Cybersécurité : la Bretagne lance ce projet pour faire la guerre aux hackers

Cybersécurité : la Bretagne lance ce projet pour faire la guerre aux hackers

Les cyberattaques ont littéralement explosé ces dernières années dans le paysage numérique actuel en constante évolution. Comme tout le monde, la Bretagne subit ce fléau et avoue être parfois démunie face aux agressions de plus en plus sophistiquées. Raison pour laquelle la région a lancé ce projet pour faire la guerre aux hackers.

Mettre en place un centre d’urgence pour les victimes de cyberattaque

La région Bretagne profite de l’European Cyber Week qui s’est tenu à Rennes du 21 au 23 novembre dernier pour annoncer Breizh Cyber. Il s’agit d’un service public mis en place pour soutenir les victimes de cyberattaque

https://twitter.com/BretagneCyber/status/1727636509031858358?s=20

Jérôme Tré-Hardy, vice-président de la région en charge de la cybersécurité, décrit la plateforme comme « un Samu numérique ». Il s’agit en l’occurrence d’un centre de réponse aux incidents de cybersécurité.

Avec l’explosion des attaques, il ne s’agit plus de savoir si une organisation peut être victime d’une cyberattaque, mais quand. Avoir une plateforme de réponse de réponse aux cyberattaques à disposition est crucial pour que les entreprises/organisations puissent gérer les cyberincidents et éviter qu’ils ne deviennent gravement dommageables.

Bretagne : des collectivités démunies face aux cyberattaques

Laurence Besserve, maire de Betton (commune française de Rennes Métropole, dans le département d’Ille-et-Vilaine, en région Bretagne), s’est exprimée lors d’une conférence organisée durant l’European Cyber Week.

Elle explique à quel point les collectivités restent complètement démunies face aux cyberattaques d’envergure, en rappelant que sa municipalité a été victime d’une attaque de ransomware signée Medusa

En refusant de payer la rançon, les documents publics et les données personnelles des employés ont été publiés en ligne. « Nous étions un peu démunis. Nous ne sommes pas du tout des spécialistes », déplore-t-elle. 

Mettre en place une une solution indépendante

Pour répondre à une cyberattaque, il est particulièrement important de disposer d’une solution indépendante. Comme Breizh Cyber, une plateforme de réponse et de communication hébergée en externe est essentielle pour répondre aux cyberincidents.

Les systèmes de télécommunications et informatiques des victimes peuvent en effet être verrouillés par les hackers. Les risques liés à la sécurité des informations font inévitablement partie des organisations modernes informatisées. D’où la nécessité d’une plateforme externe

Ce projet est une belle initiative, mais il serait aussi plus prudent de fournir aux personnels une formation de sensibilisation à la sécurité des informations. Idéalement, ils devraient également recevoir une formation spécifique sur la réponse aux incidents.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

1 commentaires

1 commentaire

  1. Ne pas tout centraliser et tout compartimenter ,cloisonner .
    Sauvegarde en duplication des disques durs et pour les données confidentielles,mise sur rack le disque dur qui les contient et ranger dans un coffre fort .
    Ne pas brancher se disque dur sur internet ( un câble réseau ça se déconnecte facilement) .
    A la rigueur, avoir des ordis non internet ( les plus importants) et internet ( pour les données moins importantes) .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *