arnaque Facebook

Facebook Marketplace : attention à cette arnaque machiavélique en France

Sur , quelqu'un lance une mise en garde contre les risques d'arnaque lors de la vente de produits sur . Les personnes les plus vulnérables sont particulièrement concernées.

Les réseaux sociaux sont devenus un terrain de jeu pour les escrocs, notamment sur la plateforme de Facebook, Marketplace, touchée par les arnaques. Depuis son lancement en France en 2017, de nombreuses personnes ont été victimes d'arnaque Facebook, comme l'internaute sur Twitter qui a partagé le « process machiavélique » utilisé par les escrocs pour duper les vendeurs. Il est donc important de rester vigilant lors des transactions sur cette plateforme.

Une histoire qui met en garde contre les escroqueries sophistiquées

Un internaute a partagé sur Twitter l'histoire de sa mère qui a failli se faire arnaquer sur la plateforme de Facebook, Marketplace. Tout commence lorsque sa mère vend un sac pour 15 euros. Un acheteur, en réalité un escroc, demande à régler via Paylib et la vendeuse accepte en rentrant ses coordonnées bancaires.

Quelques heures plus tard, l'escroc revient en expliquant avoir versé par erreur 1015 euros au lieu de 15. La vendeuse constate que son compte a bien été crédité de plus de 1 000 euros. Alors, l'escroc demande un remboursement rapide car il ne peut pas se permettre une telle erreur.

La vendeuse s'exécute immédiatement et rentre son RIB, qui ne fonctionne pas. Elle essaye avec le RIB de son fils, qui ne fonctionne pas non plus. Finalement, arnaqueur propose de passer par PayPal.

Cette histoire met en garde les utilisateurs de Marketplace de Facebook sur les risques d'arnaques. Les escrocs ont mis en place des stratégies sophistiquées pour tromper les victimes, comme dans le cas de la mère de l'internaute.

Il est donc important de rester vigilant lors des transactions sur la plateforme. En cas de doute, il est recommandé de vérifier les informations de l'acheteur ou du vendeur et de privilégier les paiements sécurisés via PayPal ou une autre méthode de paiement similaire.

Marketplace de Facebook : la banque a mis un terme à l'arnaque

Une vendeuse sur Facebook a failli se faire arnaquer lorsqu'un acheteur lui a demandé de réaliser un virement immédiat via une carte prépayée Transcash dans un PMU. Elle a décidé de prévenir sa banque, qui a confirmé l'arnaque et a pu intercepter le virement avant de le recréditer à la vendeuse.

Pour éviter de tomber dans ce genre d'arnaque sur Facebook, il est important de prendre certaines précautions. Tout d'abord, il convient de vérifier le profil de la personne avec qui l'on souhaite conclure une transaction sur Facebook Marketplace avant de procéder à l'affaire.

Si aucune photo de la personne n'est disponible, soyez vigilant, car cela peut être un signe d'arnaque. De plus, il est essentiel de ne jamais communiquer d'informations personnelles à votre interlocuteur, même s'il semble sympathique et cordial.

Enfin, il est important de garder le contrôle de la conversation, notamment en évitant les personnes qui cherchent à déplacer la conversation ailleurs que sur Messenger.

En suivant ces astuces simples, il est possible de réduire les risques d'arnaque sur Facebook Marketplace. Pour conclure une transaction sur Facebook Marketplace en toute sécurité, il convient de rester vigilant. Prenez le temps de vérifier les informations de l'acheteur ou du vendeur avant de procéder à la transaction.

Restez à la pointe de l'information avec LEBIGDATA.FR !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et rejoignez-nous sur Google Actualités pour garder une longueur d'avance.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

6 commentaires

6 Commentaires

  1. Bonjour,

    Je partage le récit de mon histoire avec vous, car j’ai été victime d’une « ARNAQUE GROTESQUE / sous forme de « Romance Scamming ».

    J’ai gardé tous les documents pouvant me servir de preuves pour cette arnaque. J’ai lu sur un site des arnaques les différents témoignages, et je me rends compte que pour ma part, par rapport à d’autres personnes, la somme peut paraître minime.

    Je me suis fait avoir sentimentale par un homme sur le Net. Il était adorable et amoureux ; j’ai été séduite puis il m’a dit qu’il avait un souci d’argent et je l’ai aidé.J’ai rencontré un homme, appelé Michel, sur Meetic Affinity fin décembre 2022 ; nous nous sommes plu et nous avons ensuite discuté sur Messenger ; il s’est présenté : c’était un homme très bien, poli, intelligent et agréable ; nous avons échangé des photos puis nous nous sommes appréciées au fur et à mesure des jours. Il disait être séduit par moi puis être tombé amoureux de moi, me disait des paroles douces et agréables et j’étais aux anges. Puis 8 jours après, alors qu’il habitait Nantes (44), il m’a informé qu’il fallait qu’il parte en Côte d’Ivoire, pour affaires privées ; il s’agissait de récupérer l’héritage de sa mère décédée ; il devait se rendre sur place pour débloquer les fonds. Il m’a demandé d’ouvrir un compte afin que le virement tombe sur un compte indépendant de sa banque personnelle ; je lui ai ouvert un compte. Puis il m’a ensuite appris qu’il n’avait plus de moyens de paiement sur place, car il avait fait la bêtise d’emporter avec lui sa carte bancaire qu’il ne pouvait malheureusement pas utiliser en Afrique, car il était dans un pays très difficile ; et il n’avait pas pris suffisamment de liquidités. Comme je tombais amoureuse de plus en plus, il me faisait de la peine et je me faisais du souci pour lui alors je lui ai envoyé 7 500 euros en mandat cash par Western Union ; il m’a précisé que cet argent serait déposé au notaire pour le déblocage de l’héritage.

    Il m’a dit que le gouvernement ivoirien lui demandait de payer  »un timbre d’une somme de 4 500 euros afin de pouvoir sortir cette somme d’argent d’Afrique. Michel connaissait ma situation financière difficile puisque je suis sans emploi depuis quelques mois et que je ne touche que 1000 euros environ d’indemnités donc il m’a dit qu’il fallait que je l’aide, mais qu’il avait trouvé un arrangement auprès du gouverneur, qui ne lui réclamait plus qu’une avance de 2700 euros ; je lui ai donc adressé de nouveau mandat cash par Western Union de 3 000 euros et avec ça, j’ai été complètement ruinée, car j’utilisais directement mes économies ; j’avais atteint le plafond de mon découvert autorisé. Puis il m’a dit qu’il n’arrivait pas à joindre sa banque à Milan, que celle-ci ne voulait pas l’aider pour lui envoyer de l’argent parce qu’il en avait besoin encore et encore pour pouvoir virer l’argent directement dans mon compte en France…Je commençais à ne plus croire en ce qu’il me racontait. Le comble, il m’a envoyé des photos de lui, j’avais trouvé quelque chose de bizarre : sur l’une de ses photos, apparaissait un bandeau où il y avait écrit  »bandoo/Massimo Leonardi » ; je me suis empressée d’aller voir sur le Net qui était ce Massimo Leonardi et qu’elle n’a pas été ma surprise de voir plusieurs photos de  »mon chéri ». J’ai sur a cet instant que je subissais une arnaque aux sentiments. J’ai tout de suite porté plainte à la police ce qui n’a rien donné et c’est grâce à mon ex qui a contacté son ami Mr PASCAL TAVIAUX , qui a entrepris les démarches pour les mettre aux arrêts, car j’étais toujours en contact avec ce dénommé Michel ce qui a facilité les enquêtes pour les arrêter. Heureusement, j’ai pu me faire rembourser en plus des dédommagements.

    En-tout-cas, j’ai appris une grande leçon et grand merci à Mr PASCAL TAVIAUX, car sans ce Monsieur, je serais certainement à la rue.

  2. Le commentaire ci-dessus est une arnaque vous incitant à contacter ce fameux Pascal Taviaux en cas d’arnaque..
    Mais où s’arrêtera-t-on ?? C’est infernal. Allez bosser au lieu de voler les gens qui se lèvent tous les matins pour permettre à l’économie de tourner !

  3. Bonjour
    Encore une belle arnaque sur MARKETPLACE, une certaine MARIE GOMEZ voulait acheter mon ensemble que j’avais mis en vente. Déjà lors de son paiement elle s’est trompée ca m’a mis la puce à l’oreille et puis ensuite elle me dit qu’un conseiller va m’appeler pour mettre en place le PAYLIB.
    Sauf que ce monsieur m’a fait valider trois virements de 399.00 € puis de 99.00 € puis de 25.00 €.
    Et toujours en me disant que ce n’était que des montant fictif !
    Ensuite voyant que j’étais soupconneuse il a raccroché. et en tapant le numéro de téléphone sur le net je me suis aperçu que c’était une belle arnaque. J’ai appelé ma banque pour faire opposition à ma CB en espérant que les montants ne soient pas prélévés.
    Pourquoi suis je tombée dans le piège ?

  4. Malheureusement Facebook ne collabore pas j´ai signalé une fausse location où on a essayé de m´arnaquer avec des coupons transcash mais facebook refuse de bloquer l´annonce.

  5. J’ai failli me faire avoir suite à une vente sur Marketplace. La personne me contacte sur messenger en disant qu’elle est intéressée. Elle me donne son adresse ( loin de chez moi) et indique vouloir payer par Paylib en mettant 10€ en plus pour les frais d’envoi.
    J’ai donné mon nom et mon numéro de téléphone et j’ai reçu un message de Paylib qui me demande de valider le paiement en entrant un code.
    Ce qui m’a mis la puce à l’oreille c’est que c’était un numéro de téléphone à l’étranger 0744315525. J’ai appelé de suite et j’ai eu un homme à l’accent africain qui m’a expliqué comment payer et en insistant pour faire le paiement en direct avec lui.
    J’ai compris l’arnaque immédiatement et j’ai raccroché.

  6. Merci pour votre témoignage, et soyez extrêmement prudent sur toutes ces plateformes !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *