ChatGPT Facebook

ChatGPT n’est qu’un attrape-nigaud selon le chef IA de Facebook

Le responsable de l’IA chez Facebook, Yann LeCun, a récemment déclaré qu’il n’était pas impressionné par ChatGPT. D’après le responsable, ce modèle ne faisait pas grand-chose d’innovant et reposait largement sur des techniques établies.

LeCun a également critiqué l’utilisation du terme «intelligence artificielle» pour qualifier le modèle ChatGPT. Il considère qu’il s’agit plutôt d’une technologie basée sur une simple technique statistique connue sous le nom de “modèles profonds”. Ces technologies ne peuvent être qualifiées d’intelligentes, car elles manquent encore des capacités cognitives fondamentales. Il a également souligné que les recherches en intelligence artificielle sont plus complexes et avancées que ce qui est présent dans le modèle ChatGPT. 

ChatGPT : un modèle qui manque d’innovation selon le responsable de l’IA chez Facebook

Le modèle ChatGPT d’OpenAI est un système d’IA qui peut être utilisé pour créer des conversations entre humains et machines. Malheureusement, LeCun a déclaré que ce modèle ne présentait pas d’innovations notables par rapport aux autres technologies similaires. 

Dans un interview avec Collective Forecast, LeCun a déclaré que ChatGPT n’apporte pas vraiment de nouveautés en termes de traitement automatique de la langue. En effet, le chatbot est basé sur les modèles “Large Language Models” (LLM). LeCun affirme que cette technologie  a commencé il y a des décennies. ChatGPT est juste le plus développé pour générer du texte de manière convaincante. 

Le responsable a également souligné que de nombreux modèles de traitement automatique de la langue reposent sur des techniques établies. Par conséquent, il est difficile de proposer quelque chose de vraiment novateur dans ce domaine.

Il est à noter que LeCun est lui-même un pionnier dans les traitements automatiques de la langue. Il a contribué dans la recherche sur les réseaux de neurones à convolution (CNN) et les réseaux de neurones à récursivité (RNN). Ces technologies ont été largement utilisées dans le développement de modèles de traitement automatique de la langue tels que ChatGPT.

Meta possède déjà une solution d’IA pour concurrencer ChatGPT

Profitant de l’interview, LeCun a déclaré que Meta possède son propre programme d’IA. À l’instar de ChatGPT, le programme de Meta est également basé sur des techniques de traitement automatique de la langue. Jusque-là, il peut traiter 200 langues, dont certaines sont parlées mais n’ont pas de forme écrite. 

Il a également souligné que le programme d’IA de Meta est en mesure de traduire des textes de manière précise et fluide. Cela le rend particulièrement utile pour les entreprises et les organisations qui ont des besoins de traduction fréquents.

Toutefois, Meta s’abstient à tout prix de publier des nouvelles concernant ce programme en raison du risque de désinformation et de contenu toxique. En effet, les entreprises de cette envergure ont une grande responsabilité en matière de diffusion de l’information. Elles sont soumises à un examen minutieux de la part des utilisateurs, des médias et des régulateurs.

Si des informations erronées ou trompeuses sont diffusées sur leurs plateformes, cela peut causer de la confusion et des commentaires toxiques.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *