Classement du meilleur traducteur automatique

Comme son nom l’indique, un logiciel de traduction automatique automatise le processus de traduction de texte d’une langue à une autre. L’outil le plus basique repose strictement sur la substitution mot à mot. Certaines technologies incluent une traduction basée sur des règles ou modélisée statistiquement pour des traductions plus précises. 

Faciliter le travail des traducteurs

Les logiciels de traduction automatique sont largement utilisés dans les entreprises. Néanmoins, ces outils n’ont pas vocation à remplacer l’équipe de traducteur, mais à faciliter leur travail. Utilisé à bon escient, l’outil de traduction automatique présente de nombreux avantages, notamment en termes de vitesse et de productivité. Les traducteurs automatiques peuvent effectivement traiter et traduire de grandes quantités de texte presque instantanément. 

Certes, les puristes de la langue soutiennent que la traduction n’est pas parfaite, mais les outils se révèlent particulièrement utiles en pré-traduction. Le texte pré-traduit passera ensuite entre les mains des traducteurs qui effectueront une relecture et une révision parfois sommaire, surtout pour les paires de langues populaires. Pour ces dernières en effet, la traduction de la plupart des mots, phrases et expressions courants aurait été approuvée par des experts et des locuteurs natifs via des plateformes de crowdsourcing.

Les différents types de systèmes de traduction automatique

Il existe différents types de systèmes de traduction automatique. Chaque système a son propre algorithme décrivant la composition sémantique et syntaxique d’un langage. La façon dont l’outil comprend et utilise ces modèles linguistiques dans la traduction de textes participe à la qualité de la traduction. On distingue généralement deux types de systèmes de traduction automatique : la traduction automatique statistique et celle dite neuronale.

La traduction automatique statistique puise ses ressources dans d’énormes caches de données contenant des traductions préalablement approuvées pour une paire de langues spécifique. C’est ce qu’on appelle les corpus bilingues. La machine utilise un modèle probabiliste pour analyser les corpus et établir des parallèles entre les structures de deux langues. À partir de là, il prédit la meilleure traduction. 

Le système de traduction automatique neuronal pour sa part organise les données linguistiques en groupes et couches complexes. Il en résulte un réseau neuronal artificiel qui ressemble étroitement à notre cerveau et à la façon dont nous stockons les informations. La machine tire les traductions des bases de données bilingues existantes et également de son apprentissage automatisé en se nourrissant de nouvelles informations. On dit souvent que ce système est plus rapide, plus nuancé et plus précis dans la traduction de textes.

Tous systèmes confondus, voici un aperçu des meilleurs traducteurs automatiques.

Google traduction

Google Traduction est un traducteur gratuit de Google, à la fois disponible sur ordinateur et sur smartphone. La version navigateur dispose de 109 langues, de 6 modes de traduction différents. Elle permet de traduire des pages web, des textes et des documents. Néanmoins, toutes les langues ne prennent pas en charge tous les modes de traduction et l’outil est exempt du mode conversation. La traduction se fait de façon unidirectionnelle uniquement. Google Traduction possède une interface propre et simple. L’outil dispose également d’une fonctionnalité hors ligne. En téléchargeant les packages linguistiques lorsque vous commencez à utiliser le traducteur, vous pouvez par la suite l’utiliser sans connexion Internet.

L’application mobile est livrée avec un large éventail de fonctionnalités. Vous pouvez traduire n’importe quel texte que vous saisissez dans l’application (mode Tapez). Vous pouvez également utiliser votre écran tactile pour écrire à la main n’importe quel texte et le traduire dans l’application (mode Écrivez). Google Traduction peut aussi traduire un texte sonore en utilisant le microphone du smartphone  (mode Parlez). Lorsque vous prenez une photo d’un texte, vous pouvez utiliser l’application pour le reconnaître et le traduire (mode Photo/Snap). Enfin, vous pouvez utiliser l’application pour traduire le texte en temps réel tout en enregistrant une vidéo (mode Voir).

Microsoft Traducteur

Comme Google Traduction, Microsoft Traducteur est un outil gratuit disposant d’une version navigateur et d’une autre version mobile. Ce traducteur automatique inclut des applications pour Windows, Windows Phone, iOS, Android ainsi que des applications pour Apple Watch et Android Wear. Par ailleurs, Microsoft Traducteur peut être intégré à d’autres applications Microsoft comme MS Office, Skype et Visual Studio à l’aide de l’API (payantes pour les applications professionnelles). Les versions du navigateur ne peuvent traduire que des textes et des pages web. Les applications mobiles pour leur part peuvent fonctionner avec différents formats : texte, voix en temps réel, images.

Microsoft Traducteur est disponible en 83 langues après l’ajout de 9 nouvelles langues en février 2021 à l’occasion de la Journée internationale de la langue maternelle. En comptant les dialectes (comme le français canadien par exemple et les différents dialectes portugais), ce traducteur automatique prend en charge près de 90 langues et dialectes. Cet outil présente un autre avantage : la disponibilité du mode Conversation. Autrement dit, il est possible de traduire en temps réel une conversation entre vous et un interlocuteur via le microphone de votre smartphone. Le traducteur de Microsoft dispose aussi d’un guide de conversation intégré pour rechercher rapidement des phrases et des expressions usuelles. Vous pouvez par ailleurs l’utiliser en  mode hors ligne. 

Yandex Translate

Yandex Translate est un service de traduction automatique fourni par la société russe Yandex. C’est l’outil par excellence pour traduire une langue vers le russe et vice versa. Au-delà de sa langue native, Yandex Translate prend en charge plus de 90 langues incluant celles dites rares (elfique, espéranto, …). L’outil traduit automatiquement des mots et des expressions ainsi que des textes ou encore des pages web. Celui-ci dispose également d’une fonctionnalité de saisie vocale de texte et peut travailler une image. Pour traduire un menu par exemple, il suffit de le prendre en photo pour en afficher la traduction sur votre smartphone. 

Yandex Translate est aussi disponible pour le navigateur et les supports mobiles. Comme la plupart des traducteurs automatiques, celui-ci peut fonctionner en mode hors connexion. En bonus, les utilisateurs ont accès à un dictionnaire en ligne. Grâce à la propreté de son interface, Yandex Translate est particulièrement facile à prendre en main, même pour la première utilisation. 

Watson Language Translator

Watson Language Translator, le traducteur automatique d’IBM, offre aux utilisateurs la possibilité de traduire des documents et des textes d’une langue à une autre tout en préservant la mise en forme. En utilisant les dernières techniques de traduction automatique neuronale, cet outil apporte une précision de traduction améliorée en plus d’être plus rapide. Par ailleurs, Watson Language Translator permet de créer des modèles personnalisés spécifiques à un domaine. Cette fonctionnalité prenant en compte les propres terminologies de l’utilisateur se révélera particulièrement utile aux professionnels.

Watson Language Translator prend en charge trois types de personnalisation : le glossaire forcé, les phrases parallèles et la personnalisation au niveau du corpus. Ce traducteur automatique est riche de 68 langues et prend en charge jusqu’à 12 types de fichiers.  Cet outil se distingue de ses concurrents par sa politique de confidentialité. L’outil garantit la protection de la vie privée des utilisateurs qui restent les seuls propriétaires de leurs données.

Amazon Translate

Amazon Translate fait partie de la famille de services basés sur l’intelligence artificielle et le machine learning dans Amazon Web Services. Il s’agit d’un traducteur automatique neuronal utilisant une collection de données évolutives. Cette base d’apprentissage continu permet à Amazon Translator de fournir des traductions de plus en plus fluides et précises. Par ailleurs, l’outil fournit une fonctionnalité de terminologie personnalisée vous permettant de définir comment traduire un terme spécifique (noms d’entreprise, marque, produit, personnages et autres termes propres à un domaine, entreprise ou culture)  dans une langue spécifique.

Amazon Translate peut traduire depuis et vers l’une des 55 langues. L’outil est disponible dans AWS Management Console, via l’interface de ligne de commande AWS et le kit de développement logiciel AWS. La page d’aperçu vous permet de passer immédiatement à la traduction en temps réel. Et, quel que soit le volume de texte à traduire, Amazon Translate s’adapte facilement à toutes les demandes. 

Bing Translator

Bing Translator, le service de traduction automatique mise en ligne par Microsoft, fonctionne aussi bien sur le navigateur que les appareils mobiles. L’outil est notamment compatible avec Windows, iOS, Android et pour Apple Watch et Android. Bing Translator peut également être intégré à d’autres applications Microsoft comme Ms.Office, Skype et Visual Studio à l’aide de l’API Bing Translator. Les versions du navigateur traduisent des textes et des pages web. 

En plus de ces fonctionnalités de base, les applications Bing Translator peuvent fonctionner avec des images et prennent en charge la traduction vocale, dont les conversations, en temps réel. Bing Translator prend en charge 60 langues, mais ajoute régulièrement de nouvelles langues à son catalogue. Ce traducteur automatique bénéficie de la fonctionnalité hors ligne. En ce qui concerne la qualité de la traduction, Bing Translator n’a rien à envier aux traducteurs automatiques les plus populaires du marché. 

DeepL 

DeepL est un outil de traduction gratuit mis à disposition par la société allemande DeepL GmbH qui est également à la tête Linguee. Dans une certaine mesure, cette base de données multilingue est un véritable atout pour cet outil de traduction automatique. Grâce à l’intelligence artificielle, les réseaux de neurones de DeepL s’entraînent sur des milliards de segments de traduction de haute qualité du moteur de recherche de Linguee, lui permettant de fournir des traductions toujours plus précises et naturelles. Cette technique est appelée deep learning. Ce terme est d’ailleurs à l’origine du nom de DeepL.

Dans sa conception, DeepL a bénéficié de 23e supercalculateur le plus puissant au monde, capable d’effectuer plus de 5 100 000 000 000 000 d’opérations en virgule flottante par seconde. Concrètement, il peut traduire 1 million de mots en moins d’une seconde. Avec 72 paires de langues possibles, DeepL prend en charge moins de langues que Google Translate mais se révèle être 3 fois plus efficace selon le test Bilingue Evaluation Understudy (test BLEU). DeepL serait également le  service de traduction automatique le plus efficace du marché. L’outil peut être intégré à Windows et Mac. Il prend en charge les textes simples et les contenus avec des balises comme XML.