser. Cette contribution fournit notamment les informations radicales qui facilitent et accélèrent la voie vers les marchés.

Amazon et Equinor soutiennent également Electric Hydrogen

Dans ce cycle d’investissement d’EH2, Amazon et Equinor sont aussi des soutenants. D’ailleurs, le responsable d’Equinor Ventures Gareth Burns a donné son avis à ce sujet. Selon lui, « La transition énergétique représente une opportunité pour Equinor Ventures de tirer parti de sa position de leader dans la gestion du carbone et de l’hydrogène, et de développer de nouvelles chaînes de valeur et de nouveaux marchés. » Le responsable a avoué être heureux d’annoncer leur investissement dans Electric Hydrogen. Quoique, ce dernier permet d’augmenter la production d’hydrogène vert à l’échelle du GW.

Par ailleurs, Kara Hurst, vice-présidente de la durabilité mondiale chez Amazon, a déclaré qu’ils sont fiers de soutenir les efforts innovants d’Electric Hydrogen. Cela va répondre aux besoins de décarbonation de secteurs difficiles à réduire, affirme-t-elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest