La croissance des data centers continuera-t-elle ?

Voici maintenant le cinquième trimestre consécutif de croissance de data centers d’une année sur l’autre. Bien que les fournisseurs de services cloud aient permis ce développement, cela ne pourra durer éternellement. C’est la déclaration de Sameh Boujelbene, analyste du groupe Dell’Oro, à The Register.

Une croissance passagère pour les data centers

Les fournisseurs de changement dans le grand monde du cloud ont réussi à ignorer les défis actuels de la chaîne d’approvisionnement. Cela dit, au premier trimestre, une croissance inimaginable de 16 % a été constatée pour les data centers, contre l’année dernière. Effectivement, Boujelbene a déclaré : « En tenant compte des délais, vous pouvez prévoir confortablement une certaine croissance du marché cette année et peut-être au début de 2023 en fonction de la demande. Tout ce dont vous avez à vous soucier, c’est de l’approvisionnement ». Il a poursuivi en affirmant que malheureusement, à un moment donné, « l’offre dépassera la demande. »

Boujelbene a cependant affirmé que même si le cloud dominait les expéditions, la demande reste forte dans tous les secteurs verticaux. Les clients se démènent pour passer leurs commandes. Et ce, malgré qu’ils sachent qu’ils n’auront pas leur matériel avant 6 mois.

Par contre, cela ne signifie pas que les fournisseurs de réseaux sont totalement impuissants. Arista l’a notamment prouvé au début du mois dernier en annonçant une initiative de 4,3 milliards de dollars. Celle-ci vise à renforcer sa chaîne d’approvisionnement et contrôler les délais de livraison des composants critiques.

Data center

Comment maintenir la demande élevée ?

Boujelbene s’attend donc à un investissement massif de la part des fournisseurs de réseaux. Et cela, en termes de recherche et de développement, au cours de la prochaine année et demie. En fait, selon elle, il n’y a qu’une seule alternative pour maintenir cette demande élevée. Il s’agit notamment d’apporter de nouvelles choses sur le marché, de nouveaux produits, de nouvelles fonctionnalités et d’augmenter le taux d’innovation.

Par ailleurs, Dell’Oro notifie un dépassement de 8000 ports des expéditions de commutateurs 400 Gbit/sec pour le premier trimestre 2022. Au fait, c’est un nombre que l’entreprise avait prévu d’atteindre seulement pour l’année prochaine.  Pourtant, cette élévation ne suffit pas. Les clients ne désirent pas uniquement gérance et sécurité. Ils recherchent également une visibilité et une fonctionnalité AI/ML améliorées, selon Boujelbene. La mise en réseau basée sur l’intention de Juniper Apstra et aux suites d’opérations Mist Al par exemple, en fait l’objet. D’ailleurs, d’après le PDG Rami Rahim, ces derniers automatiseront entièrement la mise en réseau d’ici à 2027.

Mais pour l’instant, la demande de commutateurs continue de dépasser l’offre. Cela apporte alors une plus grande visibilité sur le marché. Selon l’explication de Boujelbene, c’est parce que les fournisseurs accumulent un bon carnet de commandes. D’après les informations de Dell’Oro, les fournisseurs de services cloud ont généré près de 70 % de la croissance des commutateurs au cours du trimestre.  Les principaux bénéficiaires de cette incroyable croissance des data centers étant Arista, H3C, Juniper et Ruijie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest