développeur BI

Développeur freelance, un métier qui a le vent en poupe !

La fatigue du travail de bureau, les horaires stressants et la monotonie de la routine quotidienne : telle est la situation que partagent de nombreux travailleurs du secteur des technologies de l’information. Continuer à vivoter de cette façon ne paraît pas très enthousiasmant… Un changement radical de vie, comme commencer à travailler en tant que freelance informatique, pourrait être la solution. 

Si vous n’avez jamais entendu parler d’une telle option, ou si elle vous semble un choix un peu risqué, ne vous découragez pas. 

Voici quelques informations qui pourraient vous aider à vous lancer en tant que développeur freelance.

Qu’est-ce qu’un freelance 

Pour y voir plus clair, il est préférable de commencer par les bases et d’établir ce que signifie devenir un travailleur freelance. Par définition, le terme « free-lance » désigne un travailleur indépendant qui propose ses services à des particuliers, des entreprises ou des organisations.

Les métiers de l’informatiques que l’on peut réaliser en freelance sont variés et les secteurs d’interventions sont nombreux. Vous trouverez toutes les informations pertinentes sur les différentes opportunités de travail IT en freelance sur le site Freelance Talks.

Ce que fait un développeur freelance

Dans ce cas précis, un développeur freelance, en bref, est une personne qui travaille dans le domaine de l’informatique et de la technologie de manière indépendante, sans aucune contrainte, en décidant elle-même de ses horaires de travail, de ses projets et du montant qu’elle souhaite recevoir pour le travail qu’elle effectue.

 Existe-t-il une demande pour des développeurs indépendants ?

Absolument. L’un des arguments en faveur de cette profession est qu’elle peut être exercée n’importe où et à n’importe quel moment : il suffit d’un ordinateur en état de marche et d’une connexion Internet assez rapide et fiable. La demande augmente également parce qu’il est plus pratique pour les entreprises d’engager des programmeurs sur la base de projets et non à temps plein : cela réduit les frais de recrutement, optimise les coûts et donne de meilleurs résultats.

En termes de revenus, la situation semble également favorable : pouvoir choisir avec qui travailler, quels projets accepter et combien être payé (ou au moins établir une base de départ) est un grand avantage par rapport aux emplois permanents, où les salaires s’approchent parfois du seuil d’exploitation. 

 Combien gagne un développeur freelance ? 

En général, il commence entre 1500 et 2000 € par mois, ce qui peut également augmenter en acquérant de l’expérience et en rejoignant de multiples collaborations. Bien entendu, lorsque l’emploi devient stable et que vous commencez à gagner des sommes considérables, il est toujours bon de consulter un comptable pour régler la question des impôts.

Comment se former au métier de développeur ?

Si vous êtes nouveau dans le secteur, ou même si vous partez de zéro, ne vous laissez pas décourager. Il existe de nombreux cours de qualité sur le marché pour devenir programmeur, et beaucoup d’entre eux commencent par les bases. En suivant l’un de ces cours, on peut devenir un développeur Full Stack Junior, et être capable de gérer à la fois le back-end et le front-end, puis devenir un Senior, une fois que l’on a acquis plus de connaissances et d’expérience.

 Il ne reste plus qu’à se mettre au travail, à trouver le bon cours, à commencer à étudier le sujet, à s’entraîner continuellement et à construire un portfolio, montrant vos compétences, que vous pourrez montrer à des clients potentiels.

Pourquoi choisir cette voie ?

Il y a certes des risques, vous n’aurez peut-être pas beaucoup de travail au début, et au fil du temps, la quantité de projets sur lesquels travailler ne sera pas toujours la même : parfois, vous devrez renoncer à des travaux très intéressants par manque de temps, parfois vous vous retrouverez désœuvré. L’important est de ne pas se décourager et de ne pas arrêter de chercher.

 Voici cinq conseils pour faciliter votre carrière :

  • Apprendre le plus possible, afin de trouver un créneau qui corresponde à vos connaissances et de devenir un expert dans ce domaine ;
  • Créer un site web, grâce auquel vous pourrez montrer ce que vous pouvez réaliser une fois que vous serez en contact avec un client potentiel ;
  • Organiser et fixer des délais pour la réalisation des projets, afin d’éviter de devoir tout faire à la dernière minute, de fournir un travail de mauvaise qualité et de perdre des clients ;
  • Au début, acquérir de l’expérience et se lancer dans des projets même s’ils sont complètement différents de ce que vous avez l’habitude de faire, jusqu’à trouver le bon emploi ;
  • Construisez une marque personnelle et exploitez au maximum toutes les plateformes, car vous devez être connu et reconnu si vous voulez établir une relation durable avec les clients.

Le chemin peut sembler ardu, mais en faisant preuve de persistance et de détermination vous réussirez à bien gagner votre vie tout en gardant votre liberté de freelance.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *