Cyber assurance : que faut-il savoir sur le sujet ?

Force est de constater que les problèmes de fuite de données deviennent de plus en plus fréquents. Les entreprises qui sont victimes de ces cyber-crimes sont de plus en plus nombreuses si on considère qu’il est désormais impossible de se passer de l’informatique, peu importe le secteur d’activité. En cas de piratage, de fuite de données ou lorsque le système informatique d’une entreprise est compromis, c’est l’activité de l’entreprise tout entière qui peut être ralentie ou mise à l’arrêt. Dès lors, il est important de réparer les dégâts occasionnés et de s’assurer de renforcer le système informatique afin d’éviter les conséquences liées à ces attaques. Afin de résoudre ce type de problème, il est désormais courant d’opter pour une cyber-assurance. De quoi s’agit-il ? Qui peut souscrire à une cyber-assurance ?

Qu’est-ce que la cyber assurance ?

Également connue sous le nom d’assurance de cyber-responsabilité, la cyber-assurance est une police d’assurance dont l’objectif est de protéger les entreprises ainsi que les organisations contre les retombées des cyber-attaques. Souscrire à une cyber-assurance permet de minimiser les perturbations commerciales dont peut souffrir une entreprise durant une cyberattaque. En outre, une cyber-assurance est une solution permettant de potentiellement couvrir le coût financier généré par les dégâts subis lors de l’attaque informatique.

En règle générale, la cyber-assurance couvre la responsabilité d’une entreprise en cas de crise impliquant des systèmes d’information sensibles. Il s’agit d’informations comme les numéros de compte, les numéros de carte de crédit, les données médicales ainsi que les numéros de sécurité sociale par exemple.

Qu’en est-il des limites de la cyber-assurance ?

S’il est vrai que le fait de souscrire à une cyber assurance comme Cyber Cover permet de soulager une entreprise contre la violation de données, l’assurance de cyber-responsabilité a ses limites. Il existe de nombreux éléments contre lesquels une cyber-assurance ne peut pas protéger une entreprise. Dès lors, il est important pour les organisations de comprendre ce qui est couvert par la cyber-assurance et ce qui n’est pas couvert. Par ailleurs, il est important de savoir que chaque entreprise est avant tout responsable de sa propre cyber-sécurité. Ainsi, la responsabilité de la sécurisation des données sensibles n’est pas simplement transférée à l’assureur lorsque vous souscrivez à une cyber-assurance.

Qui peut souscrire à une cyber-assurance ?

Compte tenu de l’importance de l’informatique dans tous les secteurs professionnels, il existe désormais un très grand nombre d’entreprises qui peuvent avoir besoin de souscrire à une cyber-assurance afin de se protéger des cyber risques qu’elles encourent. Les entreprises qui envoient des données ainsi que toutes les entreprises qui disposent d’un composant en ligne ont besoin d’une cyber-assurance. Toutes les entreprises ainsi que les organisations qui utilisent la technologie pour mener à bien leurs opérations ont également besoin de souscrire à une cyber assurance.

La propriété intellectuelle, les données bancaires, les coordonnées des clients ainsi que les données financières sont autant d’informations sensibles qui peuvent être la cible de pirates informatiques. Si ces informations doivent être protégées, c’est avant tout parce qu’elles sont potentiellement lucratives. En effet, si elles sont dérobées, ces informations confidentielles peuvent être revendues illégalement à des tiers, ce qui pourrait provoquer un préjudice énorme aux personnes auxquelles ces informations ont été dérobées.

Le cas des ransomwares

Depuis quelques années, les « ransomwares » sont fréquemment utilisés par des pirates informatiques afin de paralyser le système informatique d’une entreprise. Souscrire à une cyber-assurance couvrant les attaques dues aux « ransomwares » peut aider les entreprises victimes de ces attaques à trouver une solution afin de sortir de ces situations difficiles.

Il est important de préciser qu’en règle générale, les forces de l’ordre recommandent aux entreprises victimes de « ransomwares » de ne pas payer les pirates informatiques. En effet, payer les pirates contribue d’une certaine façon à les encourager dans leur démarche. Toutefois, afin de ne pas voir leur activité paralysée pendant une durée indéfinie, la plupart des entreprises n’hésitent pas à payer.

Quelles sont les situations couvertes par la cyber-assurance ?

Avant toute chose, il est important de savoir que l’assurance de responsabilité civile couvre uniquement les dégâts corporels et matériels qui résultent de vos produits, services et opérations. Tout ce qui concerne la protection de votre parc informatique est généralement exclu de l’assurance de responsabilité civile.

En cas de violation de données, il n’est pas rare qu’une action en justice soit initiée afin de déterminer avec précision les responsabilités de toutes les parties. En souscrivant à un contrat d’assurance, vous avez la certitude que ces frais juridiques seront pris en charge totalement ou partiellement. Hormis cela, l’assurance de cyber-responsabilité permet également de :

  • informer les clients d’une violation de données qui les concernent ;
  • récupérer si possible les données compromises ;
  • réparer les systèmes informatiques endommagés.

Qu’en est-il des tarifs d’une cyber-assurance ?

Le coût d’une cyber-assurance dépend d’un grand nombre de facteurs différents. En premier lieu, il convient de prendre en considération la taille de l’entreprise concernée ainsi que son chiffre d’affaires annuel. En outre, d’autres facteurs comme le secteur d’activité de l’entreprise, le type de données sensibles que l’entreprise gère ainsi que la sécurité du réseau de l’entreprise sont à prendre en compte.

Les entreprises qui sont réputées pour avoir une mauvaise sécurité informatique ainsi que les entreprises qui ont déjà été victimes d’une fuite de données sensibles ont plus de chances de payer plus cher leur souscription à une cyber assurance.

Enfin, cette hausse des prix concerne également certains secteurs d’activité. Les entreprises qui travaillent dans le domaine de la santé ainsi que celles qui traitent des données financières sensibles voient le prix de leur cyber-assurance augmenter. L’explication de ce phénomène est directement liée au caractère très sensible des données qui sont traitées par ces entreprises. En effet, les données de santé ainsi que les données financières sont particulièrement lucratives pour les pirates informatiques qui ne reculent devant rien pour les obtenir.

Quelles sont les situations qui ne sont pas couvertes par une cyber-assurance ?

S’il est vrai que la cyber-assurance offre de nombreuses garanties, cette police d’assurance n’est pas parfaite. Toutes les formes de cyber-attaque ne sont pas couvertes par une cyber-assurance. Les dommages financiers causés par la perte d’une propriété intellectuelle ne peuvent pas être couverts par une cyber-assurance. Une entreprise qui est victime d’une cyber-attaque peut voir sa réputation gravement entachée par cet incident. Si cette entreprise perd des clients suite à cet incident, la cyber-assurance n’est pas en mesure de compenser un tel préjudice.

Pin It on Pinterest