chine centres big data industriel

La Chine va déployer des centres de Big Data industriel dans tout le pays

La Chine annonce sa volonté de déployer des centres dédiés au Big Data industriel dans tout le pays. L’objectif sera de moderniser l’industrie de la fabrication et les autres secteurs d’activité grâce aux données…

Tout juste sortie de l’épidémie du COVID-19, la Chine cherche à mitiger la crise économique provoquée par le virus. Pour ce faire, la superpuissance d’Asie compte notamment accélérer sa transformation numérique pour moderniser ses industries traditionnelles.

Afin d’y parvenir, la Chine compte déployer des centres de ” big data industriel “ sur tout son territoire. Ces centres permettront l’exploitation de données massive, principalement des données de production.

Les données industrielles pourront être traitées et analysées afin de révéler des tendances et des patterns sur lesquelles s’appuyer pour prendre des décisions stratégiques. Elles pourront aussi servir à entraîner les algorithmes d’intelligence artificielle.



Le projet vient d’être dévoilé par le ministère de l’Industrie et des Technologies Informatiques (MIIT). Les 23 provinces, 5 régions autonomes et 4 municipalités chinoises sont appelées à soutenir cette initiative.

Les centres de Big Data industriel auront pour but principal de moderniser l’industrie de la fabrication. Cependant, d’autres secteurs pourront être transformés grâce à ces infrastructures.

C’est le cas des secteurs impliqués dans les matières brutes, les biens de consommation et l’information numérique. Les entreprises de ces secteurs sont encouragées à franchir les ” barrières techniques “ pour permettre le traitement de données en provenance de sources diverses.

Quand la nouvelle infrastructure sera en place, la Chine sera en mesure de ” cultiver un marché d’échange de données industriel “. Des programmes pilotes d’échange d’ensembles de données vont d’ailleurs être lancés.

Toujours dans le cadre de ce projet, le MIIT appelle à déployer plus rapidement l’internet industriel en approfondissant la coopération entre les organisations. Celles-ci sont appelées à adopter plus rapidement les technologies de pointe comme la 5G, le Big Data, l’IA ou l’Internet des Objets. Ces technologies faciliteront la collecte, le partage et l’analyse de données.

Pour l’heure, plusieurs détails techniques restent à préciser. On ignore notamment à quelle date seront déployés ces centres, ou le montant que les gouvernements locaux devront investir pour soutenir cette initiative.

La Chine veut reproduire la transformation de la province de Guizhou dans tout le pays

Ce projet pourrait permettre de reproduire, à l’échelle de tout le pays, le succès de la province de Guizhou située au sud-ouest. Depuis 2014, cette province exploite le Big Data et cette technologie lui a permis de passer du stade de région rurale à celui de hub urbain.


On y retrouve les Data Centers des géants de la tech nationaux tels que Tencent, Foxconn, China Mobile, China Unicom, China Telecom, ou encore ceux de multinationales étrangères comme Apple.

La Chine jouit de plusieurs atouts dans le domaine du Big Data par rapport aux autres puissances économiques. Tout d’abord, sa population d’environ 1,4 milliard d’habitants génère d’immenses volumes de données.

Par ailleurs, à tort ou à raison, ce pays ne s’encombre pas de restrictions concernant la sécurité ou la confidentialité comme le RGPD en Europe. Ce sont ces particularités qui lui permettent de devancer l’UE ou les États-Unis dans le domaine du Big Data et de l’IA…