Accueil > Business > Bordeaux : des HLM chauffés gratuit par les données, première mondiale
bordeaux hlm chauffage données qrad

Bordeaux : des HLM chauffés gratuit par les données, première mondiale

Could not resolve host: public.newsharecounts.comCould not resolve host: public.newsharecounts.com

A Bordeaux, une résidence HLM va équiper ses logements de serveurs informatiques en guise de radiateurs. En traitant les données de clients distants, ces serveurs généreront suffisamment de chaleur pour chauffer gratuitement les appartements !

On savait déjà que le Big Data peut permettre de mieux gérer le chauffage de son logement. A présent, les données vont même permettre de chauffer son logement.

A Bordeaux, les 49 logements de la nouvelle résidence HLM Florestine, construite par le bailleur social Gironde Habitat, seront chauffés grâce à des serveurs en guise de radiateurs ! Développé par la startup Quarnot Computing, le Q.rad est un serveur équipé de trois micro-processeurs et connecté à internet.

En exécutant des calculs, le Q.rad génère un rejet calorifique. Celui-ci est transmis à un dissipateur qui se charge de restituer la chaleur dans le logement. En l’occurrence, les Q.rads de la résidence Florestine traiteront les données de marché boursier pour la BNP Paribas. Toutefois, il est possible de les utiliser pour effectuer les calculs de n’importe quel client dans le monde entier.

Au total, 346 Q.rads seront installés dans la résidence qui devrait être achevée début 2019. Chacun d’entre eux peut chauffer une pièce d’environ 30 mètres carrés.

Bordeaux : les serveurs Q.rads remplacent les radiateurs des HLM

Cette invention permet non seulement aux résidents de se chauffer gratuitement, mais aussi d’accéder à la fibre optique en WiFi. Elle permet par ailleurs à BNP Paribas de réaliser des économies sur la climatisation de ses Data Centers.

Ainsi, cette formidable innovation permet de remédier à la problématique de la précarité énergétique qui touche de plus en plus de Français, tout en permettant aux entreprises de réduire leurs besoins énergétiques pour le refroidissement des centres de données.

Il s’agit d’une première mondiale, mais cette invention géniale pourrait rapidement se démocratiser à mesure que le volume de données traitées par les entreprises augmente. Demain, tous chauffés par le Big Data ?

1 commentaire

  1. Et l’été comment font-ils, est-ce que la chaleur est redirigée dehors par exemple ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend