covid 19 google don IA big data

Covid-19 : Google donne 8,5 millions $ pour les projets IA et Big Data

Afin de prêter sa force au combat contre le Covid-19, Google va donner 100 millions de dollars. Sur cette somme, 8,5 millions de dollars seront dédiés aux projets IA et Big Data menés par 31 organisations à travers le monde.

Le monde entier est uni contre le Covid-19, et les géants de la tech se joignent eux aussi à cette lutte. Google annonce une initiative à hauteur de 100 millions de dollars, visant à financer le combat contre le coronavirus venu de Wuhan.

Sur ces 100 millions de dollars, 8,5 millions seront offerts à 31 universités, organisations et autres institutions utilisant le Big Data ou l’intelligence artificielle pour affronter le SARS-CoV-2.

Le géant californien focalisera ses efforts dans quatre domaines distincts où la technologie est nécessaire pour réduire l’impact de la pandémie. Il s’agira notamment de surveiller et de prédire la propagation de la maladie, afin de mieux comprendre où les pics sont susceptibles d’apparaître.

Pour y parvenir, Google veut soutenir le développement de plateformes Big Data permettant de modéliser la maladie et les projets explorant l’utilisation des ensembles de données publiques pour prédire la propagation du virus.

Parmi les organisations menant des projets dans ce domaine, on compte notamment la Carnegie Mellon University. Les chercheurs de cette université aident les autorités de santé à s’informer grâce à des tableaux de bord interactifs affichant les données du Covid-19 en provenance de multiples sources en temps réel.

En parallèle, une équipe issue du Boston Children’s Hospital et des universités Oxford University et Northeastern University va créer une plateforme délivrant les données de santé publique avec précision pour les chercheurs, les autorités de santé et les citoyens.

Le don de Google financer aussi des projets visant à améliorer l’égalité en matière de santé et à minimiser les effets secondaires désastreux de la pandémie. Il s’agira notamment de déterminer les facteurs sociaux et environnementaux de l’impact du Covid-19, tels que le genre, l’ethnicité ou le statut socio-économique.

Plusieurs organisations mènent des projets dans ce domaine. Les chercheurs de la Boston University School of Public Health enquêtent sur les disparités raciales, ethniques et socio-économiques dans les causes et les conséquences du Covid-19. De même, une équipe de chercheurs des universités de Caroline du Nord et Vanderbilt va enquêter sur les mécanismes moléculaires augmentant la sensibilité au virus.

Covid-19 : Google finance la lutte technologique contre le virus

La troisième catégorie concerne les projets ayant pour but de ralentir la propagation du virus grâce au traçage de contact et à la capture environnementale, à l’instar de l’application StopCovid du gouvernement français.

La firme soutient aussi les projets de recherche visant à comprendre comment le coronavirus se transmet dans les lieux publics. Les chercheurs de l’Arizona State University comptent utiliser les méthodes d’analyse fédérée pour le traçage de contact. À l’Université de Washington, une équipe enquêtera sur les méthodes de détection et de filtration du SARS-CoV-2 dans les bus et autres lieux publics.

Enfin, Google compte financer les projets de soutien aux professionnels de la santé. Plusieurs organisations cherchent à aider ces professionnels à adopter rapidement de nouveaux protocoles, à délivrer des soins plus efficacement et à mieux servir les populations les plus vulnérables.

Une équipe de chercheurs de l’Université de California Berkeley et de l’Institut Gladstone compte par exemple développer un test rapide basé sur le CRISPR pour diagnostiquer le Covid-19 grâce au smartphone.