api tout savoir big data

Tout savoir sur les APIs ouvertes et leur impact sur le Big Data

De plus en plus utilisées, les APIs ouvertes ont donné naissance à une véritable économie en plein essor. Or, ces interfaces de programmation ont fortement contribué à l’explosion du volume de données à l’échelle mondiale. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur le lien entre APIs ouvertes et Big Data.

Black Friday : -75% sur le stockage à vie 500Go et 2To chez pCloud 🤑

Une API ou interface de programmation d’application dans le domaine de l’informatique est un ensemble de classes, de méthodes, de fonctions et de constantes faisant office de façade pour permettre à un logiciel d’offrir des services à d’autres logiciels.

Qu’est-ce qu’une API ouverte ?

Une API ouverte est une API disponible gratuitement et librement via internet. Les géants de la technologie tels que Google et Yahoo offrent de nombreuses APIs ouvertes par exemple pour les prévisions météo ou la gestion de trafic. L’API Google Maps est exploitée par de nombreux tiers comme Uber.

De même, une startup peut développer un logiciel en interne puis le proposer sous forme d’API ouverte. Des tiers pourront alors accéder à ce logiciel et l’utiliser à sa guise en respectant les conditions fixées par la startup. En général, les APIs ouvertes ne sont soumises à aucune condition.

L’entreprise qui crée et propose l’API profite d’une publicité pour ses produits et ses services tout en conservant la propriété du code source. De leur côté, les utilisateurs peuvent bénéficier des fonctionnalités de l’API sans avoir besoin de développer un logiciel en interne en partant de zéro. Tout le monde est donc gagnant.

Black Friday : -75% sur le stockage à vie 500Go et 2To chez pCloud 🤑

Il est possible d’accéder à de nombreuses APIs publiques sur des plateformes comme Any-API, ou ProgrammableWeb API Directory. De même, la NASA propose un grand nombre d’APIs ouvertes.

Les entreprises ont compris que les Open APIs représentent une opportunité à saisir pour transformer leur activité. Ainsi, on parle aujourd’hui d’une ” économie de l’API ” pour désigner les transactions prenant place grâce à ces ressources.

Cette économie a connu un véritable essor grâce à la démocratisation de l’accès aux APIs par le biais d’applications. De même, les services mobiles des smartphones reposent sur de telles interfaces.

L’importance des APIs ouvertes pour le Big Data

Depuis maintenant plusieurs années, l’utilisation des ” open APIs ” a généré d’immenses volumes de données. Elles ont donc contribué à l’essor du Big Data.

Dans le domaine des formations en ligne par exemple, les APIs ouvertes permettent de connecter facilement les différents sites web et applications avec les systèmes sur lesquels est stocké le contenu éducatif. L’API permet de transférer la requête de l’utilisateur de l’application vers la base de données.

De manière générale, les APIs ouvertes facilitent la connexion entre de multiples sources de données par le biais d’applications. Un simple ” appel ” de l’API permet d’accéder à une source de données pour obtenir les informations demandées.

Cette simplicité explique pourquoi les APIs ouvertes sont de plus en plus utilisées. Or, chaque utilisation d’une API génère des données. Pour reprendre l’exemple des formations en ligne, ces données peuvent être des détails sur le cours, l’étudiant et ses performances.

Les APIs cognitives et l’analyse de données

Par ailleurs, certaines APIs ouvertes sont utilisées pour l’analyse de données grâce à leurs capacités cognitives. Les APIs cognitives sont relativement nouvelles. Elles acceptent les requêtes d’un système dans un format spécifique puis les transmettent à un autre système qui délivrera une analyse en guise de réponse. Cette analyse sera de nouveau transmise au premier système.

Ainsi, ces APIs d’un genre nouveau sont capables de traiter des données complexes et non structurées. Un grand nombre d’entreprises les utilisent pour créer de nouveaux produits et services.

Les APIs permettent aussi un accès plus rapide au stockage de données pour les applications Big Data. Ceci permet de retrouver, traiter et analyser les informations plus rapidement.