Faute professionnelle et cybersécurité : entre licenciements et perte de clients

Faute professionnelle et cybersécurité : entre licenciements et perte de clients

Ces douze derniers mois, les chiffres indiquent qu’un employé sur 4 a perdu son emploi après avoir commis une faute professionnelle ayant compromis la cybersécurité de son entreprise. Les études montrent que ces personnes tombent le plus souvent dans le piège du phishing.

Les emails au cœur des discordes

Tessian a mené une étude sur les fautes professionnelles impliquant la sécurité du réseau informatique. Cette entreprise de cybersécurité se concentre sur les emails, utilisés comme vecteur d’attaque dans 90% des cas de violation de données. Tessian vise principalement à prévenir les erreurs humaines.

Dans son rapport, la société révèle que 40% des employés interrogés avouent s’être déjà trompés de destinataire en envoyant un email. 29% déclarent avoir fait perdre des clients à leur entreprise à cause d’une erreur. 

Près de 36 % disent avoir commis une faute professionnelle ayant compromis la sécurité du réseau. Et seule une partie a signalé cette erreur au service informatique. Un employé américain envoie en moyenne quatre emails à une mauvaise personne chaque mois selon Tessian.

Les entreprises prennent désormais des mesures plus sévères en réponse à ces erreurs qui compromettent les données. Interrogés sur ces fautes, les employés disent pour la plupart avoir été sous pression. Ils étaient sommés d’envoyer un email rapidement. D’autres évoquent la fatigue et la distraction.

Des dommages sur tous les fronts

En janvier 2021, Tessian a chargé OnePoll (une société britannique de recherche marketing par sondage) d’enquêter auprès de 2 000 professionnels en activité. La moitié des participants est basée aux États-Unis et l’autre moitié au Royaume-Uni.

L’âge des répondants variait de 18 à plus de 51 ans. Ils occupaient divers postes dans différentes institutions et industries et dans des organisations employant deux à plus de 1 000 personnes.

L’enquête révèle que l’erreur de l’employé peut faire perdre des clients à l’entreprise et l’emploi à l’employé. La perte accidentelle de données pèse de plus en plus sur les entreprises. Ces dernières pardonnent de moins en moins ces erreurs qui conduisent à de graves violations de données.

Conseils aux dirigeants 

Faute professionnelle et cybersécurité : entre licenciements et perte de clients

Suite aux entretiens menés auprès des répondants, Tessian livre également quelques conseils aux dirigeants des entreprises et des organisations pour endiguer ces erreurs humaines qui seraient de plus en plus fréquentes.

Offrir un environnement bienveillant serait bénéfique pour une entreprise. Selon Josh Yavor, le responsable de la sécurité de l’information chez Tessian, les employés seront plus susceptibles d’admettre leurs erreurs ou de poser des questions si l’organisation offre un environnement bienveillant. En effet, les récompenses sont, dit-il, bien plus efficaces que les sanctions

Tessian recommande également de créer des expériences de sécurité positives. Et ce, afin de cultiver un état d’esprit de partenariat entre les équipes de sécurité et le personnel. Il faut également considérer le possible impact du stress sur la cybersécurité et de mettre en place une politique de pause.

Enfin, il faudrait éduquer le personnel sur les attaques de phishing avancées, sur les nouveaux canaux d’attaque avec le smishing, etc. Il faut que les employés sachent que tous peuvent être la cible d’un acteur malveillant et doivent être toujours à l’affût. L’entreprise peut aussi proposer des formations personnalisées au gré des besoins.

Vous aussi, protégez-vous des menaces en installant un logiciel de protection performant choisi parmi notre top des meilleurs antivirus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest