Des tuyaux d’arrosage servent de refroidissement aux data centers au Royaume-Uni

Une vague de chaleur peut être complètement destructive pour un data center. Au Royaume-Uni, des tuyaux d’arrosage deviennent des solutions de refroidissement d’urgence pour ces data centers.

Vague de chaleur au Royaume-Uni : les tuyaux servent de refroidissement aux data centers

Les petits data centers dans les zones urbaines denses fonctionnent pour la majorité en pleine capacité. Alors, ils sont les plus susceptibles à nécessiter d’un arrosage d’urgence pendant les passages des vagues de chaleur. Dès lors, afin d’éviter les destructions pendant les vagues de chaleurs, certains data centers du Royaume-Uni choisissent d’opter pour des tuyaux d’arrosage », des moyens de refroidissement simples. Il s’agit au fait de « pulvériser de l’eau sur les unités de climatisation montées sur le toit ».

C’est notamment ce qu’a déclaré Adrian Trevelyan, directeur après-vente chez Airedale International. « De nombreux data centers à Londres auront des personnes sur le toit avec des tuyaux en ce moment », invoque-t-il. Trevelyan explique que le spray abaisse la température ambiante autour des serpentins de l’unité de climatisation. C’est selon lui, pour s’assurer qu’ils continuent à dissiper efficacement la chaleur. Trevelyan n’a pas osé révéler précisément les entreprises qui utilisent cette technique. Cependant, il a quand même déclaré que cela se passait « au sein de la M25 et dans la ville ».

Une bouée de sauvetage pour les data centers

D’autres cas s’observent pour les data centers hyperscale qui utilisent souvent de grandes quantités d’eau. Google a par exemple conclu un accord aux Etats-Unis. Le contrat lui garantit 1 million de gallons par jour pour le refroidissement d’un data center. L’avantage de ces géants de la technologie du Royaume-Uni est qu’ils disposent d’espace pour introduire une capacité de refroidissement supplémentaire. Mais malgré cela, ils ne sont quand-même pas entièrement protégés contre les surchauffes. Très récemment par exemple, un supposé « évènement thermique » a produit une panne de courant dans un data center d’Amazon Web Services à Londres.

D’après la directrice de la société de conseil en data centers Operational Intelligence Sophia Flucker, cette approche des tuyaux est une « solution Heath Robinson » pour Royaume-Unis. Elle prend exemple sur les systèmes de refroidissement par évaporation installés dans d’autres installations. La dirigeante explique que c’est une solution fiable qui peut sauver dans une journée très chaude. Mais néanmoins, cela ne suffit pas aussi qu’elle n’est pas sans risque. Selon elle, ces tuyaux peuvent très bien raccourcir la durée de vie de l’équipement. Sophia Slucker note que la réalisation de cela dans les endroits à eau dure peut provoquer une accumulation d’échelle sur l’équipement. Les systèmes de refroidissement par évaporation correctement conçus utilisent de l’eau traitée, a-t-elle déclaré.

Au fait, les pannes ne se présentent pas comme l’unique risque pour les data centers dans les moments de grande chaleur. C’est ce qu’a affirmé Flucker. Selon elle, les sanctions financières menacent également de nombreux opérateurs de colocation qui louent de la capacité à des tiers. C’est lorsque ceux-ci n’arrivent pas à maintenir la salle dans une plage de température convenue au contrat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest