apocalypse quantique q day

Une apocalypse quantique dès 2025 ? Les experts sonnent doucement l’alarme

Alors qu’on ne l’attendait pas avant 2050, le Q-Day pourrait finalement survenir dès 2025 selon un expert canadien. À compter de ce jour, toutes les données personnelles pourraient être déchiffrées par les cybercriminels. Voici comment anticiper cette catastrophe potentielle !

C’est l’une des principales craintes liées à l’informatique quantique depuis de nombreuses années : le Q-Day. Il s’agit du jour où les ordinateurs quantiques surpuissants parviendront à craquer le code qui protège nos données numériques.

Nos informations collectées par les banques, les agences gouvernementales ou même les grandes entreprises ne sont protégées des hackers que par des systèmes permettant de les chiffrer.

Ces systèmes sont pensés pour une protection contre les cyberattaques menées à l’aide des ordinateurs actuels. Or, à un certain point, les ordinateurs quantiques seront si puissants qu’ils deviendront capables d’effectuer des calculs impossibles pour les machines traditionnelles.

Ils seront capables de traiter les informations à une vitesse beaucoup plus élevée, car ils reposent sur les propriétés des particules subatomiques. Ceci leur permettra tout bonnement de déchiffrer les données en tentant toutes les combinaisons possibles.

Heureusement, pour le moment, les unités de traitement des ordinateurs quantiques appelées qubits ne peuvent rester stables suffisamment longtemps pour déchiffrer de larges volumes de données.

C’est ce qui limite la taille et la puissance des ordinateurs quantiques déjà existants. Néanmoins, quand ces obstacles auront été surmontés, il s’agira d’un bouleversement majeur nous poussant à repenser tout le concept de confidentialité.

Q-Day : le jour où le chiffrement des données sera craqué

Selon Michael Biercuk, CEO de l’entreprise Q-CTRL, ce sera « probablement aussi transformationnel pour le 21ème siècle que l’a été la maîtrise de l’électricité au 19ème siècle ».

C’est la raison pour laquelle toutes les grandes puissances mondiales investissent des sommes pharaoniques dans la recherche en informatique quantique en espérant ériger leurs cyberdéfenses avant qu’il ne soit trop tard.

Bien entendu, les États-Unis sont les leaders de cette technologie avec des entreprises comme IBM, Amazon, Intel et Google fabriquant les processeurs quantiques les plus avancés.

Rien qu’en 2022, le pays de l’Oncle Sam a investi 1,8 milliard de dollars dans la recherche quantique. De même, le Canada a contribué à hauteur de 100 millions de dollars selon McKinsey. L’Amérique du Nord domine donc largement le paysage.

La France s’inquiète également des conséquences de cette révolution de l’informatique, et Emmanuel Macron a présenté sa stratégie pour le quantique en janvier 2021.

Il a annoncé un investissement de 1,8 milliard d’euros sur cinq ans, dans l’espoir de placer la France sur le podium des pays leaders. Et l’une de ses principales préoccupations est celle de la cryptographie.

La Chine, elle aussi, investit par torrents dans ce domaine. Avec plus de 15 milliards de dollars dépensés, la superpuissance asiatique est clairement le pays qui consacre le plus de moyens à ce secteur émergent.

Il ne vous reste potentiellement que 2 ans pour vous préparer

Toutefois, jusqu’à présent, les experts estimaient que plusieurs années nous séparaient encore de la date fatidique du Q-Day. Ces prédictions viennent d’être totalement bouleversées.

Même si certains chercheurs s’attendent à ce que ce jour ne survienne qu’aux alentours de la moitié du siècle, d’autres sont beaucoup, beaucoup plus pessimistes.

Aux dires de Tilo Kunz, vice-président exécutif de l’entreprise de cybersécurité canadienne Quantum Defen5e, le Q-Day pourrait avoir lieu dès 2025. C’est ce que ce spécialiste vient d’affirmer au Département de la Défense des États-Unis…

Peu importe que la Chine, les États-Unis ou la France soient le premier pays à produire un ordinateur quantique fonctionnel. Ce jour marquera aussi très probablement le début de la plus grande crise mondiale de cybersécurité.

On peut s’attendre à ce que plus aucune donnée stockée sur le cloud ou sur un réseau connecté à internet ne soit confidentielle. En d’autres termes, tous vos secrets seront révélés au grand jour.

Si les prédictions de Kunz sont exactes, il ne vous reste que très peu de temps pour vous préparer. Nous vous recommandons donc de supprimer autant de données que possible sur internet et les réseaux sociaux, et d’opter pour un bon vieux disque dur externe !

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *