Accueil > Sécurité > Données personnelles : Google critique Apple et le luxe de la confidentialité
google sundar pichai données

Données personnelles : Google critique Apple et le luxe de la confidentialité

La confidentialité des données personnelles ne doit pas être un ” produit de luxe ” réservé aux plus fortunés. C’est ce que déclare Sundar Pichai, le CEO de Google, qui semble indirectement critiquer Apple et sa politique…

Dans le cadre de la conférence Google I/O 2019, Google a dévoilé les nouveautés introduites par Android Q : la nouvelle version de son système d’exploitation mobile. Ce nouvel OS met notamment l’accent sur la confidentialité des données personnelles. Ainsi, une cinquantaine de nouvelles fonctions permettent aux utilisateurs de mieux protéger leur vie privée. C’est par exemple le cas du contrôle granulaire des informations de géolocalisation, ou du nouveau mode Incognito proposé par Google Maps et YouTube.

Interrogé par le New York Times, le CEO de Google, Sundar Pichai, explique à quel point la protection des données est importante pour la firme. Selon lui, il s’agit de ” l’un des débats les plus importants de notre temps “. C’est la raison pour laquelle Google promet de ne pas vendre d’informations personnelles à des tiers, et de laisser les utilisateurs choisir quelles informations peuvent être utilisées en vue d’améliorer les services aussi bien pour l’individu que pour la communauté.

Par exemple, le ciblage publicitaire requiert la collecte de données. Cependant, c’est justement cette pratique qui permet d’assurer la gratuité des services de Google. De plus, si les utilisateurs ne souhaitent pas fournir leurs données à cet effet, ils sont libres de désactiver l’option de collecte.

La confidentialité des données personnelles ne doit pas être ” un produit de luxe “…

Dans cette interview, Sundar Pichai revient aussi sur les efforts fournis par Google pour réduire ses besoins en données. Par exemple, pour la suggestion de mots dans les messages textuels, Google utilise désormais l’IA afin de s’affranchir du besoin d’analyser les conversations privées.

Par ailleurs, le CEO de Google profite de cette interview pour critiquer son rival Apple sans toutefois le citer. Selon ses dires, la confidentialité ne doit pas être un ” bien de luxe ” réservé aux personnes qui ont les moyens d’acheter des produits et des services haut de gamme… comme l’iPhone par exemple.

Il est vrai que si Apple et son CEO Tim Cook se placent en défenseurs de la confidentialité, les produits de cette entreprise sont bien trop chers pour la grande majorité des consommateurs. Or, Sundar Pichai estime que ” la protection des données doit être disponible pour tous et partout dans le monde “. C’est d’ailleurs pourquoi le chef d’entreprise appelle à la création d’un règlement similaire au RGPD européen pour les Etats-Unis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend