Elastic règle le procès déposé contre l’unité cloud Amazon

Il y a deux ans de cela, Elastic NV avait un différend avec Amazon Web Service. Au fait, AWS avait publié une version de la recherche de données d’Elastic nommée Elasticsearch. Elastic a par la suite déposé un procès de marque contre Amazon. Mais d’après les actualités, ce procès vient d’être réglé récemment. 

Un long conflit rompu 

Le long procès en matière de marque opposant Elastic NV à l’unité d’Amazon Web Services vient récemment d’être réglé. A titre de rappel, les deux entreprises avaient un différend, concernant notamment la publication d’Amazon Web Services du nommé « Elasticsearch ». C’est un logiciel de recherche de données élaboré par Elastic. Outre cette fonction, il est également utilisé pour analyser les données du site web, des applications et de la sécurité.

D’après le directeur général d’Elastic, Ashutosh Kulkarni, AWS a accepté de cesser d’utiliser le nom Elasticsearch dans ses noms de projet ou de service. Cependant, aucune autre information sur les autres termes du règlement n’a été divulguée.

Selon Shay Banon, co-fondateur et directeur de la technologie de la société, c’est un pas       nécessaire pour favoriser la distinction de l’unique moteur de recherche d’Elastic.

« Nous considérons cela comme une étape importante pour éliminer la confusion sur le marché car il n’y a qu’un seul moteur de recherche Elastic, et il ne provient que d’Elastic. », a-t-il déclaré.

A chacun ses propos

Le produit, qui était basé sur le logiciel open source d’Elastic a donc été renommé. Plus tôt cette année, AWS l’a désormais appelé « Opensearch ». Même si, malgré cette nomination, la société utilisait toujours le terme Elasticseaarch pour désigner les produits d’AWS, d’après encore Kulkami. Le changement n’a donc pas encore été total.

Par ailleurs, chacune des deux sociétés veut sortir indemne de la situation dans le procès. Du côté d’Elastic, elle a déclaré  qu’Amazon trompait les clients avec ses propres versions du logiciel d’Elastic. Quant à Amazon Web Service, elle a avancé des propos tels qu’Elastic se retirait des idéaux de distribution gratuite et open source qu’elle avait initialement adoptés pour ses programmes. 

Elastic  a reçu plusieurs critiques

Dès lors, Amazon Web Service, des rivaux ainsi que des élus ont fortement critiqué Elastic. D’après eux, la grande société basée à Seattle s’était efforcée d’utiliser injustement des logiciels fournis gratuitement dans le cadre du modèle open source. C’est là que la poursuite d’Elastic a ainsi commencé. Elle voulait à tout prix arrêter ces critiques qui pouvaient principalement avoir des impacts sur ses activités.

Par ailleurs, d’autres fournisseurs de technologie open source ont aussi critiqué Elastic. C’est notamment parce qu’en plein milieu du différend juridique, la société a décidé de modifier son système de licences. Apparemment, cette décision empêche les principaux fournisseurs de cloud à offrir le logiciel sans abonnement.

Sources & crédits Source : bloombergquint - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest