Accueil > Analytics > eBay : un homme vend ses données Facebook aux enchères
ebay données facebook

eBay : un homme vend ses données Facebook aux enchères

Sur eBay, un homme a tenté de vendre ses données Facebook au plus offrant. Les enchères avaient atteint la somme de 400 dollars lorsque le géant du eCommerce a décidé de supprimer l’annonce.

La collecte des données personnelles par les géants du web comme Google et Facebook est un sujet au coeur de l’actualité depuis quelques mois. Avec la récente entrée en vigueur du RGPD dans l’Union européenne, ou encore le scandale Facebook / Cambridge Analytica, les internautes du monde entier sont désormais conscients que leurs données sont considérées comme une monnaie d’échange par les entreprises.

Si cette prise de conscience inquiète la plupart des gens, certains se montrent bien plus pragmatiques. C’est le cas d’Oli Frost, le concepteur britannique loufoque à qui l’on doit notamment les plateformes Lifefaker ou Flopstarter. Plutôt que de laisser les GAFAM s’enrichir en vendant ses données personnelles, ce dernier a tout simplement décidé de vendre ses données Facebook au plus offrant sur eBay.

En quelques heures seulement, plus de 40 personnes ont surenchéri pour acquérir près d’une décennie de données personnelles sur Oli Frost, accumulées au cours du temps par la firme de Mark Zuckerberg. Précisons que, comme à son habitude, le Britannique comptait verser la somme collectée à une association non lucrative. En l’occurrence, il s’agissait de la fondation Electronic Frontier, qui milite pour la protection de la confidentialité des internautes.

eBay : les enchères pour les données d’Oli Frost avaient atteint 400 dollars

ebay données oli frost

Les enchères avaient atteint la coquette somme de 400 dollars, lorsqu’eBay a décidé de retirer l’annoncer. Selon le géant du e-commerce, cette offre ne respecte pas les conditions d’utilisation de la plateforme. Pour cause, elle s’apparente à la vente d’un compte Facebook visant à augmenter artificiellement la popularité d’un autre utilisateur. Or, cette pratique est interdite par Facebook et par la plupart des réseaux sociaux.

Si cette annonce n’avait pas été retirée, il est probable que d’autres internautes eussent été tentés d’arrondir leurs fins de mois en imitant Oli Frost. Si c’est votre cas, rappelons que la startup française My Data is Rich vous permet de gagner un peu d’argent en échange de vos données

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

#topcontrol { bottom: 75px;

Send this to a friend