Cryptologue : présentation du métier

Un cryptologue est responsable de l’analyse et de l’interprétation des informations. Il est expert dans le déchiffrement et la création de messages codés. Les cryptologues peuvent travailler avec les services de défense du gouvernement ou avec des entreprises qui ont besoin de crypter des informations sensibles et de les rendre inaccessibles à tous les regards indiscrets. Cet article servira de guide pour découvrir le métier.

Qu’est-ce qu’un cryptologue?

La cryptographie aide à renforcer la confiance entre les entreprises et empêche autant que possible les pirates d’accéder aux systèmes de données. La cryptographie repose principalement sur des logiciels informatiques et des périphériques matériels spécialisés.

Le cryptologue fournit un soutien technique aux gouvernements, aux entreprises et à l’industrie pour résoudre les problèmes liés à la sécurité. Il protège les informations importantes contre l’interception ou la suppression en détectant les faiblesses des systèmes et algorithmes de sécurité. Après avoir détecté les faiblesses, il peut alors concevoir des systèmes de sécurité solides pour éviter d’autres vulnérabilités. Avec l’augmentation constante de l’incidence de la cybercriminalité, ce travail gagne rapidement en importance. 

Quelles sont les responsabilités générales d’un cryptologue ?

Le cryptologue possède de nombreuses fonctions et des tâches typiques qui varient selon l’organisation pour laquelle il travaille. Mais d’une manière générale, il est chargé de mettre en œuvre tout ce qui est nécessaire pour protéger les données contre la copie, l’interception, la modification ou la suppression par des acteurs non autorisés. Il sera chargé de concevoir des systèmes robustes, sécurisés qui ne sont, dans la mesure du possible,  vulnérables à aucune violation ni piratage.

Ce professionnel aura besoin d’une bonne compréhension des systèmes de sécurité cryptographiques et des algorithmes associés. Il développe et utilise divers modèles mathématiques ou statistiques pour analyser et sécuriser les menaces potentielles pour leurs systèmes. La modélisation informatique sera probablement utilisée et combinée à la connaissance des théories cryptographiques et de leur application potentielle dans le monde de la sécurité informatique.

En définitive, le rôle englobe alors, de la théorie initiale à la mise en œuvre des communications, du traitement et du stockage de données cryptés de manière sécurisée. Le cryptologue aura également en charge le prototypage de nouvelles solutions de sécurité à l’aide de techniques de programmation qui intègrent les pratiques les plus sécurisées. Il assurera également la formation du personnel aux techniques de cryptage.

Les responsabilités plus spécifiques du cryptologue

Voici une liste non exhaustive des missions qui incombent au cryptologue. 

Identifier toute faiblesse des systèmes de cryptographie existants 

L’idée est de rendre les systèmes les plus sécurisés possibles. L’un des principaux rôles de cryptologue est d’identifier les faiblesses, puis de concevoir des systèmes de sécurité robustes afin de se prémunir de ces risques. Un cryptologue aura une compréhension approfondie des mathématiques et des techniques de modélisation statistique, ce qui lui permettra de comprendre pleinement les implications des diverses techniques de cryptage disponibles.

Tester les théories de la cryptologie 

Le cryptologue aura aussi à tester les théories de la cryptologie dans la pratique en fonction des besoins des organisations. Il joue un rôle de premier plan dans le développement de code, d’outils logiciels et de produits tiers qui fourniront à son organisation une technologie de cryptage. Il aura besoin d’une bonne compréhension technique de l’authentification de session et des protocoles de communication. 

Mettre en œuvre des solutions plus sécurisées et hautement cryptées 

Dans le cadre de ses fonctions, l’un des principaux objectifs du cryptologue sera d’améliorer la sécurité des données. Il développera de nouveaux systèmes et fournira un support technique aux autres membres de l’équipe ou partenaires. Ceci en leur conseillant sur la mise en œuvre d’un cryptage plus sécurisé, sur les méthodes cryptiques de pointe et leur application dans ces systèmes cryptés.

Développer continuellement la technologie de cryptage

 

Le développement continu de la technologie de cryptage, la formation et l’amélioration de la sécurité informatique sont autant de missions confiées au cryptologue. Il assurera la formation du personnel chargé de gérer les données cryptées. Il les aidera à développer des systèmes sûrs et sécurisés. Le cryptologue aura à se familiariser avec les technologies cryptées de haute sécurité comme Bitcoin pour pouvoir mettre en œuvre des solutions de cryptage de pointe dans son organisation.

Fournir un rapport

Souvent, le cryptologue est amené à faire un rapport à ses supérieurs hiérarchiques comme les chefs de projet et autres membres du personnel de sécurité informatique, en leur fournissant une assistance si nécessaire leur permettant de comprendre et de mettre en œuvre des plateformes plus sécurisées.

Autres missions possibles

Le cryptologue peut également être amené à : 

  • Tester les modèles mathématiques pour en garantir la fiabilité et la précision
  • Tester de nouvelles théories et applications de cryptographie
  • Rechercher les faiblesses des réseaux sans fil, des téléphones portables, des e-mails, etc.
  • Assurer la sécurité des cartes de crédit, interbancaires, guichets automatiques, transactions en ligne, etc.
  • Assurer que les réseaux sans fil ne sont pas illégalement accédés ou modifiés
  • Décoder des messages cryptiques pour les agences militaires, politiques et d’application de la loi
  • Mettre à jour les méthodes pour une gestion efficace des processus cryptiques
  • Conseiller le personnel  sur les méthodes et applications cryptiques / mathématiques

Quelles sont les compétences requises pour devenir cryptologue ?

Compétences techniques

Le cryptologue doit développer de solides compétences techniques pour mener à mission ces missions à haut risque. Pour réussir une carrière dans le domaine de la cryptographie, il est important d’avoir : 

  • De solides connaissances de tous les principaux langages de programmation : Java, Python, C, C ++, etc.
  • D’excellentes compétences mathématiques et statistiques.
  • Des connaissances approfondies sur la théorie des nombres, la théorie de la complexité et la théorie de l’information.
  • Une excellente maîtrise du cryptage, de l’échange de clés et des signatures numériques
  • Une maîtrise du contrôle des structures de données et des algorithmes
  • Un niveau expert sur les algorithmes à clé symétrique pour la cryptographie, y compris la connaissance des fonctions de hachage, du cryptage symétrique et de l’authentification des messages

Compétences générales

Au-delà des compétences techniques, le cryptologue doit aussi présenter certaines qualités. Il doit notamment : 

  • Accepter les nouveaux défis
  • Être rigoureux et très pointu
  • Avoir la pensée critique et analytique
  • Avoir une propension à la résolution des problèmes
  • Avoir un très bon jugement pour toutes les situations qui se présentent
  • Être particulièrement fiable
  • Maîtriser l’anglais à l’écrit comme à l’oral

Études et formations

Accéder au poste de cryptologue requiert au moins un niveau bac + 5. Vous pouvez aspirer à ce poste avec entre autres les diplômes suivants : 

  • Un diplôme d’ingénieur avec spécialisation en cryptographie et sécurité des systèmes informatiques
  • Un master en cryptologie
  • Un master en réseaux et protocoles
  • Un master en mathématiques appliquées, application au codage et à la cryptologie

L’ENSIMAG Grenoble et l’ESIEA Paris-Laval font partie des écoles qui proposent un  cursus d’ingénierie en cryptographie. L’Université de Paris Diderot propose également un master MIC dans ce domaine. Il est également possible de se former à l’université Paris 8 qui propose des formations ad hoc, tout comme  l’Université de Bordeaux.

Salaire d’un cryptologue

En moyenne, un ingénieur cryptologue débutant touche entre 2 200 et 2 900 euros bruts par mois. Avec quelques années d’expérience, ce professionnel touche en moyenne 4 900 euros, un salaire qui peut aller jusqu’à plus de 15 000 euros pour les experts.

Pin It on Pinterest