brave vs duckduckgo

Brave vs DuckDuckGo : ces navigateurs web protègent vos données, mais quel est le meilleur ?

Brave et DuckDuckGo sont deux navigateurs web et moteurs de recherche dédiés à la confidentialité et à la protection de la vie privée. Mais comment choisir le meilleur de ces deux outils rivaux ? Réponse à travers notre comparatif…

La confidentialité sur le web est désormais un sujet de la plus haute importance. Les internautes ont pris conscience de l’importance de protéger leurs données personnelles, convoitées par les entreprises pour le marketing et la publicité.

Il devient clair que les géants du web tels que Google et Facebook collectent beaucoup plus de données qu’ils ne l’admettent, quitte à user de subterfuges pour contourner les lois comme le RGPD.

Heureusement, il existe des alternatives plus sécurisées. Parmi les navigateurs dédiés à la confidentialité, on compte Brave et DuckDuckGo.

Ces deux navigateurs font de votre privée leur priorité. Toutefois, si vous êtes sur cette page, c’est que vous vous demandez lequel est le meilleur. Réponse à travers ce comparatif complet.

Qu’est-ce que Brave ?

Brave est un navigateur basé sur Chromium, mettant l’accent sur la confidentialité et la sécurité sans pour autant sacrifier les performances et les fonctionnalités.

Sa plateforme publicitaire basée sur la blockchain représente un vrai changement dans le rapport entre internet et la pub. Ses performances de pointe sont également un point fort, au même titre que ses nombreuses fonctionnalités.

Ce navigateur est disponible sur les PC Windows, mac et Linux, mais aussi sur les systèmes d’exploitation mobiles iOS et Android.

Par défaut, Brave bloque le fingerprinting, les publicités et les trackers. Son modèle économique repose sur les publicités respectueuses de la confidentialité et bénéfiques à la fois aux entreprises et aux internautes.

Par ailleurs, ce navigateur n’utilise pas d’identifiants. L’adresse IP ne peut donc pas être suivie au fil du temps, et aucun détail sur les sites que vous visitez n’est partagé.

Brave comporte plusieurs fonctionnalités intéressantes pour la confidentialité. Tout d’abord, un firewall et un VPN sont nativement installés pour protéger et chiffrer l’activité de l’internaute.

Ce navigateur ne requiert pas de créer un compte, puisqu’il propose un accès via code de vérification à usage unique sous forme de mot de passe ou de QR Code.

brave

L’une des principales fonctionnalités innovantes de Brave est son système de récompenses, visant à révolutionner le fonctionnement des publicités en ligne. Les internautes peuvent opter pour visionner des publicités, et recevoir une rémunération en échange.

Les récompenses s’obtiennent sous forme de Basic Attention Tokens : la cryptomonnaie créée par Brave, basée sur l’Ethereum. Il est également possible de faire des dons automatiques aux sites que vous aimez visiter, et de décider le nombre de publicités que vous pouvez voir.

Les données locales sont utilisées pour personnaliser les publicités, et un tracker tiers n’est donc pas nécessaire. Ceci améliore aussi la confidentialité. Précisions que le système de récompenses est désactivé par défaut.

Autre point fort : une bibliothèque d’extensions permettant d’étendre les fonctionnalités. On retrouve aussi des extensions natives comme WebTorrent permettant de télécharger des torrents sans extensions tierce.

Parmi les autres extensions natives, on peut aussi citer IPFS Companion et Google Hangouts. Ces extensions permettent de charger du contenu via IPFS pour télécharger de larges fichiers, et de recevoir des notifications de messagerie. Vous pouvez également installer n’importe quelle extension du Chrome Web Store sur Brave.

Brave propose aussi un bloqueur publicitaire natif sur mobile et PC. Il n’y a donc pas besoin d’extension tierce, et une synchronisation entre les appareils permet d’accéder aux marque-pages depuis n’importe lequel.

Outre les publicités, Brave permet aussi de bloquer le contenu de réseaux sociaux sur les site web. Vous pouvez par exemple désactiver les boutons de connexion Facebook et Google ou les publications LinkedIn et Twitter.

Un mode lecture permet aussi de « distiller » une page afin de retirer tout le contenu à l’exception du texte. En outre, n’importe quelle page web peut être convertie en PDF.

Une autre fonctionnalité est le mode PC empêchant les sites web d’afficher une version optimisée pour mobile. Ce mode est compatible avec tous les navigateurs sur PC et avec Bing, Google, StartPage, DuckDuckGo et Qwant sur mobile.

On retrouve aussi un gestionnaire de mots de passe permettant de créer et de stocker automatiquement des mots de passe pendant votre navigation sur le web.

Enfin, vous pouvez activer le HTTPS Everywhere pour vous assurer que toutes vos connexions aux sites web sont chiffrées. Cette fonctionnalité est particulièrement utile pour dissimuler des informations hautement sensibles ou personnelles.

Qu’est-ce que DuckDuckGo ?

DuckDuckGo propose également de nombreuses fonctionnalités dédiées à la confidentialité. L’extension Privacy Essentials regroupe différents outils pour le moteur de recherche et permet d’accélérer la navigation. Elle est compatible avec tous les principaux navigateurs, et fait à la fois office de moteur de recherche et de bloqueur publicitaire.

Cette extension bloque aussi les popups et les bannières publicitaires dans les résultats de recherche. Elle permet aussi le chiffrement des résultats de recherche, et avertit les sites web de ne pas partager vos données.

En parallèle, DuckDuckGo permet aussi de bloquer automatiquement les trackers sur les sites web que vous visitez. Ceci empêche aussi les publicitaires ou les entreprises dont proviennent ces trackers de collecter et d’échanger vos données.

Pour chaque site web que vous visitez, DuckDuckGo attribue une note Privacy Grade en fonction de son niveau de confidentialité. Cette note est une lettre comprise entre A et F et indiquant le niveau de protection.

L’une des fonctionnalités les plus populaires de DuckDuckGo est d’empêcher les sites web de collecter l’adresse IP, les cookies ou d’autres informations à votre sujet. Vos recherches sont sauvegardées de façon totalement anonyme, ne laissant aucune possibilité de remonter jusqu’à vous.

Si un site web collecte les données par le biais de cookies, le moteur de recherche empêche les cookies d’accéder à vos données. Votre identité et vos données personnelles ne sont pas exposées.

duckduckgo

Sur l’application mobile, la fonctionnalité Burn Bar permet de supprimer les données de navigation et de ferme tous les onglets à la fin de chaque session. Ceci évite le stockage interne de vos données, et vous permet de contrôler votre historique de recherche.

Une fonctionnalité récente de DuckDuckGo est l’outil de suppression des trackers d’email, encore en version beta. Ce service de protection d’email fonctionne avec n’importe quel service d’email existant et permet de supprimer les trackers dans les messages que vous recevez.

Cet outil a été conçu après que les experts DuckDuckGo aient découvert que la majorité des emails partagés sur le web contiennent généralement des trackers pouvant détecter l’ouverture d’un email et capturer des informations personnelles comme l’emplacement géographique ou le type d’appareil.

Bien souvent, les données sont aussi envoyées à des tiers sans le consentement des internautes. La fonctionnalité Email Protection vise à résoudre ce problème.

Une autre fonctionnalité empêche la fuite de vos résultats de recherche en déroutant vos clics. De cette manière, il devient plus difficile pour les sites web de déterminer comment vous avez atterri sur leurs plateformes.

Une version chiffrée des sites web sur lesquels vous cliquez est affichée, empêchant les sites web d’en apprendre davantage à votre sujet. Ainsi, DuckDuckGo fait office de mur entre l’utilisateur et le site.

Contrairement à beaucoup de moteurs de recherche, DuckDuckGo ne collecte pas de données à votre sujet ou sur votre activité web. Vous pouvez donc naviguer sans profil utilisateur et éviter les publicités personnalisées. Les résultats de recherche ne sont pas non plus priorisés en fonction de votre profil.

Comme Brave, DuckDuckGo bloque aussi les contenus intégrés de réseaux sociaux sur les sites web. En effet, ces contenus peuvent permettre la collecte de données et d’adresse IP par le site web et le réseau social. Cette fonctionnalité de blocage est accessible sur l’application mobile et l’extension pour navigateur.

En outre, DuckDuckGo permet de naviguer rapidement sur le web via Tor sans sacrifier l’anonymat grâce à la fonctionnalité Exit Enclave. Il est toutefois nécessaire de télécharger Tor et d’utiliser DuckDuckGo pour profiter d’un niveau de confidentialité maximal.

Ce moteur de recherche offre aussi une protection contre les sites web malveillants par le biais de sa Content Security Policy. Cette fonctionnalité communique avec le navigateur pour découvrir et bloquer tout site extérieur susceptible de lancer une attaque telle qu’une injection de code, un clickjacking ou un XSS.

DuckDuckGo vs Brave : prix et support client

En termes de service client, Brave propose son aide via un centre d’aide, les réseaux sociaux, un formulaire de contact en ligne et le forum Brave Community.

De son côté, DuckDucGo se contente d’un centre de presse pour les demandes des médias. Il est toutefois possible d’envoyer des requêtes par email, adresse postale, formulaire de contact, ou HackerOne pour signaler une vulnérabilité de cybersécurité.

Concernant le prix, Brave est disponible gratuitement. Il n’est pas nécessaire de payer pour bloquer les trackers et les publicités, et les fonctionnalités Brave Rewards et Brave Ads sont totalement gratuites et optionnelles.

Le moteur de recherche DuckDuckGo est aussi gratuit, mais génère des publicités par le biais de son réseau d’affiliations avec eBay et Amazon. Il propose aussi des publicités du réseau Yahoo-Bing.

Brave vs DuckDuckGo : le meilleur navigateur privé pour Android

Sur les smartphones Android, le navigateur web par défaut est Google Chrome. Toutefois, les versions mobiles de Brave et DuckDuckGo sont de meilleures alternatives en matière de confidentialité.

Ces deux navigateurs mobiles sont basés sur Chromium, comme Google Chrome. Ils présentent toutefois plusieurs différences en termes d’interface et d’expérience utilisateur.

L’interface de DuckDuckGo ressemble davantage à celle de Chrome, et l’emporte en simplicité d’utilisation. Toutefois, elle est trop minimaliste pour les utilisateurs en recherche d’une riche interface utilisateur.

De son côté, Brave propose une interface utilisateur plus originale. Une barre d’outils située en bas de l’écran permet d’accéder aux menus et options. Il est possible de la désactiver en ajustant les paramètres d’apparence et les options de personnalisation. Ce navigateur offre davantage de contrôle et d’options de customisation.

Pour la confidentialité, DuckDuckGo permet de supprimer tout l’historique et les données de navigation en un seul clic. Une option permet aussi de supprimer automatiquement les données dès que le navigateur se ferme ou reste inactif un certain temps.

Afin de pouvoir continuer à accéder à vos sites web préférés, vous pouvez choisir les sites dont les données ne seront pas supprimées. Une fonctionnalité activée par défaut aide à se débarrasser des trackers, et indique un score de confidentialité pour chaque site visité.

Brave offre également de nombreuses fonctionnalités de confidentialité, permettant de gérer les données efficacement. Vous pouvez choisir de supprimer automatiquement les données de navigation quand vous fermez la fenêtre.

Les trackers sont bloqués par défaut, et des options permettent de personnaliser le niveau de blocage selon vos préférences. Des options avancées permettent aussi de désactiver les onglets Twitter et LinkedIn, les boutons de connexion Google et Facebook, ou encore d’utiliser un DNS sécurisé.

Plusieurs fonctionnalités additionnelles sont disponibles en version beta sur DuckDuckGo : la protection d’email permettant de dissimuler sa vraie adresse derrière un alias, et la protection contre le tracking d’applications.

Le « système de récompenses » de Brave permettant de visionner des publicités pour gagner des tokens en naviguant. Ces tokens peuvent être utilisés pour faire des dons à vos sites web favoris.

Brave est aussi compatible avec IFPS : un protocole peer-to-peer permettant de partager facilement des ressources sans intervention du gouvernement. Le but est d’éviter toute forme de censure. Enfin : Brave propose son propre moteur de recherche Brave Search.

Brave pour Android propose donc davantage d’options plus spécifiques pour la confidentialité. En revanche, ce navigateur ne permet pas de supprimer toutes les données en un seul clic comme DuckDuckGo.

Si vous voulez synchroniser les données entre votre smartphone et votre PC, DuckDuckGo n’est pas le bon choix puisqu’il n’est disponible que sur Android. Brave est disponible sur PC et de permet de synchroniser les données très facilement entre les appareils avec un simple QR code.

Les navigateurs mobiles Brave et Duckduckgo sont deux bonnes options pour la confidentialité. Le choix entre les deux dépend de vos préférences en termes d’interfaces et de fonctionnalités supplémentaires.

DuckDuckGo accusé de ne pas bloquer les trackers de Microsoft

https://twitter.com/thezedwards/status/1528808759027331072

En mai 2022, le chercheur Zach Edwards a fait une curieuse découverte. Ce spécialiste de la confidentialité a révélé que les nouveaux navigateurs DuckDuckGo pour iOS et Android ne bloquent par les flux de données de Microsoft pour le réseau social LinkedIn et le moteur de recherche Bing.

Les deux navigateurs mobiles promettent pourtant de « bloquer automatiquement les trackers tiers cachés ». Toutefois, le chercheur a ensuite ajouté que DuckDuckGo signale ce problème sur son site web en toute transparence.

En réalité, DuckDuckGo a noué un partenariat avec Microsoft. C’est la raison pour laquelle les clics publicitaires sont directement gérés par le réseau de pub de Microsoft. Pour sa défense, DuckDuckGo précise aussi que Microsoft collecte nettement moins de données que les autres moteurs de recherche tels que Google.

Le CEO et fondateur de DuckDuckGo, Gabriel Weinberg, s’est exprimé en retour. Selon lui, les résultats de recherche de Twitter sont totalement anonymes y compris les pubs. La firme a travaillé avec Microsoft pour protéger les clics publicitaires.

Il explique aussi que la plupart des trackers tiers non liés aux recherches sont bloqués, mais que les termes du partenariat avec Microsoft obligent à autoriser ses trackers. Néanmoins, Weinberg affirme que DuckDuckGo fait tout son possible pour sortir de cette obligation et pense y parvenir bientôt.

Par conséquent, la seule solution pour bloquer toute forme de tracking est d’utiliser une extension dédiée. Ceci est valable quel que soit le navigateur que vous utilisez.

Ces extensions pour navigateur sont faciles à trouver sur PC, mais la tâche se complique sur mobile. Pour cause, peu de navigateurs mobiles prennent en charge les add-ins.

Le CEO de Brave critique violemment DuckDuckGo

https://twitter.com/BrendanEich/status/1537235603586043904

Suite à la polémique concernant les trackers Microsoft sur DuckDuckGo, le CEO de Brave a pris la parole à son tour. Selon Brendan Eich, DuckDuckGo n’assume pas sa trahison.

Sur Twitter, il déclare que « quand DuckDuckGo a été attrapé à faire des exceptions pour les trackers Microsoft et Bing, leur argument de défense est que ce n’était pas bien grave, car les navigateurs DuckDuckGo bloquent les cookies tiers ».

Or, comme il le souligne « le truc est que les navigateurs DuckDuckGo incluent aussi des exceptions pour la façon dont les trackers Microsoft contournent le blocage de cookies tiers : en attachant des identifiants aux paramètres de requête URL pour identifier les utilisateurs d’un site à l’autre ».

Toujours selon le CEO de Brave, « DuckDuckGo sait comment les trackers font cela, parce que le navigateur DuckDuckGo empêche Google, Facebook et les autres de le faire. Toutefois, cette protection ne s’applique par aux trackers Microsoft ».

Aux yeux de Brandon Eich, des marques comme DuckDuckGo et Brave doivent faire passer la confidentialité des utilisateurs par-dessus tout y compris les demandes des partenaires. Il promet que « Brave n’atteint pas la confidentialité des utilisateurs pour satisfaire ses partenaires, et travaille à une option de publicités de recherche privées ».

DuckDuckGo bloque finalement les trackers Microsoft

Suite à la découverte de Zach Edwards sur les trackers Microsoft, en mai 2022, DuckDuckGo a subi un flot de critiques. La firme a été accusée d’hypocrisie, car elle bloquait les autres trackers, mais avait signé un partenariat avec Microsoft en tant que principal fournisseur de résultats pour son moteur de recherche.

Suite à cette polémique, DuckDuckGo annonce sur son blog le 5 août 2022 que sa fonctionnalité Third-Party Tracker Loading Protection bloquera davantage les scripts de tracking Microsoft.

La seule exception concernera les trackers en provenance de bat.bing.com, pouvant apparaître lorsqu’un utilisateur clique sur une publicité servie par Microsoft depuis une page de résultat de recherche DuckDuckGo. Les données sont conservées pendant 7 jours par Microsoft, et utilisées pour compter le nombre de conversions de clics en achats de produits.

En parallèle, DuckDuckGo a mis à jour sa fonctionnalité Privacy Dashboard sur ses navigateurs et extensions. Le but est d’inclure les logs pour lesquels les requêtes de trackers tiers sont acceptées ou refusées et pour quelles raisons.

L’entreprise a aussi créé une liste des trackers bloqués, incluant désormais les 21 URL liées à Microsoft. Cette liste est rendue publique sur un dépôt GitHub, et le code sera bientôt ouvert pour générer une liste pour Tracker Radar.

Une nouvelle section a aussi été ouverte dans les pages d’aide, afin de lister quels trackers sont bloqués et pour quel produit. Ceci permet de distinguer les applications de navigateur pour Android, iOS et Mac, et les extensions pour Chrome, Edge, Firefox, Opera et Safari.

A l’avenir, DuckDuckGo compte aussi implémenter un protocole de suivi de conversion des publicités. Ce protocole gardera le partage de données au strct minimum, tout en donnant aux marketeurs les informations essentielles dont ils ont besoin.

Brave vs DuckDuckGo : conclusion

En conclusion, Brave et DuckDuckGo sont tous deux à la fois sécurisés et confidentiels. Toutefois, l’heure est venue de les départager.

DuckDuckGo est un moteur de recherche dédié aux utilisateurs en quête de confidentialité, et ne stocke pas l’historique de recherche ou les informations personnelles comme l’adresse IP.

Toutefois, cette entreprise a fait l’objet de plusieurs polémiques concernant ses pratiques de confidentialité. Aujourd’hui encore, plusieurs zones d’ombre subsistent concernant ses relations avec eBay et Amazon ou son extension navigateur potentiellement vulnérable.

Par conséquent, Brave peut être considéré comme le meilleur moteur de recherche et navigateur en termes de confidentialité. Il n’envoie aucune donnée à Google, et la plupart des services de collection de données sont désactivés. Les informations sont totalement anonymisées.

En outre, Brave est compatible avec Tor, protège des trackers, bloque les cookies tiers et le fingerprinting par défaut. La politique de gestion des données est également présentée en détail de façon totalement transparente.

Si l’on ajoute à cela la fonctionnalité Brave Rewards permettant de gagner des récompenses et de soutenir vos créateurs de contenu favoris, il est difficile de surpasser Brave… jusqu’à l’arrivée d’un nouveau challenger ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest