Accueil > Analytics > Data Analytics > Data Governance : les métiers de la gouvernance de données
data governance métiers gouvernance données

Data Governance : les métiers de la gouvernance de données

Failed to connect to public.newsharecounts.com port 443: Connection refusedFailed to connect to public.newsharecounts.com port 443: Connection refused

La Data Governance est une responsabilité qui incombe au directeur des données, mais aussi indirectement à d’autres membres d’une entreprise. Découvrez quels sont les différents métiers de la gouvernance de données. 

Au sein d’une entreprise, une bonne stratégie de gouvernance de données commence par le recrutement de responsables qualifiés. Comme l’explique un livre blanc regroupant des conseils pour réussir un projet de gouvernance de données, le personnel est en effet un élément crucial de la Data Governance.

Attention toutefois : si certains postes sont spécialement dédiés à la gouvernance des données, d’autres jouent également un rôle indirect en créant, en utilisant ou en protégeant ces données. Découvrez quels sont les différents métiers de la gouvernance de données.

Le Directeur des données (Chief Data Officer), responsable de la Data Governance

directeur données

Le directeur des données est le principal responsable de la gouvernance des données au sein d’une entreprise. Il trvaille en collaboration directe avec le COO, le CTO et le CEO. A l’origine, ce poste fut créé pour répondre aux exigences de plus en plus strictes des régulateurs. Ainsi, à l’époque, le rôle principal du CDO était d’aider l’entreprise à mettre e place une politique de gouvernance des données pour aider l’entreprise à se conformer aux lois.

Toutefois, avec le temps, les entreprises ont compris que le Big Data peut être utilisé pour augmenter le chiffres d’affaires et réduire les coûts. Aujourd’hui, de nombreuses entreprises sont data-driven. Le rôle du directeur des données est donc de permettre aux business users d’accéder facilement aux données pertinentes et aux outils de reporting, et d’assurer la qualité des données.

Le rôle du CDO est donc de protéger, de fournir et de traiter les données au sein de son entreprise. Il définit également qui peut accéder aux données sensibles, et quelles peuvent être les modifications apportées aux données. En résumé, c’est à lui de gérer la stratégie de gouvernance des données.

Les développeurs d’applications

développeur applications

Les développeurs d’applications d’une entreprise sont directement impliqués dans la réussite de la stratégie de Data Governance. En effet, les applications créent et consomment des données.

De fait, les développeurs doivent être en relation directe avec le directeur des données. En cas de changement dans la politique de gouvernance des données, leurs applications doivent être adaptées.

Les Data Scientists ou scientifiques des données

Le rôle principal du Data Scientist est de résoudre les problèmes de l’entreprise grâce à l’analyse de données. Toutefois, afin d’être exploitées, les données doivent complètes, précises et uniformes.

De fait, le Data Cleansing est également une tâche qui incombe au Data Scientist. Ce dernier joue donc un rôle majeur dans la gouvernance des données. Certaines entreprises recrutent même désormais des Data Scientists spécialisés dans la Data Governance, dont le rôle principal est d’assurer l’intégrité des données.

Le responsable conformité

responsable conformité

Le rôle d’un responsable conformité est de s’assurer que l’entreprise soit pleinement conforme aux lois et régulations nationales et internationales, ainsi qu’aux différents standards internes et externes. Il doit donc, entre autres, s’assurer que la politique de gouvernance des données exercée par son entreprise soit conforme aux lois en vigueur tels que le RGPD.

Vous l’aurez compris, de nombreux métiers sont impliqués dans la gouvernance de données au sein d’une entreprise. On pourrait aussi citer les exemples d’analyste business ou de Data Steward. De manière générale, il est important de comprendre que la Data Governance concerne l’entreprise dans son ensemble. Dans l’idéal, tous les employés doivent connaître et appliquer la politique de gouvernance définie par le CDO, et éventuellement suggérer des améliorations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

#topcontrol { bottom: 75px;

Send this to a friend