Accueil > Cloud computing > Cloud privé > Docker, la prochaine grande technologie du cloud ?
Docker

Docker, la prochaine grande technologie du cloud ?

Docker rêve grand en quittant peu à peu sa mission initiale pour se lancer corps et âme dans une plate-forme complète.

Docker : l’avant et l’après

Docker, mis en place par des français, est un logiciel open source qui gère et automatise le développement d’applications à l’aide de conteneurs logiciels. En clair, il propose une exécution simple des applications qui demandent normalement de passer par des lignes de commandes ou des kits d’installation sur Linux, comme MySQL par exemple. En un clic il est donc possible d’ouvrir un tas d’applications complexes. Ce système est régulièrement utilisé pour le cloud privé et public. Docker est utilisé entre autres pour les solutions cloud de Google, Amazon Web Services, Microsoft et bien d’autres.

Docker

Simple outil de gestion de conteneurs, Docker est maintenant en plein essor. En effet, les ambitions de Docker sont grandes et ne cessent de se développer. En ayant réalisé une levée de fonds de plus de 40 millions de dollars, Docker souhaite mettre en place une plate-forme open source et ainsi offrir un plus large éventail de solutions pour les entreprises. Ce serait une sorte de conteneur multi-applications géré sur une plate-forme.

Cette annonce a bouleversé le monde du cloud et les sociétés qui soutenaient Docker ne voient pas d’un très bon œil les ambitions de la start-up française sur un marché déjà très concurrentiel. La société CoreOS a alors annoncé le développement de son projet Rocket qui va « remplacer » Docker en reprenant les fonctionnalités initiales qu’il proposait et sur lesquelles de nombreuses solutions cloud reposent. Cependant, Rocket permettra plus de sécurité, sera modulable et ouvert afin que la communauté puisse le modifier et l’utiliser en fonction de ses besoins.

Quels acteurs soutiennent encore Docker ?

Suite à l’annonce du développement de Docker, nombreux sont les acteurs du cloud a avoir été bouleversés. Docker pourrait s’avéré être un concurrent redoutable pour les grands noms du cloud.

Docker

La société CoreOS qui propose son projet Rocket soutient toujours Docker mais se place finalement comme remplaçante de l’entreprise française. Google a quant à lui rejoint le projet Rocket et l’a intégré à Kubernetes, son système de gestion de conteneurs. Il a cependant déclaré qu’il continuait pour l’instant à soutenir Docker dans son avancée. Google n’a pas été le seul à rejoindre le projet Rocket, l’entreprise VMWare, Twitter, Apcera ou encore Red Hat se sont également joints à CoreOS pour le développement de Rocket.

Docker s’émancipe mais prend également de gros risques en laissant les grandes sociétés quitter le navire et s’intégrer dans un autre projet. Ces entreprises soutiennent toujours Docker pour le moment mais qu’en sera t-il dans les prochains mois ? Affaire à suivre !

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend