ChatGPT Europol

Crime et ChatGPT : Europol prédit un avenir très sombre

Les avancées technologiques telles que ChatGPT ont révolutionné notre monde, mais leur utilisation malveillante peut engendrer des conséquences désastreuses. Dans ce contexte, Europol a averti d’un avenir sombre où la technologie sera utilisée pour commettre des crimes plus sophistiqués et dangereux.

Selon leurs prévisions, les criminels se tourneront de plus en plus vers les technologies numériques pour mener leurs activités criminelles. Le rapport souligne également l’importance de la coopération internationale dans la lutte contre la criminalité, en particulier dans le domaine de la cybercriminalité. 

Le rôle des intelligences artificielles, telles que ChatGPT, dans la lutte contre la criminalité est aussi mis en avant dans le rapport. Cette technologie d’OpenAI peut être utile aux forces de l’ordre dans la lutte contre la criminalité. Cependant, leur utilisation suscite des préoccupations quant à la protection de la vie privée et des droits individuels.

Europol met en garde contre la cybercriminalité via ChatGPT

Europol a émis des inquiétudes le 27 mars dernier quant à l’utilisation possible du chatbot ChatGPT à des fins criminelles, telles que le phishing, la désinformation et la cybercriminalité. L’agence de police de l’Union européenne a mis en garde contre les risques potentiels de cette technologie dans ces domaines. Ces inquiétudes viennent s’ajouter à un ensemble de questions éthiques et juridiques déjà soulevées par cette technologie. 

Depuis son lancement l’année dernière, ChatGPT, développé par OpenAI avec le soutien de Microsoft, a suscité un grand intérêt pour cette innovation. Ceci incite les rivaux à déployer des offres similaires et les sociétés à l’incorporer dans leurs applications et produits. Toutefois, Europol met en garde contre les risques associés à l’exploitation de la technologie de la langue naturelle par des criminels.

Cette mise en garde est valable malgré les améliorations constantes des modèles de langage. L’agence a publié un premier rapport sur cette technologie, soulignant les menaces que peut engendrer le chatbot. C’est pour cela qu’Europol insiste sur les graves conséquences de l’utilisation abusive de l’IA chatbot qui pourraient s’avérer très dommageables.

Attention ! ChatGPT peut menacer votre sécurité informatique

Selon un rapport, l’IA basée sur GPT-4 a été utilisée de manière malveillante dans trois domaines criminels distincts. Europol affirme que ce chatbot a la capacité de rédiger des textes crédibles. Cette disposition peut le rendre très utile pour mener des actions d’hameçonnage.

L’agence de l’Union Européenne chargée de l’application de la loi a émis un avertissement concernant l’utilisation possible de ChatGPT par les criminels. Selon elle, ces derniers pourraient exploiter le modèle pour cibler des victimes en imitant le style de discours de personnes ou de groupes particuliers. Par ailleurs, le modèle de langage est capable de produire efficacement de nombreux textes authentiques.

D’autre part, cette même capacité pourrait être utilisée à des fins de diffusion, de propagande et de désinformation. Les utilisateurs peuvent donc créer et diffuser des messages reflétant une histoire spécifique avec un effort relativement faible. En outre, Europol a averti que les criminels peu expérimentés pourraient se servir de ChatGPT pour générer des codes malveillants. De plus, ils ont souligné la nécessité de rester vigilant face à cette menace potentielle.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *