cloud t1 2020

Cloud : AWS, Microsoft et Google révèlent leurs résultats pour le T1 2020

Les trois leaders du Cloud, Microsoft, Google et AWS, viennent de dévoiler leurs résultats financiers pour le premier trimestre 2020. Découvrez tout ce qu’il faut retenir…

Alors que la guerre du Cloud fait rage, les trois géants de l’industrie viennent de dévoiler leurs résultats financiers pour le premier trimestre 2020. Au total, Microsoft, AWS et Google ont généré 26,3 milliards de dollars.

Google Cloud se hisse en tête du classement en termes de vitesse de croissance, avec une hausse de 52% par rapport à au T1 2019. Microsoft atteint 40%, et AWS 33%.

pCloud : l’offre familiale LIFETIME à -75% pour la rentrée !

Microsoft génère la moitié des revenus Cloud des trois géants

A lui seul, Microsoft a généré 13 milliards de dollars soit la moitié des revenus colossaux générés par les trois géants du Cloud. La firme de Redmond estime que le COVID-19 a eu un impact minime sur ses revenus aux premier trimestre.

Rappelons que le confinement a provoqué une hausse de l’utilisation des services Azure, et notamment l’outil de collaboration Microsoft Teams.

AWS passe la barre des 10 milliards de dollars de revenus trimestriels

De son côté, AWS a passé pour la première fois le cap des 10 milliards de dollars de revenus trimestriels. Le CFO de l’entreprise, Brian Olvasky, déclare que la vaste base de clients de la firme en provenance de toutes les industries lui a permis de maintenir son taux de croissance.

Interrogé au sujet de la crise du COVID-19 et de son impact au premier trimestre, le cadre estime que cet impact varie en fonction des industries. De fait, la diversité de clients d’Amazon Web Services permet un impact modéré sur leur activité.

Si les secteurs de l’hôtellerie ou du tourisme ont été touchés très rapidement et très sévèrement, le phénomène est contrebalancé par l’essor des vidéoconférences, des jeux en ligne, de l’apprentissage à distance et du divertissement.

Malgré cette crise, AWS affirme continuer à signer de nombreux contrats pour le futur. Le CFO estime que la versatilité, la sécurité, ou encore les services IA et Machine Learning proposés par ce Cloud lui permettent de poursuivre sa croissance.

Google Cloud garde la plus forte croissance

Google Cloud, quant à lui, reste le fournisseur Cloud qui rencontre la plus forte croissance parmi les 10 premiers. La croissance de ses revenus atteint 52% en un an.

Par ailleurs, le Cloud occupe une place toujours plus importante dans les activités d’Alphabet. Il y a moins d’un an, le groupe ne précisait même pas les revenus générés par son nuage et les rangeait dans la catégorie  » autres « . Désormais, le Cloud est cité par le CEO d’Alphabet, Sundar Pichai, comme l’un des éléments qui donnent confiance à l’entreprise pour son futur.

A présent, les regards sont tournés vers l’avenir. Les résultats du deuxième trimestre seront décisifs, puisque les 3 mois auront été marqués par la crise du COVID-19 et par le confinement.

L’ordre établi dans l’industrie du Cloud pourrait s’en trouver bouleversé. Cependant, le Cloud a  » profité  » de cette crise dans la mesure où de nombreuses entreprises se sont tournées vers cette technologie pour continuer à collaborer en télétravail…