cloudera action chute

Cloudera : l’action chute de 28% suite à des résultats décevants

Cloudera vient de voir son action s’effondrer de 28% suite à l’annonce de résultats financiers décevants. Plus précisément, ce sont les prévisions de la firme pour l’année fiscale 2019 qui inquiètent les investisseurs. La firme compte toutefois prendre des mesures pour remonter la pente.

Ce 3 avril 2018, le spécialiste du Big Data management Cloudera a annoncé ses résultats financiers pour le quatrième trimestre de l’année fiscale 2018. Avec un chiffre d’affaires de 103,5 millions de dollars, en hausse de 42% sur un an, la firme est parvenue à dépasser les estimations de Wall Street qui prévoyaient 98,7 millions de dollars de revenus.

En revanche, pour l’année fiscale 2019 dans sa totalité, Cloudera s’attend à enregistrer une perte de 59 à 62 centimes par action sur un revenu de 435 à 445 millions de dollars. Les analystes interrogés par FactSet quant à eux prévoyaient une perte de 59 centimes par action pour un revenu de 460,5 millions de dollars.

Il n’en fallait pas plus pour affoler les investisseurs. Suite à cette annonce, le cours de l’action Cloudera s’est effondré à hauteur de 28% après fermeture de la bourse.

Certes, les revenus générés par Cloudera par les abonnements ont augmenté de 50% au quatrième trimestre de l’année fiscale 2018. Cependant, le CEO Tom Reilly admet que Cloudera a tenté de conquérir trop de nouveaux clients en dehors de son marché cible au cours de cette période. La hausse des dépenses serait la principale cause du déficit enregistré.

Cloudera va prendre des mesures pour atteindre un milliard de dollars de revenus

cloudera mesures

Pour remédier à ce problème, Cloudera envisage de prendre des mesures. De nouveaux spécialistes viendront se focaliser sur le Cloud Computing, le Machine Learning et les technologies analytiques. La firme souhaite aussi trouver un nouveau directeur des ventes capables de la mener vers le milliard de dollars de revenus. Les bienfaits de ces changements se feront ressentir à partir du second semestre de l’année fiscale.

Pour rappel, Cloudera est entrée en bourse en 2017. Les principaux concurrents de la firme sont Hortonworks et les fournisseurs d’infrastructures cloud comme Amazon, Google ou Microsoft.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest