ChatGPT

Bac de philo : ChatGPT s’en sort-il mieux que vous ? Voici sa note

Le philosophe Raphaël Enthoven a surpassé le logiciel ChatGPT en philosophie malgré sa performance passable, en obtenant une note de 20/20.

Dans un duel de philosophie, ChatGPT et Raphaël Enthoven se sont affrontés sur le sujet « Le bonheur est-il affaire de raison ? ». L’expérience, organisée par une école de commerce et technologies, s’est rapidement terminée. En dépit de ses compétences, ChatGPT n’a pu rivaliser avec la maîtrise du philosophe Raphaël Enthoven.

Les notes de ChatGPT face à Raphaël Enthoven

Lors de l’évaluation conjointe, ChatGPT a obtenu 11/20 tandis que Raphaël Enthoven a reçu un score parfait de 20/20. Eliette Abécassis, agrégée de philosophie et autrice, ainsi que le professeur de lycée, alias Serial Thinker sur TikTok, ont attribué les notes. Bien qu’ils aient évalué les copies à l’aveugle, Eliette Abécassis a estimé qu’il était facile de deviner qui avait écrit quoi dès les premiers mots.

L’IA a été critiquée pour son manque de clarté et ses références faibles

Selon Lev Fraenckel, alias « Serial Thinker », la copie de ChatGPT manquait d’une problématique claire. De plus, elle se caractérisait par de longues phrases creuses sans contenu ni arguments compréhensibles. Les citations utilisées semblaient être là pour impressionner plutôt que pour apporter une réelle substance. « Ce n’est pas ça, la philosophie. Ce n’est pas simplement enchaîner de belles phrases », a-t-il ajouté. De plus, les références aux auteurs étaient faibles et comportaient des erreurs.

L’école organisatrice, la Paris School of Technology & Business, avait formulé une question précise pour demander au logiciel de suivre les formes classiques de la dissertation. Des auteurs de référence lui étaient suggérés. Pourtant, ChatGPT n’a fait que des références vagues et brèves à des penseurs tels qu’Aristote, Kant, Freud, Nietzsche et Camus. Malgré quelques audaces stylistiques, le logiciel, habitué à ne pas avoir d’opinions, n’a pas véritablement abordé la problématique en profondeur.

ChatGPT ne constitue pas une menace pour les philosophes

En concluant, ChatGPT met en évidence qu’il n’existe pas de réponse absolue au bonheur, mais plutôt une multitude de chemins envisageables. En revanche, la copie rédigée par l’humain en une heure et demie insiste sur l’urgence et l’intérêt de considérer la raison comme source de bonheur. Raphaël Enthoven est d’avis que l’intelligence artificielle a peu de chances de remplacer les philosophes. Raphaël Enthoven soutient que l’enseignement de la philosophie n’est pas menacé. Il parie qu’on aurait pu donner à ChatGPT un livre entier de recommandations sans en faire un véritable philosophe. Ainsi, il souligne la différence essentielle entre l’IA et l’expertise philosophique.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *