Accueil > Dossiers > Backup de données : qu’est-ce que c’est, à quoi ça sert ?
backup données

Backup de données : qu’est-ce que c’est, à quoi ça sert ?

Could not resolve host: public.newsharecounts.comCould not resolve host: public.newsharecounts.com

Le backup de données consiste à copier ou archiver les données pour pouvoir les restaurer en cas de perte. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur le backup : définition, utilité, conseils, meilleurs supports de stockage…

Pour une entreprise Data-Driven, une perte de données peut être catastrophique. C’est la raison pour laquelle il est primordial d’avoir recours au backup de données : qui consiste à copier ou à archiver les fichiers ou les bases de données, afin de les préserver et de pouvoir les récupérer en cas de panne d’équipement ou autre incident entraînant une perte.

Qu’est-ce que le backup de données ?

backup définition

Une perte de données peut être provoquée par de nombreux facteurs. Virus informatiques, bugs logiciels, pannes matérielles, corruption des fichiers, incendie, inondation, vol, erreur utilisateur, etc. Ces divers désagréments entraînent parfois la perte de données critiques pour les entreprises telles que les données financières, les données clients, ou les données internes.

Définition backup

C’est la raison pour laquelle il est essentiel de réaliser des backups de données. Les sauvegardes vont permettre de capturer et de synchroniser un ” point-in-time snapshot “, qu’il sera possible de restaurer en cas de problème pour récupérer les données perdues. Ce retour dans le temps est appelé ” récupération de fichiers “.

Quelles sont les données à protéger par un backup ?

données backup

De manière générale, il est recommandé d’effectuer une sauvegarde pour toutes les données importantes qui ne pourront pas être remplacées facilement. Cela concerne notamment les bases de données ou les applications.

En revanche, il est inutile d’effectuer une sauvegarde pour des programmes ou des dossiers système. Les programmes devront être réinstallés avant de pouvoir être utilisés de nouveau. Les dossiers système ne peuvent être restaurés depuis le disque d’installation d’un OS. Assurez-vous donc de conserver les disques d’installation de programme, les disques de système d’exploitation et les informations d’enregistrement dans un endroit sûr.

A quelle fréquence faut-il effectuer un backup ?

backup fréquence

Ce processus est gouverné par des politiques prédéfinies spécifiant notamment la fréquence à laquelle les backups de données sont effectués et combien de copies (replicas) sont nécessaires. Il est généralement recommandé d’effectuer une sauvegarde complète une fois par semaine, de préférence pendant les weekends ou en dehors des heures de travail.

Pour plus de sécurité, les entreprises planifient souvent des backups de données différentiels ou incrémentaux permettant d’effectuer une sauvegarde des données qui ont été modifiées entre deux récupérations complètes.

Quel support de stockage utiliser pour le backup ?

backup support

Par le passé, on utilisait principalement des bandes magnétiques pour la sauvegarde de données. Par la suite, les backups sur disque ont fait leur apparition. Encore aujourd’hui, ces deux supports de stockage sont les plus utilisés. L’augmentation de densité des bandes magnétiques a offert à ce support une seconde jeunesse.

Une alternative est celle des Virtual Tape Libraries : un système basé sur disque imitant le comportement d’une bibliothèque de bandes magnétiques à moindre coût. En revanche, on évite généralement d’utiliser les SSD à cause de leur endurance moindre.

2 Commentaires

  1. Difficile de vulgariser la sauvegarde… Exercice périlleux 🙂
    Il y aurait tellement de choses à dire sur cet article à commencer par: à qui s’adresse-t-il ? Parce que selon les cas, les besoins, les attentes et les méthodes sont radicalement différentes.
    Une chose me paraît claire: il conviendrait, de mon point de vue, de revoir l’appréciation “Une alternative est celle des Virtual Tape Libraries : un système basé sur disque imitant le comportement d’une bibliothèque de bandes magnétiques à moindre coût. “. La partie à moindre coût surtout…
    En revanche, il est possible de faire de la sauvegarde sur disque en tirant partie des fonctions intrinsèques des robots de bandes sans pour autant devoir acquérir une VTL. Un coup d’œil sur Bacula ?

  2. La methode la plus simple est la sauvegarde complete ou totale (appelee aussi “full backup”) ; elle consiste a copier toutes les donnees a sauvegarder que celles-ci soient recentes, anciennes, modifiees ou non.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend