Vos enfants reçoivent 5000 notifications par jour : dépêchez-vous d’intervenir

Vos enfants reçoivent 5000 notifications par jour : dépêchez-vous d’intervenir

Un récent rapport portant sur l'utilisation des smartphones par les jeunes met en garde les parents contre un phénomène alarmant. Les enfants sont submergés par des centaines de notifications sur leur téléphone tout au long de la journée et de la nuit.

Jim Steyer, le fondateur et directeur général de Common Sense Media, un groupe qui analyse l'impact des médias et de la technologie sur les enfants et les familles, décrit cette situation comme un « bourdonnement constant ». Il affirme que les jeunes se précipitent littéralement vers leur téléphone dès le réveil, avant même d'aller aux toilettes.

Plus de 230 notifications par jour pour les enfants de 11 à 17 ans

Selon une récente étude de Common Sense Media, il ressort que près de la moitié des jeunes âgés de 11 à 17 ans sont en proie à une avalanche de notifications sur leur téléphone. Ce qui, au total, fait une moyenne de pas moins de 237 notifications par jour. Ces notifications, pour la plupart, sont liées à l'univers des médias sociaux et se manifestent à différents moments de la journée.

Le Dr. Benjamin Maxwell, directeur intérimaire de la psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent au Rady Children's Hospital-San Diego, exprime de profondes préoccupations concernant les résultats de cette étude.

Il considère que cet environnement « extrêmement stimulant » peut affecter les capacités cognitives. Sans parler des impacts de ces notifications sur la capacité d'attention, et la mémoire des enfants, d'autant plus que leur cerveau est encore en développement. Il soulève également la question des conséquences à long terme de cette surcharge numérique, qui reste encore inconnue.

Par ailleurs, les applications de médias sociaux telles que TikTok, Snapchat, , Instagram et Discord sont particulièrement pointées du doigt dans cette enquête.

Des notifications perturbantes pour les enfants, interdiction des smartphones dans les écoles ?

L'étude révèle que 59 % des enfants restent en ligne de minuit à 5 heures du matin. Pendant ce temps, certains sont actifs sur les réseaux sociaux. D'autres préfèrent écouter de la musique ou du bruit blanc pour se détendre et s'endormir.

La grande majorité des jeunes, totalisant près de 97 % d'entre eux, utilisent leur téléphone pendant les heures de classe. Cependant, les auteurs du rapport ne suggèrent pas pour autant que les écoles devraient interdire ou restreindre l'utilisation des smartphones. Cela parce que de nombreux enfants utilisent leur téléphone pour communiquer avec leurs parents pendant la journée scolaire ou pour se détendre mentalement lorsque nécessaire.

L'étude montre également que de nombreux jeunes essaient de gérer leur activité en ligne en utilisant les paramètres « ne pas déranger » de leurs smartphones.

Jim Steyer pointe du doigt le modèle économique des plateformes de médias sociaux, notamment TikTok, dont l'objectif est de maintenir les utilisateurs sur la plateforme afin de leur diffuser des publicités. Il décrit le fait d'envoyer des notifications aux enfants et aux utilisateurs comme une véritable compétition pour capter l'attention des utilisateurs.

Quelles mesures du côté des entreprises propriétaires des réseaux sociaux ?

Les entreprises propriétaires des réseaux sociaux les plus populaires mentionnées dans le rapport ont réagi. TikTok a annoncé qu'il limite le temps d'écran à 60 minutes par jour pour les comptes des adolescents et désactive les notifications push la nuit. Snapchat a souligné que les utilisateurs doivent accepter les notifications et peuvent ajuster leur nombre.

Discord, de son côté, a mis en avant son Family Center, un outil permettant aux parents d'avoir une meilleure visibilité sur les interactions en ligne de leurs enfants.

En ce qui concerne , le propriétaire de Facebook et Instagram, il a déclaré avoir créé plusieurs outils pour aider les adolescents à gérer leur temps d'écran et leurs notifications.

Comment Common Sense Media voit les choses ?

L'étude de Common Sense Media intitulée « Compagnon de tous les instants : Une semaine dans la vie d'un jeune utilisant un smartphone » met en évidence le rôle prépondérant des smartphones dans la vie des adolescents, de la communication avec la famille et les amis au divertissement et à la relaxation.

Elle souligne également que les jeunes prennent conscience de la façon dont les téléphones tentent de les attirer, mais que les limites restent difficiles à établir. La nécessité d'un soutien des parents, des éducateurs et de l'industrie technologique est soulignée pour aider les enfants à développer leur bien-être numérique.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *