Lune

L’Inde marque l’Histoire en se posant sur la Lune : découvrez les images

 Avec sa mission Chandrayaan-3, l’Inde a écrit une nouvelle page d’histoire en explorant le pôle Sud de la Lune.

La mission Chandrayaan-3 de l’Inde a marqué un succès retentissant en alunissant. Les images révélées montrent un paysage lunaire étonnant près du pôle Sud. Ces clichés, partagés par l’ISRO sur X, ont fait leur apparition quatre heures seulement après l’atterrissage impeccable de la sonde.

Chandrayaan-3, l’Inde réussit un alunissage historique

Au fur et à mesure de son approche, la sonde a pris des photos grâce à sa caméra à vitesse horizontale. Une autre image, diffusée un peu plus tard, a dévoilé l’emplacement précis de l’atterrissage, incluant un bout de la jambe d’atterrissage de Chandrayaan-3.

Rapidement, l’ISRO a confirmé la communication entre le Ch-3 Lander et le centre MOX-ISTRAC à Bengaluru. Soulignant la précision de la mission, l’agence a précisé que l’atterrisseur a opté pour une zone plane sur la Lune.

Avec cette prouesse, l’Inde s’est inscrite en tant que quatrième nation à réaliser un atterrissage lunaire, suivant les États-Unis, l’ex-URSS et la Chine. De plus, Chandrayaan-3 a la distinction d’être le premier à se poser si près du convoité pôle Sud lunaire.

Un pas géant pour l’avenir de la recherche lunaire

Ce pôle Sud, en effet, est au centre des attentions. Les chercheurs estiment que les cratères éternellement ombragés pourraient abriter de la glace d’eau, une ressource précieuse pour de futures missions humaines. Mais ce n’est pas tout. Ces mêmes cratères pourraient servir de base pour des télescopes avancés, repoussant les limites de notre vision cosmique.

Et l’Inde ne compte pas s’arrêter là. Pragyn, le rover de Chandrayaan-3, se prépare à explorer cette zone prometteuse. Bien qu’il n’opère probablement que deux semaines à cause des rigueurs de la nuit lunaire, on attend de lui des découvertes majeures.

Mais la route de l’Inde vers ce succès n’était pas sans embûches. Avant Chandrayaan-3, il y avait eu la déception de Chandrayaan-2 en 2019, dont l’atterrissage a été compromis par un bug logiciel. L’exploit de l’Inde est d’autant plus impressionnant qu’il est survenu trois jours après le malheureux échec de la mission Luna-25 de la Russie. 

Cette dernière, après une longue absence de 47 ans dans les missions lunaire, avait aussi visé le pôle Sud, mais a connu une fin tragique le 19 août. L’Inde, avec Chandrayaan-3, a non seulement relevé le défi mais a également posé les jalons pour les futures explorations spatiales.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *