Guide complet sur l'Ambient Intelligence

Ambient Intelligence : guide complet de cette technologie du quotidien

L’Ambient Intelligence (AmI) représente la vision future de l’informatique intelligente où des dispositifs d’entrée et de sortie explicites ne seront pas nécessaires. À la place, des capteurs et des processeurs seront intégrés aux appareils usuels. L’environnement s’adaptera aux besoins et aux désirs de l’utilisateur de manière transparente.

Comprendre l’Ambient Intelligence 

Mark Weiser, CTO du Palo Alto Research Center de Xerox Corp, a déclaré en 1991 : « Les technologies les plus profondes sont celles qui disparaissent. Ils se tissent dans le tissu de la vie quotidienne jusqu’à ce qu’ils ne s’en distinguent plus ».

Les systèmes AmI utiliseront les informations contextuelles recueillies grâce à des capteurs intégrés. La technologie appliquera ensuite des techniques d’IA pour interpréter et anticiper les besoins des utilisateurs . La technologie sera conçue pour être centrée sur l’humain. L’AmI sera aussi facile à utiliser.

La technologie a la capacité de prendre des décisions et d’agir au nom des utilisateurs. Et ce, en tenant compte de leurs préférences sur la base des données dont elle dispose. Les données sont recueillies à partir de tous les capteurs et systèmes connectés entourant l’utilisateur. 

Une fois pleinement évoluée, l’AmI aura des conséquences majeures sur de nombreuses industries, notamment les soins aux patients et l’aide à la vie autonome. Grâce à cette technologie, les personnes âgées gagneront en indépendance. Et les auxiliaires de vie seront constamment tenus informés de l’état de leur patient grâce à des données en temps réel.

Améliorer le quotidien des personnes

Guide complet sur l'Ambient Intelligence

L’AmI met les capteurs et l’informatique en arrière-plan ou dans l’ambiance. Cela permettra une excellente connectivité au sein des foyers. Et tous les appareils domestiques connectés à Internet aideront  à cartographier les données comportementales sur les occupants. La robotique ou une interface mettent en avant les actions pour lesquelles un utilisateur a besoin d’aide. 

Il en est de même pour toutes les informations utiles à l’utilisateur. L’AmI a pour objectif d’améliorer le quotidien en permettant aux utilisateurs de réaliser la routine quotidienne de manière intuitive. Les technologies disruptives à venir sont motivées par la quête d’une meilleure qualité de vie

Ceci est d’autant plus vrai si l’on considère que la population mondiale âgée de 60 ans et plus franchira très probablement les 2 milliards de personnes d’ici 2050. Aux États-Unis, le nombre des personnes âgées ayant besoin d’assistance  augmentera de 75%. L’AmI se présente comme la solution à ces préoccupations.

Comment fonctionne l’intelligence ambiante ?

L’AmI est multidisciplinaire. La technologie travaille à l’intersection de plusieurs technologies : l’IA, le Big Data, l’IoT, l’informatique ubiquitaire, les réseaux et l’interaction homme-machine (HCI).

L’Ambient Intelligence détecte l’environnement et le contexte de l’utilisateur. Et ce, grâce à différents capteurs et appareils IoT installés dans les maisons ou les lieux de travail. Après cela, le système traite les données collectées à partir de ces systèmes. 

Une fois les données traitées et analysées, le système AmI les interprète pour comprendre la proximité, l’état, l’intention et le comportement de l’utilisateur. Il devient intuitif à travers des informations dérivées des données en temps réel, des apprentissages antérieurs et de l’identification des modèles. 

À partir de toutes ces informations, la technologie décide de la meilleure action à proposer. Le système répond à l’utilisateur via une interface d’un appareil intelligent, conçue de manière intuitive.

Les caractéristiques de l’Ambient Intelligence

Guide complet sur l'Ambient Intelligence

L’AmI se caractérise principalement par les éléments suivants : 

  • L’intégration des capteurs et des appareils  dans l’environnement
  • Le système, agissant dans son ensemble, sensible au contexte
  • Un environnement personnalisé à l’espace et aux besoins de l’utilisateur
  • Un système adaptatif et évolutif dans le temps
  • Des capacité d’anticipation du système 
  • Une distribution de l’intelligence dans l’environnement. 

Les systèmes de l’Ambient Intelligence agissent de quatre manières. La technologie détecte, raisonne, agit et interagit.

La détection

La détection peut être filaire ou sans-fil. Les capteurs sont indépendants ou intégrés à un appareil. Il peut s’agir d’un appareil portable ou d’un smartphone.

Le raisonnement

Les systèmes seront programmés pour « raisonner » et fournir des fonctionnalités utilisateur comme :

  • La reconnaissance et la prédiction d’activité
  • La capacité d’interpréter et de reconnaître le contexte de chaque activité
  • La suggestion d’une décision ou un plan d’action
  • L’envoi et le calcul centralisés par rapport à la détection et au calcul distribués

L’action

Cela fait généralement référence à la modification d’un attribut de l’environnement, comme l’extinction des lumières ou l’ouverture d’une porte. Cet élément peut également faire référence au travail d’un robot : passer l’aspirateur, notifier l’utilisateur, inviter quelqu’un à prendre une décision, etc.

L’interaction

Il existe plusieurs forums à travers lesquels l’Ambient Intelligence interagira avec les utilisateurs. Ceux-ci incluent les appareils multimédias, les appareils domestiques connectés et les interfaces utilisateur naturelles (parole, gestes, toucher, mouvement, expressions faciales et émotions.)

Mise en œuvre et tendances

L’Ambient Intelligence améliorera de nombreux secteurs : 

  • la mobilité
  • la nutrition
  • l’utilisation de l’énergie et des ressources
  • la gestion des déchets … 

La mise en œuvre des systèmes commencera dans de petits espaces, comme les maisons ou les voitures. Cela s’étendra ensuite aux lieux de travail, aux restaurants, aux aéroports et aux gares. À terme, ces systèmes seront intégrés à de plus grands espaces ouverts et à des villes intelligentes. 

Les pays adopteront l’AmI à des rythmes différents. Cela dépendra de leurs approches et réglementations en matière de confidentialité, de cybersécurité et de contrôle. Selon les tendances technologiques, l’Ambient Intelligence se présente déjà comme une réalité. 

Selon les estimations, le monde compte déjà 50 milliards d’appareils intelligents. Les appareils portables connaissent également une croissance significative. Tous constituent des catalyseurs clés des systèmes d’Ambient Intelligence.

Quelques exemples de dispositifs d’Ambient Intelligence

Guide de l'Ambient Intelligence

De nombreuses industries contribuent à la croissance du domaine et au développement de la recherche en AmI. Le concept a conduit à la production d’une multitude d’appareils et de technologies visant à rendre l’environnement humain hautement adaptatif et flexible.

Les assistants intuitifs comme Alexa, Echo et Google Home figurent parmi les applications typiques de l’AmI naissante. Ces appareils disposent d’interfaces multimodales, qui peuvent être activées via la messagerie texte, vocale ou tactile.

Certaines organisations ont fait avancer cette idée. Elles ont donc développé des assistants intuitifs spécialisés. Voici d’autres exemples de technologies d’Ambient Intelligence notables :

Neura

Neura Inc. vise à fournir des applications d’ambiance aux personnes âgées vivant dans des hospices. Les systèmes apprennent de leurs routines quotidiennes et évaluent leurs besoins médicaux. Avec les applications, les personnes âgées ne risquent plus de manquer les horaires de prise de médicaments.

Otter.ai 

La startup Otter.ai exploite également la puissance de l’Ambient Intelligence pour développer des assistants intuitifs. L’entreprise a développé une technologie vocale qui permet aux appareils de transcrire les conversations. Cette solution permet d’obtenir une transcription complète des réunions. L’application peut aussi transformer le contenu en informations précieuses.

ElliQ

ElliQ vise à garder les personnes âgées affûtées, connectées et engagées. Le dispositif d’IA proactif permet aux personnes âgées de rester informées. En tant qu’assistant intuitif, ElliQ peut apporter des réponses aux questions que peuvent se poser les personnes âgées. L’application peut aussi suggérer des solutions possibles aux problèmes exprimés. C’est comme un auxiliaire de vie robot fiable.

L’Ambient Intelligence et la confidentialité des données

Guide de l'Ambient Intelligence

La promesse de l’AmI est passionnante. Mais comme tout système connecté, la confidentialité reste au cœur des préoccupations. Les systèmes AmI détiendront des informations sur les utilisateurs.

Les  informations peuvent être interceptées par des parties non autorisées. C’est l’un des plus gros risques de l’AmI. Les questions sur l’utilisation des données, la confidentialité et la sécurité globale doivent recevoir des réponses plus approfondies. Et dans la conception des systèmes, la confiance doit constituer une couche fondamentale.

Alors que l’AmI n’en est qu’à ses débuts, les technologies habilitantes se mettent en place rapidement. Ces dernières connaissent une croissance exponentielle. Une fois que l’Ambient Intelligence atteindra un état mature, les utilisateurs pourront communiquer naturellement et efficacement avec leurs appareils.

Les interactions homme-machine pourraient potentiellement devenir plus intuitives et efficaces que les interactions homme-homme. Les ordinateurs et les appareils intelligents vont également « converser » les uns avec les autres. Et ce, avec une autorité déléguée de leurs utilisateurs. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest