Audience personnalisée, IA et conformité au RGPD

Audience personnalisée, IA et conformité au RGPD

Même si Goggle a pu convaincre les autorités de reporter la suppression progressive des cookies tiers à 2023, la question demeure : comment une ère sans cookies affectera-t-elle l’industrie ? Quid de l’utilisation du FLoC par Google ? Est-ce conforme au RGPD ? Explications. 

Vers une conversion sans cookies

Si les annonceurs bénéficient d’un sursis jusqu’en 2023, les démarches pour la suppression des cookies se poursuivent. Ce changement s’explique principalement par les préoccupations et les préférences des utilisateurs en matière de confidentialité. Les consommateurs sont plus exigeants, au même titre que les régulateurs.

L’UE s’est déjà clairement positionnée en faveur de la protection des utilisateurs avec la mise en place du règlement général sur la protection des données (RGPD) en mai 2018. Ce cadre gère la collecte, le stockage et le traitement des données. Le RGPD est régulièrement mis à jour en fonction de l’évolution des technologies. 

Les pays en dehors de l’UE sont aussi régis par le RGPD du moment qu’ils traitent les données personnelles des résidents européens. Les autres régions du monde, notamment celles de l’APAC sont à la traîne en ce qui concerne la réglementation de l’acquisition et du traitement de données.

Le défi est plus difficile à relever pour les PME qui représentent 98% des entreprises de l’Asie-Pacifique. Ces dernières manquent de ressources pour créer et maintenir leurs propres bases de données. Mais d’une manière ou d’une autre, les entreprises du monde entier devraient suivre l’exemple de l’UE en termes de conformité.

L’IA pour uniformiser les règles ? 

Sans les cookies et avec les contraintes imposées par les règlements de confidentialité, comment les entreprises pourraient-elles atteindre leur cible ? L’intelligence artificielle serait la réponse à cette question

Il n’y a pas si longtemps, cibler une audience sans cookies aurait été impossible. Mais grâce aux progrès du Machine Learning, il est désormais possible d’acquérir des informations basées sur les comportements numériques en temps réel. 

Avec cette technologie, les entreprises pourront identifier les segments d’audience clés et d’aider au développement de messages multimédias personnalisés. Voici comment l’IA peut aider les entreprises à cibler le public au bon moment tout en respectant la norme de référence en matière de conformité au RGPD.

  • L’IA peut aider à donner un sens à des quantités massives de données comportementales pour un ciblage de précision.
  • L’IA collecte et analyse les empreintes numériques anonymisées.
  • Le ciblage par l’IA est entièrement sans cookie.

Vers un ciblage d’audience conforme au RGPD

Audience personnalisée, IA et conformité au RGPD

Les PME doivent dans un premier temps identifier les défis auxquels elles sont confrontées en matière d’utilisation sûre et sécurisée des données. Les entreprises qui ne possèdent pas d’équipe dédiée peuvent travailler avec des partenaires externes, comme les consultants.

Ces experts fournissent des conseils sur l’optimisation des données et leurs utilisations en toute sécurité. Les PME peuvent utiliser des solutions d’IA pour générer des informations comportementales sur des segments de marché sans informations personnellement identifiables (PII).

L’IA permet aussi d’exécuter et de suivre les campagnes publicitaires résultant de ces informations. Le plus intéressant avec cette technologie reste sa capacité d’auto-apprentissage. Cela correspond à une amélioration constante de la technique de ciblage pour les entreprises. Et ce, tout en offrant une protection à la vie privée des individus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest