Accueil > Sécurité > Collecte de données : Apple bannit Facebook, Google supprime son appli

Collecte de données : Apple bannit Facebook, Google supprime son appli

Suite à la révélation que Facebook collecte les données des utilisateurs d’iPhone via son application  » Facebook Research « , l’entreprise de Mark Zuckerberg vient d’être bannie par Apple de son programme développeur. Dans la foulée, Google vient de supprimer sa propre application de collecte de données  » Screenwise Meter  » pour iOS…

Le mardi 29 janvier 2019, le site web américain TechCrunch révélait que Facebook a secrètement payé des adolescents pour installer son application mobile de VPN  » Facebook Research  » en échange de 20 dollars par mois. Cette application permet à l’entreprise américaine de collecter toutes les données du smartphone d’un utilisateur ainsi que les informations liées à son activité sur le web.

De toute évidence, cette application n’est qu’une  » rebranding  » du VPN Onavo de Facebook. Les fonctionnalités sont tout à fait similaires, et cette appli permettait elle aussi à Facebook de s’emparer des données des utilisateurs. Or, en 2018, Apple avait banni de son App Store les applications collectant des données sur les utilisateurs, dont Onavo.

Collecte de données : Google désactive son application « Screenwise Meter  » pour iOS

Avec  » Facebook Research « , l’entreprise de Mark Zuckerberg est parvenue à contourner le règlement en proposant uniquement son application sous forme de version beta à tester. Suite à la publication de TechCrunch, Apple a qualifié ce subterfuge de  » faille dans l’accord de Facebook avec Apple  » et a directement révoqué le certificat développeur iOS de Facebook. Par conséquent, Facebook n’est désormais plus autorisé à tester les mises à jour et les nouvelles versions de ses applications Facebook, Instagram et Messenger.

Dans ce contexte tendu, TechCrunch vient de révéler que Google a aussi une application qui surveille de près le trafic des smartphones et collectent les données des utilisateurs. Intitulée  » Screenwise Meter « , cette application est disponible depuis 2012. Les personnes qui l’installent reçoivent des bons de réduction, des cartes cadeaux et d’autres récompenses en échange de leurs données personnelles.

Tout comme Facebook, Google explique que les informations collectées lui permettent d’améliorer ses produits et services. Toutefois, suite aux révélations de TechCrunch, Google vient de désactiver la version iOS de son application de data-tracking en affirmant qu’elle était proposée sous le programme développeur d’Apple par erreur… drôle de coincidence !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend