equinix data center

Le géant du data center Equinix victime d’un ransomware

Le leader mondial du Data Center, Equinix, annonce avoir été pris pour cible par un ransomware. Fort heureusement, les données de ses clients n’ont pas été compromises…

Black Friday : -75% sur le stockage à vie 500Go et 2To chez pCloud 🤑

Si les données valent de l’or, alors les Data Centers sont désormais perçus comme des fourgons blindés de la Brink’s. Le fournisseur de centre de données, Equinix, leader mondial du marché, annonce avoir être pris pour cible par une cyberattaque de type ransomware.

La firme n’a pas donné de détail sur cette attaque, et se contente de préciser qu’une enquête a été ouverte et que les autorités ont été alertées. Cependant, le site web Bleeping Computer affirme avoir obtenu une copie de la note de rançon reçue par Equinix.

Selon la source, cette note comportait une capture d’écran de dossiers contenant les fichiers chiffrés par le malgiciel. Si l’on se fie aux noms de ces dossiers, ils contiennent des données très sensibles telles que des informations légales et financières.

À travers cette note, les hackers menaceraient Equinix de publier les fichiers sur internet si la rançon n’est pas payée dans un délai de trois jours. Cette attaque aurait eu lieu au cours du weekend de la semaine dernière.

Black Friday : -75% sur le stockage à vie 500Go et 2To chez pCloud 🤑

Un lien ajouté à la note menait à un site de paiement de rançon. Le montant demandé était de 455 Bitcoin, soit l’équivalent de 4,5 millions de dollars. Les criminels menaçaient par ailleurs de doubler la somme si la rançon n’était pas payée rapidement. On ignore pour l’instant si Equinix a choisi de payer ou non.

Equinix contraint de payer une rançon de 4,5 millions de dollars

Quoi qu’il en soit, l’entreprise précise que seules les données de ses propres systèmes ont été compromises. Même si la plupart des clients exploitent leurs propres équipements au sein de ses Data Centers, leurs données et leurs opérations n’ont pas été impactées.

Les centres de données sont d’ailleurs restés pleinement opérationnels au même titre que les services gérés proposés par la firme. Autant dire qu’Equinix a frôlé le désastre, car une fuite de données de ses clients les aurait sans doute poussés à changer de fournisseur.

Pour rappel, Equinix est le leader mondial du marché des Data Centers en termes de revenus. Basée à Redwood City, en Californie, la firme exploite plus de 200 centres de données dans 55 pays du monde. Parmi ses clients, on compte notamment Ford, Netflix ou Spotify.

Si même ce colosse peut être paralysé par un ransomware, alors que ses serveurs sont sécurisés par les technologies les plus avancées, c’est bien la preuve que plus personne n’est à l’abri des cybercriminels. D’ailleurs, Equinix n’est pas le premier fournisseur de Data Centers victime d’une cyberattaque.

Les attaques au rançongiciel ciblent généralement des individus, mais les hackers s’en prennent désormais aux grandes entreprises d’informatique et à leurs Data Centers. Un autre fournisseur, CyrusOne, en a également fait les frais. C’est aussi le cas du producteur d’aluminium Norsk Hydro, de l’Université de Californie à San Francisco, et du système judiciaire du Texas.

Il existe plusieurs mesures préventives permettant de protéger vos systèmes contre les ransomwares, en adoptant les meilleures pratiques de cybersécurité. Veillez notamment à effectuer des backups de vos données les plus sensibles, et à les chiffrer pour qu’elles soient inexploitables par les hackers. Même si vous êtes victime d’un rançongiciel, certains recours peuvent vous permettre de récupérer vos données sans payer la rançon. Consultez notre guide à ce sujet.